lundi, mai 07, 2007

Québécois célèbres utilisant des signes de reconnaissance maçonniques

Note: il peut y avoir des erreurs dans cette liste. Le langage des signes maçonniques comme tous les langages peut comporter des erreurs de transmission. En général, au Québec, Les ministres et ministrables appartiennent à la FM ou aux autres sociétés connexes ainsi que les grands animateurs de radio et de télévision.

politique: René Lévesque, Maurice Duplessis, Claude Ryan (Bilderberg),
Marc Lalonde (bilderberg), Robert Bourassa (Bilderberg 1971), Pierre-Eliiott Trudeau (Bilderberg 1971-81), Justin Trudeau, Jean Chrétien (Bilderberg), Stéphane Dion
(Bilderberg), Gilles Duceppe, Pauline Marois, Jean Lesage (Bilderberg 1965), tous les ministres de l'éducation du Québec depuis au moins 1960, Paul Martin, Jean Charest, André Boisclair, Bernard Landry, Michael Fortier, Louise Beaudoin, Jean Pelletier, Rita Dionne Marsolais, Mario Dumont et le président de l'ADQ Gilles Taillon (ex président du conseil du patronat), Robin
Philpot. Philippe Couillard, Jacques Parizeau (Bilderberg 1968), tous les chefs des
grandes centrales syndicales,
Françoise David, l'avocat Guy Bertrand, Gérald Tremblay, Michel
Chartrand, Guy Chevrette, Louise Arbour, Michaëlle Jean et son mari Jean-Daniel Lafond ce réalisateur Français de films subventionnés, Brian Mulroney, Marc Bellemare, Liza Frulla, Jean Lapierre, Pierre Bourgault, Amir Khadir, Daniel Johnson Père (et fils), Yvan Loubier, Jean Dorion (SSJB), louise Harel, Michelle Courchenes, Raymond Bachand, François Gendron, Stéphane Harbour (ex-maire Outremont), Honoré Beaugrand (loge émancipation), Jean-Louis Roux, Margerite Blais, Jacques Léonard, Sébastien Proulx, Sam Hamad, Monique Jérome-Forget, Yves Lévesque (maire de Trois-Rivières), Claude Castonguay, Scott McKay (parti vert du Québec), Ghislain Picard (chef de l'Assemblée des premières nations),Bruno Fortier (ex-délégué général du Québec à New York), Yves Bolduc, Manon Barbe, mairesse de Lassale,

médias: Céline Dion, Pierre Foglia, Gilles Proulx, Stéphane Gendron
(franc-maçon avoué), Paul Rose (ex-felqiste), Guy A. Lepage, Benoît Dutrizac, Claude Fournier, Martin Petit, Claude Meunier, Danny
Turcotte, André Ducharme, Erik Canuel (réalisateur bon-cop bad cop),
François Avard (réalisateur les bougons), Victor Lévy Beaulieu, Doc
Mailloux, Bernard Derome, Pierre Bruneau, Jean Leloup, Anne Marie
Dussault, Jean René Dufort, Marc Labrèche, Louis José Houde, Gilbert
Rozon, Guy Fournier, Pierre Curzi, Julien Poulin, Jean michel Anctil,
Michel Barette, Laurent Paquin, André Arthur, Renée-Claude Brazeau,Denis Bouchard, Paul Arcand, Robert Lepage, DANIEL LAPRÈS (journaliste La Presse, Loge Jean T. Désaguliers No. 138), Jeff Fillion, Catherine Perrin, Alain Simard (festival de jazz),Joël Legendre, Armand Vaillancourt (sculpteur), Andrée Maillet (romancière), Gloria Escomel (loge Liberté), Clodine Desrochers, Yvon Deschamps, Dany Laferrière, Richard Martineau, Martin Matte, Claude Léveillé, Jean-Charles Harvey, Arthur Buies (les 2 derniers ont été mentionnés comme FM dans La Presse du 1985-05-12), Jean Luc Mongrain, Daniel Lavoie, Gratien Gélinas, Louis Morissette, Chantal Lacroix, Pierre Dubuc (L'aut'journal),Mordecai Richler, Jamil Azzaoui (agent d'artistes), Gabriel Arcand, Fabienne Larouche, Pierre Brassard, Roger Frappier (réalisateur), Garou, Guy Nantel, Michel Bergeron, Luck Mervil, Lyne Charlebois (réalisatrice), Marc Boilard, Karine Vanasse,

affaires: Pierre Karl Péladeau, tous les escrocs impliqués dans le
scandale des commandites incluant le juge Gomery, Dick Evan PDG Alcan,
Sylvain Toutant PDG SAQ, André Caillé (hydro-Québec). Alban D'Amours
(mouvement desjardin), Stéphan Crétier (pdg Garda), Thierry Vandal(Hydro-Québec), Henri-Paul Rousseau (Caisse de dépôt), Michael Sabia(BCE), Isabelle Hudon(Chambre de commerce de Montréal), La famille Desmarais (power corp), Jean-Guy Chaput (président de la SODEC), Jacques Lamarre (SNC-Lavalin), Pierre H. Lessard (président de Métro), Marc Bertrand (PDG de Mega Brands), Germain Lamonde (pdg d'EXFO), Serge Godin (Groupe CGI), Lino Saputo, Luc Bertrand, Luc Lavoie (québécor), Louis Audet (COGECO), Marc Dutil, (PDG de Canam), Réjean Robitaille (président banque laurentienne), René Guimond, président démissionnaire de TQS, Jean Coutu (fondateur de la chaîne de pharmacies), George Armoyan, président du holding Clarke, Louis Vachon, PDG de la Banque Nationale, André Leroux (Noveko International), les frères Rémillard (Remstar), Pierre Boivin (président des Canadiens de Montréal)

autre: Claude Lajeunesse (recteur concordia), Steven Guilbault (Greenpeace), Roméo Dallaire, Le docteur Jacques Chaoulli, Mgr Jean-Claude Turcotte, Le père Georges-Henri Lévesque, les généraux Wolfe et Montcalm, Le chevalier de Lévis (les 3 derniers noms source: La Presse 1985-05-12), Roch Denis (recteur UQAM), Gérard Bouchard, Christiane Pelchat (présidente du Conseil du statut de la femme), Charles Taylor (philosophe), Denis Brière (recteur université laval), Yvan Delorme (directeur SPVM),

98 Comments:

Anonymous Big Cata said...

Antimaçon,
Je dois te faire une remarque importante.

L'essentiel de la communication est non-verbal pour tous. Par le ton de la voix et par les expressions corporelles.
Et l'anthropologie étudie les variantes de l'expression corporelle dans les différentes cultures. Pensons au hochement de la tête pour dire oui ou non. Cela non semble évident, mais les expressions corporelles de hochement peuvent vouloir le contraire en d'autres points du globe tels aux Indes.

Les Franc-maçons, en prenant à contrepied les rituels de la liturgie catholique, ils ont révolutionner l'art de la communication publique en Occident. De plus, on passait d'un modèle social où la communication était le plus souvent le monopole d'un seul communicateur chargé du message et qui contrôle la parole des autres parties prenantes, au modèle social où différentes parties pouvaient intervenir sans être dominés.
Les Franc-maçons du Canada français ont produit le code Morin pour gérer leurs assemblées. Ils ont propagé ce code Morin dans les milieux qu'ils voulaient pénétrer pour influencer.
Gilles Rhéaume a voulu introduire ce code dans une assemblée politique locale dont j'assistais pour faire fructifier le débat en coupant court les bavardages et égarements.

Les universités sont des milieux pris d'assaut par les franc-maçons. Parmi les disciplines envahies, l'enseignement et les milieux de la communication. Ils ont donc propagé leurs techniques.

J'ai lu que tu plaçais Guy A Lepage parmi les FM. Mais Guy A Lepage fut l'élève de Bourgault en Communications à l'UQAM. De même pour France Bazzo.
Il est normal pour l'élève d'apprendre en imitant le professeur.

Alors, des attitudes corporelles qui sont le propre des FM ont pu simplement se généraliser dans mileux où la communication est importante.

Il serait mal avisé de parler de complot en rangeant tout ce beau monde qui partage les mêmes expressions corporelles dans un camp de comploteurs.
Parlons plutôt de réseau social.

Ce n'est pas pour décourager ton travail que j'écris cela. Au contraire, cela pourrais aider ceux qui souffre du syndrôme d'Asperger.
C'est en quelque sorte un début de cours en programmation neurolinguistique.

7:56 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Hein, je comprend pas... je suis macon et mon nom n'est meme pas la!

Bizarre.. surtout que je n'ai jamais vu ces gens la dans une loge.

10:45 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

On peut effectivement en venir a immiter inconsciement les gestes des FM a force de regarder des discours de politiciens à la télé etc. Ces gestes sont absolument courrant. ce qui est moins courrant est de faire des triangles avec ses mains pour des photos officielles comme guy a lepage l'a fait ou de regarder un photographe de la presse directement par dessus ses lunettes ou de pointer directement l'index vers un photographe . 3 codes selon mon livre de Rothkranz.
3 photos intentionneles , posées et voulues par un animateur millionaire au talent douteux?
J'ai plein de photos comme ça sur mon ordi de personnages connus faisant des gestes posés. La force des FM est que personne ne se doute qu'il suffit de regarder les MAINS sur les photos. Personne ne prête attention aux photos dans les journaux, d'ailleur. pourquoi certains articles ont ils des photos tandis que d'autres non?
Pourquoi, qwuand il y a une photo, s,agit il souvent d'une vielle photo d'archive sans rapport avec l,actualité? Moi je dis aux gens prêtez attention aux photos et sourtout aux mains, jugez par vous même. La photo est elle posée? Pourquoi c'est toujours les mêmes gestes qui reviennent? Le signe ok par exemple, le voyez vous souvent utilisé par votre entourage? Si vous étiez photographe, seriez vous capable de capter un geste si furtif fois après fois? Pourquoi l'importance de capter ce geste d'ailleur? à vous de décider.

10:56 p.m.  
Anonymous Big Cat (Big Kata) said...

@anonyme#1
Il suffit de s'inscrire et vous aurez le privilège d'être du club des cités (à tort ou à raison). C'est gratuit. It's free(-mason).
C'est Cité Libre.

---
Il y a toujours une certaine complicité entre le photographe et le photographié pour établir une image qui pourrait s'immortaliser (ou rester en mémoire pour quelques générations).

En accomplissant un geste qui exprime.
C'est un peu comme en karaté ou judo. On s'applique à développer les katas qui sont une forme non-spontanée de mouvement pour l'accomplissement d'une technique et dont les praticiens cherchent à purifier. Au début, les gens en communication sont maladroits. Ils veulent s'améliorer pour réussir. Ils cherchent des modèles à émuler. Dans le fond, les gens de communications sont des primates et veulent imiter ceux qui réussissent, tels des singes.
----
Pourquoi tous les juges sont des FM?
Parce qu'ils sont à la base des avocats.
Et les avocats sont formés à la réthorique, et ce, dans le même moule maçonnique.

9:35 a.m.  
Anonymous Big CAt said...

À voir http://www.cyberpresse.ca/apps/pbcs.dll/misc?url=/misc/zoom.pbs&Site=CP&Date=20070508&Category=CPACTUEL&ArtNo=705080582&Ref=AR&Profile=6050&show=CPACTUALITES§ioncat=CPACTUALITES&cr=Photo Martin Tremblay, La Presse&relart=%2Fapps%2Fpbcs.dll%2Farticle%3FAID%3D%2F20070508%2FCPACTUEL%2F705080582%2F6050%2FCPACTUALITES


C'est le dr. Chaoulli dans la Presse
http://www.cyberpresse.ca/article/20070508/CPACTUEL/705080582/6050/CPACTUALITES

9:42 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

dutrizac est FM
http://www.cyberpresse.ca/article/20070511/CPARTS/70510219/-1/CPARTS

Avez vous vus Duceppe donner le signe de sympathie ce matin? (se toucher le front) avant hier il avait donné le signe de supplication

6:40 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

opardon il avait donné le signe de pénitence pas de supplication, il avait fait un triangle sous son menton avec ses mains

6:44 a.m.  
Anonymous Duprozac said...

Qui peut croire anonyme?
Anonyme peut être n'importe qui.
Même Dutrizac ou Duceppe.

10:51 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

lol

C'est pas parce qu'une personne ne post pas comme anonyme qu'elle est qui elle prétend être non plus...

12:06 a.m.  
Anonymous Viva il Duce..ppe said...

Oui, mais on ne reconnais plus le fil.
Des fois je crois que c'est antimacon de par la teneur des idées.
D'autres fois, c'est soit son ombre, soit un antagoniste réel (FM?).

1:46 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Dans mon cas, tu as totalement raison car je suis un FM d'une loge régulière qui trouve ce site hilarant.

Par contre, je sais que je ne suis pas le seul qui post comme anonymous.

4:38 p.m.  
Anonymous Big Dog said...

La Franc-maconnerie canine existe!!!

Et oui. Les chiens ont une façon de communiquer en branlant la queue.
Si la queue s'agite plus du côté droit, alors le chien exprime du contentement (comme lorsqu'il mange un plat savoureux servi par son maître).
Si elle s'agite plus vers la gauche, le chien exprime alors de l'agressivité ou il est stressé.

Est-ce par imitation des primates franc-maçons qui leur servent de maître?

Les chiens tendent à se regrouper en meutes et à suivre une certaines hiérarchie. Tout comme les franc-maçons du temps se retrouvaient en chapelles distinctes, devenues des loges, puis aujourd'hui, des locaux syndicaux et des chambres de commerces, voire des cellules de parti.

11:27 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Chers maçons, vous qui vous targuez d'être philosophe, j'ai une petite question piège pour vous.
C'est quoi le contraire de Sauveur?

11:31 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Puisque vous écrivez Sauveur avec une majuscule, je vais assumer qu'encore une fois, un anti-macon parle de religion car vous ne semblez pas avoir la capacité de tenir un autre discours...

Dans ce cas, je dirais que le contraire de Sauveur serait Disciple. Un Sauveur serait quelqu'un qui a trouvé la lumière tandis que le Disciple se contente d'écouter les discours par paresse intellectuelle et ne cherche pas la lumière par lui-même mais a travers la recherche d'une autre personne.

2:55 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Un Sauveur est quelqu'un qui se sacrifie pour le bien de tous, son contraire est quelqu'un qui sacrifie les autres pour son bien personnel. À quel groupe appartient le FM, selon vous?

4:16 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Puisque je ne suis pas tout a fait d'accord avec votre définition, je dirais que la Franc-Maconnerie n'appartient a aucun des deux groupes puisque nous promulgons la liberté de pensée et la lumiere pour tous.

N'oubliez pas que notre but principal est de prendre de bons hommes et de les rendre meilleurs. Il n'y a rien de dogmatique ou de sacrifice la-dedans. Surtout que nous enseignons a nos membres l'équilibre entre la vie personnelle, professionelle et spirituelle...

Elim

12:06 a.m.  
Blogger anti-macon said...

"notre but principal est de prendre de bons hommes et de les rendre meilleurs."

Pourquoi ne pas publier votre fantastique méthode pour en faire bénéficier tous?
Vous pourriez faire de la l'ifo pub le dimanche à TVA ~)

10:24 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

L'ex conseillé spécial de Boisclair
vient de se trouver une autre grosse job au conseil du patronat. On a déja beaucoup parlé de lui ici: il est l,homme de la fondation bronfman, du CFR, de la fondation atlas etc.

http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/May2007/15/c8950.html

Daniel Audet devient Premier vice-président du Conseil du patronat du Québec

MONTREAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - Le président du Conseil du patronat du
Québec (CPQ), Michel Kelly-Gagnon, annonce aujourd'hui avec grand enthousiasme
la nomination de Daniel Audet à titre de premier vice-président de la
principale confédération patronale du Québec.
Jusqu'à tout récemment conseiller spécial du chef de l'opposition
officielle à l'Assemblée nationale, M. Audet a auparavant été
associé-directeur du bureau montréalais du cabinet de relations publiques
NATIONAL, délégué général du Québec à Londres, vice-président affaires
corporatives de Vidéotron, directeur de cabinet du vice-premier ministre du
Québec et ministre d'Etat de l'Economie et des Finances, et avocat au cabinet
Lapointe Rosenstein.
A titre de journaliste membre de la Fédération professionnelle des
journalistes du Québec, il a également signé des centaines d'articles dans le
magazine Affaires Plus, le journal Les Affaires, la revue Commerce et
plusieurs autres publications.
"Peu de gestionnaires ont relevé avec autant de brio la variété de défis
auxquels Daniel Audet s'est attaqué au cours de sa carrière. Les vastes
compétences qu'il a acquises tant dans le monde politique que dans le secteur
privé seront un immense atout pour le CPQ et ses membres", a déclaré M.
Kelly-Gagnon.
"Les créateurs de richesse du Québec ont besoin d'une voix forte pour
faire entendre leurs besoins auprès des gouvernements et du grand public. Je
suis particulièrement heureux de joindre l'équipe du CPQ pour me consacrer à
cette mission", a pour sa part ajouté M. Audet.
M. Audet succède à Diane Bellemare, qui a récemment quitté le CPQ pour
devenir conseillère économique du nouveau chef de l'opposition officielle à
l'Assemblée nationale.

Le CPQ est la principale confédération patronale au Québec. L'organisme
regroupe plusieurs des plus grandes entreprises du Québec ainsi que la vaste
majorité des associations patronales sectorielles. Force incontournable, les
membres du CPQ emploient plus de 70 % de la main-d'oeuvre québécoise.



Renseignements: Patrick Leblanc, Directeur des communications, (514)
288-5161, poste 226

5:51 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Pourquoi ne pas publier votre fantastique méthode pour en faire bénéficier tous?
Vous pourriez faire de la l'ifo pub le dimanche à TVA ~)

lol

La raison en est fort simple: Parce que ce n'est pas tout le monde qui est prêt ou même qui veut devenir meilleur. Il s'agit d'une démarche personnelle et spirituelle basée sur des techniques d'initiations anciennes.

Et de toutes facons, c'est une chose de lire le rituel, c'est complètement différent de le vivre.

Elim

12:16 p.m.  
Blogger anti-macon said...

"La raison en est fort simple: Parce que ce n'est pas tout le monde qui est prêt ou même qui veut devenir meilleur"

Et moi je dis que même si on est prêt
et que l'on veux, vous allez toujours refuser la classe ouvrière dans vos loges. Votre franc-maçonnerie est un truc élitiste, ce n'est pas pour tous. Et si c'est pas pour tous, cela signifie que la FM est une clique qui sert ses propres intérêts et sourtout ceux de ces dirigeants secrets dont vous même cher Elim ne
savez même pas le nom car tout est secrets chez vous, ne l'oubliez pas!

9:30 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

"Et moi je dis que même si on est prêt
et que l'on veux, vous allez toujours refuser la classe ouvrière dans vos loges."

A bien celle la elle est bonne... quand je pense que tous ceux qui sont dans ma loge, sont de simples ouvriers!

Je crois cher anti-macon que vous avez une idée préconcue du terme "elite" chez les FM (qui ne correspond) en rien à ce que vous en faites comme définition.

Premierement, l'élitisme a laquelle vous faites allusion est surtout consacrée au pouvoir et au matérialisme. Tandis que l'élitisme auquel la FM fait allusion, est plus consacré au spirituel. De toute facon, avant d'arriver à être élite dans n'importe quelle matière, ca prend plus qu'une simple affiliation.

Vous parler beaucoup en mal de la FM, mais avez vous déjà essayer d'y adherer avant de porter un tel jugement? Ou peut etre avez vous peur de découvrir autre chose, contraire a votre propre conception?

Allez, si vous êtes un homme si bon, vous pourrier en faire partie sans probleme!

11:14 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Si je comprend bien, l'ex-conseiller de Boisclair, Daniel Audet, va remplacer Diane Bellemare, V-P. du Conseil Patronal du Québec, et elle va devenir conseillère de Mario Dumont.

11:45 p.m.  
Anonymous Jean-Paul Michon said...

Le jeudi 17 mai 2007


Un Ordre occulte fermerait la porte aux professionnels immigrants

Jean-Paul Michon, architecte français
St-Augustin de Desmaures, QC

Au Québec, on pourrait s’imaginer qu’il existe une Ordre du Temple sacré, une sorte d’Opus Dei qui serait un État dans l’État. Des gens organisés en petites cellules anonymes et qui auraient plus de pouvoir que tous les responsables démocratiquement élus. Ils auraient un de droit de veto sur les décisions gouvernementales.

Il me semble que cela mériterait une commission d’enquête parlementaire bien solide pour investiguer ces hypothèses : quelles sont les véritables raisons qui font que les professionnels immigrants ne peuvent pas exercer leurs professions ici au Québec? Alors qu’ils ont été accueillis ici et ont la citoyenneté canadienne. On a beau dire que c’est pour protéger le public, il semblerait que cela soit plutôt de la xénophobie pure.

Ces immigrants sont accueillis ici avec leurs années d’études et d’expériences et on les laisse mariner dans leur désespoir. Ils vivent un enfer sur terre sans que personne ne s’y intéresse. La plupart des gens restent indifférents à leurs situations en pensant que les responsables de leur accueil ont tout fait pour bien les recevoir. Ce qui est loin d’être le cas.

Souvent, ce sont les Ordres professionnels qui agissent ainsi mais, c’est plus subtil pour les médecins étrangers. Il existe une barrière au dessus du Collège des médecins. Les facultés de médecine universitaires leur ferment la porte aux stages obligatoires, dernier maillon de la chaîne des difficultés avant de pouvoir exercer leur profession.

Où sont les bâtiments construits par les architectes immigrants qui étaient tellement laids qu’ils s’en sont écroulés ? Et les ingénieurs québécois qui ont fait des ponts qui se sont écroulés. Seront-ils interdits d’exercice à vie ? Et si un immigrant avait fait une erreur, faudrait-il la faire payer à tous les immigrants?

Ce problème des professionnels immigrants donne l’impression qu’on a affaire à une sorte de Ku Klux Klan qui agirait dans l’ombre. Si ce n’est pas cela que l’on m’explique ce qu’il en est car, il est totalement inhumain de laisser des êtres humains dans la détresse pour un pays qui se dit « développé » par opposition aux pays en voie de développement. Que fait le Canada en Afghanistan si on n’est pas capable de gérer ce genre de problème ici.

Quelque soit le nom de cet Ordre occulte, il serait temps de l’éradiquer

1:38 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Ce n'est pas le KKK, mais un avatar de La Patente pour maintenir l'intérêt de ses membres

1:40 p.m.  
Anonymous 666 said...

Actuellement la fantastique méthode des FMs se vend dans toutes les librairies.

Elle s'appelle la Dianétique, et est appliquée par l'Église Scientologique.

C'est Ron Hubbard qui l'a publiée après l'avoir recueilli d'Aleister Crowley.

1:53 p.m.  
Anonymous Les Franc-maçons et le Coran said...

Un homme aurait découvert le «miracle mathématique» du Coran




Un homme d'affaires égyptien a annoncé la création d'un logiciel informatique qui montre que le Coran répond à un «modèle mathématique codifié», lié notamment au chiffre 19.
Photo Ivanoh Demers, La Presse




Agence France-Presse

Taille du texte
Imprimer
Envoyer
Le Caire

Un homme d'affaires égyptien a affirmé jeudi au Caire avoir mis au point un logiciel informatique qui révèle que le Coran est structuré par les mathématiques, un «miracle» qui témoigne selon lui que le livre saint est l'oeuvre de Dieu.

«Cette découverte est la preuve irréfutable que le Coran est une oeuvre de dieu», a déclaré lors d'une conférence de presse Ibrahim Kamel, un architecte et homme d'affaires résidant à Genève, dont les activités sont principalement liées aux institutions financières islamiques.

M. Kamel, qui reprend et complète une thèse datant des années 1980, a annoncé la création d'un logiciel informatique qui montre que le Coran répond à un «modèle mathématique codifié», lié notamment au chiffre 19.

Parmi les exemples cités par l'homme d'affaires: le nombre des lettres, des mots, des sourates et de versets du Coran seraient tous multiples de 19. Ou encore: le nombre des sourates est égal à 114, la sourate numéro 114 contient 6 versets, si l'on divise 114 par 6 on obtient 19.

Cette thèse sur les «miracles numériques» du Coran a été validée par des «comités islamiques spécialisés dirigés par le grand cheikh d'al-Azhar, Mohammed Tantaoui», le principal dignitaire musulman d'Égypte, a-t-il ajouté.

L'homme d'affaires a également annoncé création à Chypre d'une société baptisée «Le dernier message» chargée de la commercialisation de la version informatisée de sa découverte.

1:59 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Il était temps que quelqu'un sorte une autre idée weird maintenant que le code de la bible n'est plus aussi populaire...

4:51 p.m.  
Anonymous Marcel Boyer said...

Le jeudi 17 mai 2007


De la concurrence S.V.P.!




Marcel Boyer

L'auteur est vice-président et économiste en chef à l'Institut économique de Montréal.

La menace de grève des employés d'entretien de la Société de transport de Montréal nous rappelle les inconvénients d'un monopole syndical dans un service public, une situation propice à la surchauffe et au blocage. Pourquoi ne pas sortir des sentiers battus? Une ouverture des transports en commun urbain à des opérateurs privés mis en concurrence mettrait fin au monopole syndical actuel. Une telle réforme amènerait aussi en prime une diminution des coûts d'entretien.

En effet, le modèle de gestion entièrement publique qui est en vigueur dans la plupart des centres urbains au Canada est de plus en plus abandonné dans les grandes villes partout dans le monde à cause de ses inefficacités et des coûts en croissance constante. Dans ces pays, les autorités publiques ont penché vers le modèle de gestion déléguée par appels d'offres et vers davantage de partenariats avec le secteur privé pour fournir des services de transport à leurs citoyens.

Le principe d'un tel modèle est plutôt simple. Il est fondé sur une distinction entre l'organisation et le financement des réseaux de transports en commun, d'une part, et leur exploitation, d'autre part. Ainsi, bien que les autorités publiques continuent d'être responsables de la détermination des trajets, des horaires, de la fréquence des passages, des tarifs exigibles aux utilisateurs et des indices de qualité et de satisfaction de la clientèle, la prestation des services de transport a été confiée à des opérateurs (privés ou publics) en concurrence. Ces opérateurs doivent se concurrencer pour obtenir des contrats à durée déterminée et renouvelables en tentant d'offrir le meilleur rapport qualité/prix.



Des avantages



La gestion déléguée peut nécessiter des contrats de transport très détaillés et parfois coûteux, mais elle présente plusieurs avantages. Tout comme une personne bénéficie de la concurrence entre différents fournisseurs lorsqu'elle magasine la meilleure offre, les autorités publiques bénéficient de la concurrence dans le processus d'enchères. Elles peuvent profiter de l'expertise des opérateurs privés - en termes de gestion des risques d'exploitation - et se concentrer sur des améliorations de service comme des passages plus fréquents, de nouveaux trajets, etc.

Financièrement, les autorités publiques (et éventuellement les contribuables) en profitent aussi puisque la concurrence lors de l'obtention et du renouvellement de contrats de transport dans une région géographique donnée incite les opérateurs à contrôler leurs coûts tout en offrant un service plus fiable et ponctuel. Des coûts d'exploitation réduits permettent d'en obtenir plus avec le même montant d'argent investi. Davantage de fonds sont disponibles pour financer les services, une flotte plus récente ou d'autres besoins d'infrastructures sans presser le citron des contribuables.



Des exemples ailleurs



De nombreuses expériences de telles réformes ont déjà été mises en place. En Europe, la gestion déléguée devient la norme et est favorisée par la Commission européenne. La France a appliqué ce modèle aux transports en commun depuis de nombreuses années. Des pays sociaux-démocrates comme le Danemark et la Suède ont aussi réussi à réformer leur système de transports en commun grâce à des réductions substantielles dans les frais d'exploitation.

À Copenhague, les coûts par véhicule-heure d'autobus ont baissé de 24% entre 1990 (l'année de la réforme) et 1998. En 2004, ils sont demeurés à 12% sous le niveau initial. À Stockholm, depuis 1993, l'exploitation du métro, des autobus et des trains de banlieue a été mise en concurrence. La gestion déléguée a fait descendre les coûts de manière semblable, économisant 110 millions d'euros par année à SL, la société de transports en commun locale. De telles économies ont permis de compenser les coûts d'investissements massifs pendant plusieurs années. Parallèlement, la part de marché des transports en commun a augmenté et le taux d'utilisation, mesuré en déplacements complets, a augmenté de 13,8% entre 1993 et 2005.

Il y a aussi l'exemple britannique. À Londres, le transport par autobus a été progressivement converti à la gestion déléguée entre 1985 et 1994. Les frais d'exploitation par véhicule-kilomètre, en tenant compte de l'inflation, ont diminué de 42% entre 1986 et 1998. Ils ont augmenté après 2000, mais sont encore 20% plus bas qu'au début. Ces réductions de coûts ont permis d'accroître le service de près de 70% comparativement aux niveaux de 1986-1987. Les résultats sont semblables sur d'autres continents.

Même si la gestion déléguée est déjà présente dans certaines banlieues canadiennes, notamment dans les régions métropolitaines de Toronto ou de Montréal, elle est encore très limitée dans le secteur des transports en commun comparativement à d'autres pays développés. Il n'y a aucune raison de ne pas bénéficier dans ce secteur des avantages de la gestion déléguée autant qu'on le fait dans d'autres pays.

5:38 p.m.  
Anonymous Le Patenteux said...

Notons que cet article traitant de la privatisation des lignes d'autobus est publiée dans la Presse. Et la Presse est sous l'égide de GESCA (Power Corporation of Canada). Le patriarche de Power, Paul Desmarais Sr., a débuté sa carrière en reprenant en main la compagnie d'autobus de son père qui desservait Sudbury. Puis, il prit de l'expansion en achetant d'autres compagnies régionales privés d'autobus qui effectuaient des liaisons interurbaines. D'où la compagnie Voyageur.
Aujourd'hui, Power pousserait vers la privatisation des biens collectifs, tel le transport en commun municipal... et paierait des interfaces protocolaires, tel Marcel Boyer de l'IÉdM, pour faire passer le message.

Je rappelle que la famille Desmarais a son siège réservé dans la conférence des Bilderbergs et dans la commission Trilatérale. C'est une autre magouille du complot des franc-maçons du Québec.

5:44 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le code de la Bible : une affaire de losers.

Le Coran est la clef de la civilisation islamique, laquelle est en ébullition présentement. Et financièrement, les pays du Golfe, de l'Asie Centrale et de l'Indonésie possède l'essentiel des réserves pétrolières bon marché. Il y a aussi le Soudan et la Somalie qui pourraient développer leurs champs pétroliers. Alors l'avenir énergétique de la planète dépend du monde musulman.

Donc, si je voudrais partir une cabale qui me rapporterait financièrement, je choisirais le Coran au lieu de la Bible.

6:04 p.m.  
Blogger anti-macon said...

En passant je voudrait remercier les gens qui postent ici ces articles très intéressants.

elim: "quand je pense que tous ceux qui sont dans ma loge, sont de simples ouvriers!"

Bon, c'est quoi le nom de ta loge?

9:32 p.m.  
Blogger anti-macon said...

à propos des médecins immigrants soit-disant discriminées voici l,envers de la médaille, 2 propos trouvés sur le site du Devoir

Sur les 19,067 médecins membres du collège des médecins, 2167 sont des médecins immigrants soit 11,3% du cheptel, mutatis mutandis le même % que la population immigrante au Québec.

Soutenir qu'il y a racisme, discrimination est une insulte à l'intelligence.


http://www.cmq.org/CmsPrintableSimple.aspx?
ContentCtrlName=CmsPages/PageCmsSimpleSplitContent.ascx&PageID=33673f17-316a-46b4-b854-7b0cf3e512a8


D'autre part, TOUS les immigrants médecins, dentistes, professionnels ont été informés par l'ambassade canadienne lors de l'obtention de leur visa qu'ils ne pourraient pratiquer ici sans passer les examens des corporations canadiennes et que les critères étaient assez élevés. Soutenir l'ignorance est une fraude intellectuelle qui ne trouve preneur que chez les naifs. Ou les mal informés!

Le JDM vient de publier un excellent dossier sur les médecins-immigrants. Il en a trouvé deux qui étaient chauffeurs de taxi!!! Deux. Le premier ne parlait pas bien français, le second avait aussi été refusé par les Américains.

Les médecins chauffeurs de taxi, c'est dans les Bougons. Ou dans le monde nébuleux de Fo Niemi, agitateur professionnel, subventionné avec l'argent de nos taxes, pour nous emmerder quotidiennement.

A quand un dossier sur son organisme? Comment se fait-il qu'alors qu'on débat à Ottawa les coupures aux organismes de défense des francophones, Fo Niemi ,lui, roule encore sur l'or avec sa business ethnique?

10:40 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

C'est qui Fo Niemi?
Jamais entendu ce nom.
Est-ce un faux ami?

10:56 p.m.  
Anonymous Patrick Lagacé said...

Le mardi 15 mai 2007


Un ghetto lesbien




Photo Robert Skinner, La Presse

Taille du texte
Imprimer
Envoyer

Nous vivons dans une société d’intérêts particuliers et cette société, désormais, aura un symbole : les Habitations Lavande.

Qu’est-ce que les Habitations Lavande?

Ça n’a rien à voir avec la Provence. C’est un projet de condos ciblant plus particulièrement les femmes qui aiment les femmes. Un projet de condos pour lesbiennes.



C’est dans le Mirror et on apprend que le promoteur, un OSBL affilié au Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ), espère bâtir deux immeubles à condos : un 11 unités (coin Ontario et Saint-Nicolet) et un huit unités (coin Saint-Michel et Rosemont). Extrait du papier : «Le projet est étiqueté comme un projet pour femmes, pas comme un projet pour lesbiennes, à cause de préoccupations touchant la discrimination…»

Plus loin, Diane Heffernan, présidente du RLQ, qui pose avec deux dames impliquées dans le projet, se souvient avec nostalgie des années 1970, quand elle et des amies lesbiennes habitaient un coin des Laurentides, dans une «communauté lesbienne séparatiste», selon son expression. La communauté a pris le nom de l’Île des femmes.

Citation : «Nous mangions, buvions et faisions la fête ensemble. Nous ne lisions que des livres lesbiens, n’écoutions que de la musique lesbienne», relate Mme Heffernan, riant quand elle se remémore que quand le groupe descendait au village pour acheter de la bière, elles insistaient pour que le propriétaire du dépanneur demande à sa femme de les servir…

Hilarant, n’est-ce pas? Je roule par terre...

Des femmes qui n’écoutent que de la musique lesbienne, qui ne lisent que des livres lesbiens, ayoye, à quoi ça me fait penser, donc? Ah, oui, ça me fait penser à ces islamistes qui ne connaissent de l’univers que ce qui est écrit dans le Coran.

L’idée derrière Habitations Lavande, c’est de fournir aux co-propriétaires un environnement sécuritaire, peut-on lire dans le papier (hautement complaisant, by the way) du Mirror. Ce qui est de la bouillie pour les chats. Comme si Montréal était, pour les lesbiennes, ou les homosexuels, une sorte de Kaboul du nord, où être gay peut vous attirer des bosses. Ce qui n’est pas le cas. Montréal est un Disney pour gays. C'est-à-dire, et c’est tant mieux, que cette ville aime ses homosexuels, hommes et femmes.

Je sais, je sais, 19 unités, c’est pas la mer à boire. C’est marginal. M’en sacre, je suis tanné de cette société d’intérêts particuliers, où la différence identitaire se porte comme une pancarte sur une ligne de piquetage. Sans compter que des homosexuels ont eu la même brillante idée de condos pour hommes, en bordure du Village.

Bien sûr, il y a des tatas plus fermés, plus hostiles à la chose homosexuelle. Mais 19 co-propriétaires lesbiennes qui s’enferment dans un petit Alcatraz bien à elles, c’est 19 lesbiennes qui ne vivent pas dans Villeray, Pointe-aux-Trembles ou Verdun, qui ne se frottent pas aux plus obtus, qui ne leur montrent pas, justement, qu’il n’y a (clin d’oeil à Seinfeld, ici) rien de mal à «ça».

12:43 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Fo Niemi est cet hurluberlu qui pensait que l'expression yeux bridés était raciste.
Son nom apparait aussi dans mon post sur Roger Leclerc le président de la loge liberté.

6:34 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Heather Munroe-Blum vice-chancelière de l'Université McGill mais aussi membre du Bilderberg, vient d'être nommée à la présidence de la CREPUQ.
Comme quoi le Bilderberg pourra maintenant diriger directement tout le système universitaire du Québec
http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/May2007/18/c2772.html

Madame Heather Munroe-Blum est élue à la présidence de la CREPUQ

MONTREAL, le 18 mai /CNW Telbec/ - La Conférence des recteurs et des
principaux des universités du Québec (CREPUQ) annonce l'élection de sa
nouvelle présidente, madame Heather Munroe-Blum, principale et
vice-chancelière de l'Université McGill, à compter du 1er juin 2007, pour une
période de deux ans. Elle succédera à monsieur Michel Pigeon, recteur de
l'Université Laval.
Madame Munroe-Blum occupe le poste de principale et vice-chancelière de
l'Université McGill depuis 2003, et son mandat à la direction de cet
établissement vient d'être renouvelé jusqu'à la fin de 2012.
Madame Munroe-Blum est titulaire d'un doctorat en épidémiologie de
l'Université de la Caroline du Nord. Elle a par la suite entrepris une
carrière universitaire en Ontario, où elle a été professeure à l'Université
York et à l'Université McMaster, avant de devenir doyenne de la Faculté de
service social et vice-présidente à la recherche et aux relations
internationales de l'Université de Toronto.
Très active dans le domaine de la recherche et des politiques publiques
concernant l'enseignement supérieur, madame Munroe-Blum a participé à de
nombreux conseils consultatifs et commissions gouvernementales, tant sur la
scène nationale qu'internationale.
En plus d'être officière de l'Ordre du Canada et membre de l'Académie des
sciences de la Société royale du Canada, madame Munroe-Blum a reçu de
nombreuses distinctions, dont des doctorats honorifiques de l'Université
d'Edimbourg, de l'Ecole normale supérieure de Lyon, de l'Université de
Montréal, de l'Université de Toronto et de l'Université Wilfrid Laurier.
Egalement très active au sein de la communauté, madame Munroe-Blum siège
à de nombreux conseils d'administration d'organismes publics et privés, dont
NeuroScience Canada, l'Hôpital général juif Sir Mortimer B. Davis, le
Conference Board du Canada, l'Association des universités et collèges du
Canada, Alcan inc. et le Groupe Pages Jaunes.
Ont également été élus à la vice-présidence de la CREPUQ, messieurs
Pierre Moreau, président de l'Université du Québec, Robert Poupart, principal
de l'Université Bishop's et Luc Vinet, recteur de l'Université de Montréal, et
au poste de secrétaire-trésorier, monsieur Michel Belley, recteur de
l'Université du Québec à Chicoutimi.

La CREPUQ est un organisme à but non lucratif qui regroupe, sur une base
volontaire, tous les établissements universitaires du Québec. Elle est un
outil de coordination et de concertation entre les universités, un
porte-parole et un organe de représentation auprès du gouvernement et des
milieux intéressés à l'enseignement supérieur, un centre de recherche au
service des administrations universitaires, un agent coordonnateur et
administratif de services communs, et un centre de ressourcement et de
réflexion pour ses membres.



Renseignements: Jacques Bordeleau, Directeur général, (514) 288-8524,
poste 201

5:06 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon:
elim: "quand je pense que tous ceux qui sont dans ma loge, sont de simples ouvriers!"

Bon, c'est quoi le nom de ta loge?

Euh, ce n'est pas moi qui a dit ca... Non, dans ma loge, j'ai des technologues, des professeurs, des ingénieurs, des politiciens, des retraités, des membres du clergé, des comptables, des investisseurs, etc... Mais il n'y a pas d'ouvriers... Ce n'est pas parce qu'on fait de la discrimination car je sais qu'il y en a dans d'autres loges.

Et le nom de ma loge est Royal Victoria #57 et elle fait partie de la Grande Loge du Québec. Tu trouveras son nom sur le site officiel de la Grande Loge du Quebec.

Elim

6:09 p.m.  
Anonymous Pierre Castonguay said...

Impasse à L'UQAM
Pierre Castonguay (p.castonguay@videotron.ca)
Envoyé Le vendredi 18 mai 2007 10:00



L'UQAM est trop bien placée : au coeur du triangle émoussé de la politique actuelle en matière de développement des savoirs.

Comme chacun le sait, en fortifiant ses assises au coeur du quartier latin, l'UQAM se situait à l'antichambre de dévoiler son jeu après construction : la création d'une faculté de Médecine. Ce geste essentiel pour le maintien de l'infrastructure de la santé au Québec, se devait d'avorter dans l'oeuf. Un lobby tout aussi sous-terrain que les intentions de l'UQAM, s'est constitué côté McGill et UDM pour que le plan de l'Université du Québec échoue. Je crois que nous devrions aussi mettre sur la glace, les deux grands chantiers des universités montréalaises en matière de méga hôpitaux pour repenser le développement du réseau universitaire du Québec dans la perspective de la santé des baby boomers qui est intimement liée aux enjeux du nouveau paradigme.

L'Implosion de l'UQAM vient de fournir le meilleur argument au gouvernement minoritaire de Charest pour mettre un frein aux méga dépenses et planifier en ville, comme en région, l'infrastructure de demain.
Tous ces grands projets se montent et se financent en vase clos, la vérité n'éclate qu'après fiasco et bavures. Encore une fois, l'intervention citoyenne doit se faire plus actuelle, plus factuelle, plus pressante, et plus impérieusement incisive afin de mettre un frein à la dérive mégalomaniaque de nos élites bien pensantes.

Sherbrooke, Laval, Concordia sont aussi des joueurs sous exploités, habitués que nous sommes à faire dériver les subsides aux profits des plus forts au détriment des meilleurs.

Repenser :

- Le développement des infrastructures universitaires
- Revoir le planning de la science de la santé dans la perspective de la dotation des facultés de médecines présentes et à venir
- Et surtout mettre un frein aux méga projets centralisateurs qui n'ont rien à voir avec les exigences de la mosaïque fluide du nouveau paradigme et des besoins des régions.

L'intelligence c'est d'endiguer les ambitions des universitaires qui se servent de toutes les ressources de la manipulation médiatique pour mettre en oeuvre des projets de prestige qui vont à l'encontre de leurs projets éducatifs et surtout, des intérêts de la population.

À l'encontre de son projet éducatif, l'UQAM s'apprête à augmenter ses frais aux étudiants. Son projet d'infrastructure doit se poursuivre, certes, mais avec des objectifs :

- plus modestes
- plus réalistes
- plus conforme avec une politique de développement des savoirs qui n'existe pas.

Lorsque Madame Forget attaque l'ancien recteur de l'UQAM, elle met le doigt sur ses deux projets de méga centres hospitaliers. Elle accuse le gouvernement Charest d'errance et elle a raison.

L'opposition pour sa part : péquistes et adéquistes, doit faire son travail et pondre en contre partie, une ébauche de vision du développement des savoirs en fonction d'une courbe démographique qu'elle semble ignorer bien qu'elle prétende le contraîre.

Nous nageons dans l'incompétence d'un gouvernement minoritaire dans lequel les trois pointe du triangle sont brisées par la pratique impénitente d'un onanisme parlementaire de tradition dans lequel bien peu de substance n'est émise pour féconder la nouvelle infrastructure sociétale. La condition citoyenne est une veuve féconde qui attend des prétendants qui s'amusent avec l'objet du désir parce qu'ils n'ont pas la force morale, intellectuelle, éthique, de faire des proposition viables à la société des années 2000.

Nous avons un gouvernement minoritaire parce que nous ne méritons pas plus. Le chantier de l'UQAM est la traduction parfaite de l'état du chantier politique et social actuel. Nous jetons le discrédit sur ce que nous sommes devenus par manque de pragmatisme et de rigueur intellectuelle.
Allez ouste fainéants de la chambre : au travail. Cessez cette campagne électorale stérile. Nous venons juste de déposer notre vote et le jugement de la population n'est pas élogieux à votre égard.
Prenez-en bonne note et agissez.

«Il n'y a rien de plus ennuyeux qu'une réunion électorale. Un jour, je me suis endormie pendant mon propre discours.» Simone Veil

Pierre Castonguay

10:11 p.m.  
Anonymous The Horniest Girl From McGill said...

Mme Munroe-Blum à la tête du CREPUQ.
Ciel! Une épidémie de censure est à prévoir.
C'est elle qui a descendu la recherche du Dr. Olivieri pour masquer d'importants effets secondaires d'un médicament d'Apotex sur les enfants du Toronto's Sick Children.
--------------
Elle a un doctorat honorifique de l'Université d'Edimbourg. Est-ce les quartiers généraux mondiaux de la franc-maçonnerie?
-----------------
@Elim: Y-at-il des médecins et des infirmières au Royal Victoria #57

10:24 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

@Anti-maçon,
j'ai tenté de t'envoyer une copie carbone d'un courriel, mais ton compte l'a refusé pour cause d'excès de quotas.

10:27 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

@girl from McGill

Non, il ne peut y avoir d'infirmières car les femmes ne peuvent être franc-macon. Nous avons par contre 1 un 2 médecins si ma mémoire est bonne...

Elim

12:29 a.m.  
Blogger anti-macon said...

J'ai abandonné ce compte mais peux tu poster ton document sur image shack et nous donner ici le lien?

http://www.imageshack.us/

T'es pas obligé de t'enregister

9:44 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Dear Eliminator,

La franc-maconnerie doit rendre les hommes meilleurs, mais ils semblent devenir moins capable de retenir leurs pulsions sexuelles. Et donc, vous proscrivez la participation des femmes à vos assemblées.
...à moins que cela ressemble à la cérémonie hiérogamique du Code DaVinci ou au rituel scientologique montré dans le film "Eyes Wide Shut".

Dans les deux cas, çà m'intéresse.

Your Horniest Girl from McGill.

10:23 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Y a-t-il des infirmiers dans la #57?

Ou est-ce affilié au syndicat maoïste dans lequel Gilles Duceppe fit le début de sa carrière publique?

10:27 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Autrement dit, les technologues sont-ils des mopologistes de l'Hôpital Hervé (R-V)?

10:28 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

lol

Non, je ne pense pas qu'il y ait des infirmiers dans ma loge mais après tout, nous ne sommes qu'une centaine alors il serait difficile d'avoir une personne pour chaque métier du monde...

Pour ce qui est de la participation des femmes dans la Franc-Maconnerie, il s'agit d'un débat qui perdure depuis plusieures centaines d'années. Il y a eu quelques exceptions au fil des décénies bien sur pour des femmes qui auraient appercues nos rituels mais on peut les compter sur les doigts de la main.

Plusieurs raisons sont énumérées tel que: les enseignements ont été conçus pour des hommes, historiquement parlant ce fut toujours comme ca, nos Ancients Landmarks nous dictent de le faire comme ca.

Personellement, je crois qu'il est bon pour les hommes de pouvoir se rencontrer et discuter de philosophie, histoire, etc... en compagnie d'autres hommes qui vivent la même chose. N'oulibons pas que les femmes appartiennent aussi a un club très sélecte: elles peuvent donner naissance.

Selon moi, la Franc-Maconnerie est un moyen efficace pour les hommes de se rencontrer et d'aider a batir la sociétée.

En plus, la Franc-Maconnerie est une FRATERNITÉ et non pas une SORORITÉ. Au pire, les femmes ont toujours l'option de se joindre a la Co-Maconnerie qui, bien qu'elle ne soit pas "légitime" selon les critères des Grandes Loges, offrent leur services a ceux qui les désirent.

Elim

2:07 a.m.  
Anonymous Socrate said...

Lorsque les Grecs se rencontraient pour discuter de philosophie, ce fut en buvant du vin servi par un esclave qui contrôlait le mélange d'eau et de vin afin de préserver l'intelligence des discussions entre les "authentikos".
Ces réunions s'appelaient des "sym-posions" (boire ensemble). D'où nos symposiums ou symposia.

Dans ces réunions, les authentikos devaient effectuer un travail de grossesse : ils devaient donner naissance à des idées réfléchies. Ces idées issues d'un monde idéal, devaient se concrétiser dans le monde réel.

Le travail d'accouchement que ces hommes devaient effectuer se nommait la maïeutique. L'initiateur de cette méthode fut un sorcier qui utilisa le raisonnement dialectal comme base de sa magie. Il sera accusé d'avoir envoûté la jeunesse, laquelle commença à questionner la gouvernance des puissances d'alors. L'état le forcera à boire de la cigüe et à danser au lieu de pérorer à fin de faire circuler le poison dans son corps.

7:32 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Parlant de philosophie, la défunte (dit-on) loge Montcalm (cercle philosophique et culturel Montcalm) siégeait au 381 Rue Saint Jacques.
Soit juste en face du chic club St-James et juste à côté d'investissement Québec et de plein d'autres grosses affaires. Loin d'être ennuyant la philo.

9:25 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Est-ce que la revue Cité Libre est une émanation de la franc-maçonnerie?

2:31 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Peut-on être libre si l'on devient franc-maçon? Ou est-ce une forme d'esclavage par obligation?

2:39 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Pour être Franc-Macon, il faut remplir les conditions suivantes:

1. Croire en un Etre Suprême (ca n'a pas d'importance lequel)
2. Etre un homme
3. Etre libre de naissance
4. Etre un adulte
5. Avoir une excellente réputation (ie: avoir au moins 2 Francs-Macons qui deviennent parrain)

Par contre, la Franc-Maconnerie demande de suivre certaines obligations selon les promesses qui sont faites dans la loge. Esclavage n'est vraiment pas le bon mot. Je dirais plus qu'il faut être une personne d'honneur qui ne revienne pas sur sa parole.

Elim

5:34 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Parrain, hommes d'honneurs, tout cela rappele un certain film...

C'est une mafia votre truc. D'ailleur la fameuse loge P2 "avait" beaucoup de mafiosi dans ses rangs. La mafia est une branche de la franc-maçonnerie.
Finalement la FM se décrierait comme un gros vers solitaire qui parasite discrètement (un bon parasite doit toujours être discret). Dans la société, l'hôte, c'est l'ouvrier. Le FM est le parasite. L'hôte et le parasite ne peuvent jamais avoir une relation d'égal à égal et c'est pour cela naturellement que les ouvriers ne sont jamais admis dans les (bonnes) loges.

9:13 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

La Mafia tire ses origines des Carbonari. Des partisans de Garibaldi (Chemises Rouges) qui furent exclus de la nouvelle armée italienne au profit des anciens soldats réguliers du régime bourbon déchu.
Les Carbonari comptaient dans leurs rangs des juges, des avocats et des commerçants. Certains jugements de cour pouvaient parfois surprendre. Mais le phénomène n'est pas qu'italien.
Souvenez-vous de la peine d'incarcération donnée à Jean Matticks pour complot d'importation de drogue. Il a bénéficié d'un sursis pour faire un voyage d'agrément.
Aussi, Lacroix a pu faire un voyage au Japon, même si il était mis en accusation et devait obtenir l'aide juridique pour se défendre

10:48 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

N'y aurait-il pas un élément de jalousie dans tes propos anti-macon car tu ne pourrais rentrer dans une loge? C'est ce a quoi tes propos ressemblent en tout cas...

De toutes facons, peu importe ce que je dirais, la paranoia des "antis" va toujours prendre le decu. Les psychologues parlent de plus en plus des la popularité de ces croyances due au fait que nous nous sentons souvent impuissants face aux événements mondiaux et/ou locaux que nous ne pouvons changer. C'est une facon pour notre cerveau de faire nous permettre d'accepter le monde qui nous entoure.

Elim

3:34 a.m.  
Anonymous Christian F. said...

Ça faisait longtemps que je n'étais venu, et il me fait chaud au coeur de constater qu'Anti-Maçon n'a point perdu de sa verve et qu'il poursuit inlassablement sa lutte contre les horribles francs-maçons et leurs ignobles enfants naturels : les bilderberg, la mafia, les sages de sion, les illuminati, la commission trilatérale...

Ne lâchez pas, cher anti-maçon, sacheez que vous aurez toujours mon soutien et celui de tous les bons chrétiens du Québec Libre ! N'oubliez pas que le Grand Monarque doit venir dans notre Nation sainte, et que pour bien préparer sa venue il convient de démasquer et de couvrir d'opprobre tous ceux qui font partie de si condamnables sociétés secrètes. En prévision du jour où le bras vengeur du Grand Monarque, armé de la droiture et de la légitimité venues du Christ-Roi Lui-Même, frappera ces mécréants et débarassera notre sainte province de ces infidèles.

11:25 a.m.  
Blogger anti-macon said...

elim: "Les psychologues parlent de plus en plus des la popularité de ces croyances..."

va lire le livre "tragedy and hope" écrit par l'ancien prof d'université de Bill Clinton. Il a eu acces à toutes les archives. Toute la conspiration des banquiers et des sociétés secrètes est exposé là dedans.
http://users.cyberone.com.au/myers/tragedy.html

La plupart des banques centrales dans le monde appartiennent aux Rothschilds.
D'ailleur, Elim, à qui appartient donc la banque du Canada?
Si tu me répond naivement qu'elle appartient au gouvernement du Canada, alors je te demande pourquoi y a-t'il alors un prime lending rate? Pourquoi le gouvernement se prête il a lui-même avec un taux d'intérêt???
La FM est au service des Rothschilds pour garder en place ce fantastique racquet

6:26 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
C'est drôle que si la franc-maçonnerie vous rend meilleur, elle n'améliore pas toutefois votre orthographe.

Serait-ce parce que vous reniez toute croyance, que vous faites face à la vérité de la mort qui subviendra tôt ou tard, mais qui viendra sûrement, que vous vous regroupez en loges avec rituels pour assurer une immortalité à travers le groupe des franc-maçons formant un corps spirituel?

En passant, ne me confondez point avec Anti-Maçon. C'est moi qui lie la Mafia aux Carbonari. Lesquels sont une franc-maçonnerie italienne proche du Grand Orient de France et reliés à la guilde moyenâgeuse des forestiers.

9:32 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Désolé anonyme mais la raison pourquoi mon orthographe n'est point à la hauteur de vos attentes est que le Français n'est pas ma langue maternelle...

Anti-Macon, tu as totalement raison de dire que la Banque du Canada a été fondée comme société privée. Par contre, elle a été transformée en Société d'État et le taux directeur fait en sorte que le Gouvernement paye des Intérêts a la population Candienne (qui en est maintenant le propriétaire).

En passant, c'est vraiment intéressant comme endroit a visiter! L'architecture est vraiment sublime!

Elim

11:02 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Voici la vérité sur ta bank of canada, elim, une filliale de la banque d'angleterre qui est elle même propriété de Rothschild

http://www.rumormillnews.com/cgi-bin/archive.cgi?noframes;read=39939

CANADA IS NOT A SOVEREIGN NATION

The Americans fought the British from 1776-1781 to break free. India revolted in the 1940s to break free of Great Britain. Canada… did nothing. Britain spent over 200 years fighting the Native Nations and other Europeans for this country, and by the mid 1800s they had it – filled with farmland, trees, gold, silver, mineral ores, fish and wildlife… worth how much money? Why would they even consider just giving that away?

The BNA Act (British North America Act) in 1867 was not the birth of Canada’s independence, it was a legal formality incorporating the Federal Government of Canada – an entity owned by the Crown of England, among others. The newly born Canadian Parliament still needed approval from the British Parliament for any legislation to be passed here.

-----------
The British North America Act
http://canada.justice.gc.ca/en/ps/const//loireg/p1t1-1.html

“And whereas such a Union would conduce to the Welfare of the Provinces and promote the Interests of the British Empire.”

British North America Act, 1867 – III. -- EXECUTIVE POWER.
9. The Executive Government and Authority of and over Canada is hereby declared to continue and be vested in the Queen.
15. The Command-in-Chief of the Land and Naval Militia, and of all Naval and Military Forces, of and in Canada, is hereby declared to continue and be vested in the Queen.
-----------

This is why Canada went to war automatically in 1914 with Great Britain. Canadian troops were forced to serve under British command during WWI. Canada had no power in making independent political choices until the The Statute of Westminster (1931).

-----------
The Statute of Westminster (1931)
http://www.suite101.com/article.cfm/british_history/7178
-----------

What the Statute of Westminster did was give Canada the political freedom to make all domestic and foreign decisions for herself, no longer needing the approval of the British Crown or British Parliament. But the fact that Canada was no longer required forced to assist Great Britain in wars, and was now able to sign her own trade and treaty agreements, nothing else has changed regarding the aspect of ownership of the Canadian Federal Government. On the heels of the Statute of Westminster came the birth of the Bank of Canada in 1934. The face of the British Crown stepped off the political stage to allow the appearance of autonomy, but it remained in full force in the background, still controlling Canada through the field of finance.

-----------
The Bank of Canada Act
http://www.bankofcanada.ca/en/

CONSTITUTION OF THE BANK
Bank constituted
(2) The Bank is a body corporate.
R.S., c. B-2, s. 3.
–––––
CAPITAL AND SHARES
Capital
17. (1) The capital of the Bank shall be five million dollars but may be increased from time to time pursuant to a resolution passed by the Board of Directors and approved by the Governor in Council and by Parliament.
Shares
(2) The capital shall be divided into one hundred thousand shares of the par value of fifty dollars each, which shall be issued to the Minister to be held by the Minister on behalf of Her Majesty in right of Canada.
–––––

Her Majesty owns the Bank of Canada. The personal and corporate income taxes paid by Canadians are the profits for the Bank of Canada. These profits go to Her Majesty and the Bank of England, absorbing more than 10% of the GNP of Canada every year. Her Majesty and associates allow for independent internal and foreign policies for Canada, as long as the profit stream is not interrupted. Should that tax stream ever be jeopardized, Canada would experience a tremendous overt intervention from her owners overseas.

The ruling political party in Ottawa is not the Government of Canada. They represent the Government of Canada in Parliament, and are the middle managers separating the owners from the Canadian people. The British Crown, Rothschilds and other European families own the Corporation of the Government of Canada. The British Crown owns the Bank of Canada.

Canada is not a sovereign nation but a private club, unknown to most Canadians. This is why the Queen's face still appears on Canadian currency. This is the reason for Quebec’s 50 year desire to separate from the country. This is the reason for Lord Rothschild’s presence in Canada.

Brian

6:40 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je n'ai jamais prétendu autrement ;) Le Canada est un membre a part entière (ou presque) du Commonwealth Britannique. Sa Majesté la Reine Elizabeth II est la Souveraine de ce pays et est à la tête de notre État. N'importe quel enfant qui a complété sa 5ième année du primaire devrait être au courant!

Les politiciens élus sont les représentants du public auprès du Gouvernement de la Reine et ce sont eux qui nomment les personnes qui gèrent la Banque du Canada.

Par contre, les pouvoirs factuels et décisionels de la Reine sont limités:

La Dissolution du Gouvernement en cas de crise ou de demande d'élection provenant du Premier Ministre, l'approbation du Gouvernement élu et la demande formelle d'aide militaire en cas d'attaque en sol Britannique. Le Gouverneur Général met aussi le sceau Canadien une fois qu'une loi a passé a la Chambre et au Sénat.

Pour ce qui est de la Banque du Canada en tant que tel:

http://www.bank-banque-canada.ca/fr/bref/qui.html

La Banque du Canada a été fondée en 1934 sous la forme d'une société privée. Depuis 1938, elle est une société d'État qui appartient au gouvernement fédéral. La totalité des actions de la Banque sont émises au nom du ministre des Finances. En définitive, la Banque est la propriété des citoyens canadiens.

La Banque n'est pas un ministère du gouvernement fédéral. Elle mène ses activités avec beaucoup d'indépendance par rapport à la plupart des autres organismes fédéraux. En voici des exemples :

* Le gouverneur et le premier sous-gouverneur sont nommés par le Conseil d'administration de la Banque (avec l'approbation du Cabinet), et non par le gouvernement fédéral.
* Le sous-ministre des Finances siège au Conseil d'administration de la Banque, mais sans droit de vote.
* Les dépenses de la Banque sont examinées par son Conseil d'administration, alors que celles des ministères fédéraux sont soumises au Conseil du Trésor.
* Les ressources humaines sont gérées par la Banque elle-même et non par un organisme fédéral.
* La vérification des comptes de la Banque n'est pas effectuée par le vérificateur général du Canada, mais plutôt par des vérificateurs externes nommés par le Cabinet sur recommandation du ministre des Finances.

6:58 p.m.  
Blogger anti-macon said...

cent mille actions qui sont détenus (held) par le ministre au nom de la reine? Pourquoi faire si compliqué?
On peut très bien détenir des actions pour quelqu'un d'autre mais les profits naturellement vont à cette autre personne, donc les profit vont à la "reine". Ca pue la magouille ce truc. C'est par ailleur archi prouvé que la banque centrale américaine, la FED, est une banque privé. Alors je vous demande pourquoi le petit Canada, lui, serait il mieux que le géant américain? Pourquoi ces cent milles actions de la banque du Canada si la banque appartient au gouvernement? Pourquoi ce subvertuge de société de la couronne et cette "grande indépendance par rapport à la plupart des autres organismes fédéraux"?

8:19 p.m.  
Blogger anti-macon said...

On porrait très bien aussi déclarer le ministère de la défence une "société de la couronne" et émettre des actions. On pourrait ainsi louer notre armée au plus offrant et faire des profits. Pourquoi donc la banque du Canada n'est elle pas tout simplement intégrée au ministre des finances? pourquoi cette magouille des actions?

8:23 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
Je croyais que vous aviez été éduqué au Québec, donc Québécois à part entière.
Désolé de l'erreur.
Donc vous êtes un intervenant étranger au service d'une puissance étrangère basée en Écosse.

De l'indépendance du Canada, le séparatisse Trudeau (le Raymond Villeneuve des années 40 et 50 pour la Laurentie Libre) est supposé avoir réglé le cas en 1982 :
Il a rapatrié l'archive originale et obtenu une loi du Parlement britannique pour sa renonciation au pouvoir de modifier la constitution canadienne, et que seul Ottawa pourrait le faire.

8:27 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimaçon,
C'est le cas de la Défense américaine.
Est-ce que le peuple américain peut se permettre la plus grande armée technologique du monde?

Non.

L'Armée américaine est une création du consortium militaro-industriel. Qui peut subvenir à cette armée? Les plus grandes multinationales, et d'abord le Cartel des Pétrolières.

Qui est derrière les Grandes Pétrolières?
La famille Bush et ses acolytes, la franc-maçonnerie des Skull & Bones.
Suivie des familles royales de Grande-Bretagne et des Pays-Bas, et des sheiks arabes qui ont préféré acquérir des parts plutôt que de nationaliser. Et ne pas oublier le clan Bin Laden.

Première guerre du Golfe. Saddam menace de renverser les potentats arabes. Ceux-ci demandent l'intervention de l'armée américaine et sont prêts à payer les dépenses de guerre pour sauver leur régimes.
Ce fut fait.
N'est-ce pas l'exemple parfait de nations étrangères louant l'armée américaine pour leur propre défense?
Bien sûr, ils détenaient des parts dans les Pétrolières et dans le groupe Carlyle.
D'ailleurs, il existe un secteur privé de la Défense qui recycle les soldats dans le secteur de la sécurité en zones de conflit (mercenaires) pour le compte de sociétés privés. Ce secteur est en forte croissance.
Je me souviens des sous-traitants de sécurité qui se sont chargés de la protection de Jean Chrétien lors de sa visite en Afghanistan :
Des imperméables comme uniformes.
Fausses barbes et lunettes sombres pour déguiser leur identité.
Des mitraillettes UZI en bandoulière si je me souviens correctement.

8:54 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon,
le texte de Quicgley ne fait que dire que le système bancaire n'est qu'un immense plan de Ponzi en action et contrôlé comme une réaction nucléaire dans un Candu.
D'où la notion de confiance et de perte de confiance qui peut générer une crise comme celle de l'Argentine.
Les banquiers sont des Vincent Lacroix amplifiés par un facteur d'un million.

9:01 p.m.  
Anonymous Michel Munger said...

Une sortie chez Parée, c'est la routine...



Chez Parée, au 1258 rue Stanley à Montréal,


Vincent Lacroix déclare que des sorties dans des bars de danseuses comme chez Parée, à Montréal, sont monnaie courante dans le secteur financier.

Ripostant à la divulgation lors de son procès pénal que plus de 29 000 $ de dépenses ont été retracés sur sa carte de crédit en 2004 et 2005, M. Lacroix ne s'est pas gêné pour qualifier de «show» les allégations de l'Autorité des marchés financiers.

«Oui, ma carte de crédit personnelle était la carte corporative et Norbourg a fait des déboursés chez Parée, dit M. Lacroix. J'y ai été avec des représentants après des parties de hockey.»

M. Lacroix a martelé son message, affirmant qu'il ne faut pas se surprendre de voir des gens du secteur financier faire des sorties dans de tels bars.

«C'était la demande des clients ou des représentants, dit-il. C'était connu de tout le monde. C'est une place d'affaires. Si vous pensez que Norbourg était la seule firme financière qui se tenait chez Parée... On peut catégoriser plusieurs bars à Montréal et Parée en était un correct pour prendre un verre.»




Vincent Lacroix est aussi revenu à la charge avec l'idée que ces dépenses servaient à stimuler les affaires.

«Ce n'était pas ma vie personnelle mais des comptes corporatifs, précise M. Lacroix. Sur environ quelque 30 millions de dollars de chiffre d'affaires [...] je ne vois pas de liens avec les chefs d'accusation mais si ça plaît à l'AMF d'en parler, c'est parfait ainsi.»

Quant aux 47 000 $ dépensés chez Dancing Embassy à Fribourg, en Suisse, M. Lacroix n'a pas nié avoir été présent dans ce bar qu'il compare à Parée.

«C'était un bar sous l'hôtel NH à Fribourg, dit-il. J'avais un appartement complètement hors de ce circuit-là. Mais j'ai également été chez Dancing Embassy.»

Les révélations sur les 233 000 $ dépensés dans son restaurant le Grand Café, à Montréal, n'ont pas semblé perturber l'ancien PDG non plus, même si certaines factures ont dépassé le cap des 5000 $. «Il y avait peut-être 10 à 12 personnes de Norbourg qui mangeaient là chaque jour.»

9:06 p.m.  
Blogger anti-macon said...

bel exemple de geste maconnique ici.
Pierre Curzi. Beau travail du photographe qui donne une auréole tout en captant l'index près de l'oeil
http://www.cyberpresse.ca/article/20070525/CPARTS/70525195/1017/CPARTS

Martin Petit faisant lui aussi un geste maconnique selon Johannes Rothkranz
http://www.cyberpresse.ca/article/20070525/CPARTS/705250605/6568/CPARTS

Martin Petit fait aussi très très souvent le signe du diable sur des photos. Une fois ça passe, mais constament?

Maudite gangs de pas de talents. Voila vos "zartiss" subventionnés à l'oeuvre, cher public.

7:29 p.m.  
Blogger anti-macon said...

www.martinpetit.com

encore là il fait le signe du diable

voici son email
martinpetit@riezencore.com

je vous invite aussi à laisser des commentaires sur son blog

7:56 p.m.  
Anonymous Big Cat said...

Le photographe de Curzi fut habile ... et patient.
Il a choisi la meilleure photo de la séance. J'ai déjà eu ce genre de talent, mais pas pour des personnalités publiques.

Quant au grand Petit, il aime tellement tirer la queue du Diable pour nous faire rire. C'est une obsession qui fait la revanche du Trickster.

12:12 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Homoriste au Québec est une très très grosse business. Lisez bien cet article entre les lignes et vous comprendrez bien que quand on fait partie de la bonne clique et qu'on l'on obtient de la visibilité médiatique et sourtout que les critiques vous encencent, le sucès est assuré.

http://www.cyberpresse.ca/article/20070526/CPARTS/705260731/1017/CPARTS

Le samedi 26 mai 2007

Bien avant le gala des Olivier
Depuis 15 mois déjà, une productrice et un agent de tournée préparent la série de spectacles de Rachid Badouri...



Isabelle Massé

La Presse

On ne crée pas un spectacle d'humour en criant «Une fois c't'un gars» ! Bien avant qu'un spectacle en solo ne soit conçu, présenté à Montréal et qu'il remporte un Olivier, producteurs, agents de tournée et diffuseurs unissent leurs forces pour le vendre au plus grand nombre de gens possible.




En octobre, Rachid Badouri montera sur la scène du Théâtre Saint-Denis, à Montréal, pour présenter en grande première son premier one man show. Rien ne semble presser. Pourtant, depuis 15 mois déjà, sa productrice et son agent de tournée préparent la tournée du jeune humoriste. «Rachid a des spectacles jusqu'à l'automne 2008, soit 60 dates en région», mentionne Sébastien Langlois, agent de Juste pour rire.

Pas mal pour un humoriste qui n'a présenté, jusqu'ici, que quelques minutes de matériel dans des galas Juste pour rire, en première partie d'un spectacle de Gad Elmaleh et dans une pub de Loto-Québec! Mais comme pour la plupart des humoristes qui ont un nouveau spectacle en poche, la machine derrière Badouri est imposante. Juste pour rire souhaite que le spectacle fasse beaucoup de millage. Et pourquoi pas autant que Louis-José Houde, qui a présenté son premier one man show 500 fois en quatre ans?

Tout doit donc être bien planifié, à commencer par la première montréalaise présentée devant amis, humoristes, gens de l'industrie et, surtout, critiques. «C'est la pire soirée dans la vie d'un artiste!» lance le producteur Benjamin Phaneuf (qui représente Houde, Patrick Groulx, Cathy Gauthier et Dominic Paquet).

Pour celle-ci, les producteurs dépensent souvent des sommes dans les cinq chiffres. Parce qu'il faut d'abord louer une salle de spectacles («Environ 3$ le siège», selon Phaneuf; «2500$ plus 7% des recettes brutes», selon les propriétaires du Théâtre Saint-Denis 1) et annoncer le spectacle à la télé, à la radio et dans les journaux ("Une dépense énorme", selon Manon McHugh, productrice de Badouri).

Les enjeux sont tout aussi colossaux... C'est souvent le spectacle présenté à Montréal qui donne un élan à la carrière d'un humoriste, en raison des retombées médiatiques. Quand les critiques sont positives, les diffuseurs (salles de spectacles) en région ouvrent plus facilement leurs bras à un humoriste, et le public achète rapidement des billets. Impossible de passer à côté. «Si on néglige Montréal, les diffuseurs ne nous feront pas confiance, dit Manon McHugh. Ils vont penser que le spectacle que l'on vend n'est pas très bon.»

«Même si on réserve quelques salles avant la grande première, Montréal est un passage obligé pour un artiste qui n'est pas établi», estime Benjamin Phaneuf.

Ça l'est également pour certains artistes connus qui veulent rappeler aux diffuseurs qu'ils existent. Quand Juste pour rire a annoncé le retour de Jean-Marc Parent, au début de 2005, plusieurs diffuseurs hésitaient à offrir leur scène à l'humoriste.

«Je n'étais pas enthousiaste, avoue Marcel Alexander, président de Diffusion Inter-Centres qui regroupe des salles notamment à Laval, Sainte-Foy, Gatineau, Sherbrooke et Joliette. La popularité de Jean-Marc Parent avait baissé au point où ça sentait la fin. Mais son équipe a bien travaillé pour redorer son image.»

Marcel Alexander ne regrette pas d'avoir acheté le spectacle de JMP qui a, depuis juillet 2005, donné plus de 200 représentations dans des salles pleines. Manon McHugh, sa productrice, est sûrement aussi heureuse. Car c'est justement en région que ça peut devenir payant pour un humoriste.

Un producteur vend habituellement un spectacle à un diffuseur en région de 5000$ à 12 000$. Chaque transaction équivaut à un revenu pour l'artiste et le producteur. Le diffuseur fixe ensuite un prix pour les billets (souvent autour de 30$) qui lui permettra de dégager des profits.

Le diffuseur a évidemment intérêt à vendre beaucoup de sièges pour que l'opération soit rentable. «À un tel cachet (de 5000$ à 12 000$), on ne rentabilise pas une salle de 300 places, dit toutefois Marcel Alexander. D'un autre côté, il y a peu de chances que je prenne un inconnu dans une salle de 800 places. S'il est vraiment bon, je vais proposer une plus petite salle, sur la base d'un partage de risques entre le diffuseur et le producteur. Cela dit, les artistes qui veulent percer se déplacent pour un cachet minimal.»

Vite, un agent de tournée!

C'est là qu'entre vraiment en scène l'agent de tournée, qui n'a pas que des Martin Matte à offrir aux diffuseurs. Il doit ;es convaincre que son poulain est la prochaine star du Québec! «Je distribue des démos, explique Sébastien Langlois. Je rappelle les bons coups de mon humoriste. Les diffuseurs posent beaucoup de questions, du genre: ira-t-il bientôt à Tout le monde en parle? Certains me font davantage confiance, comme je travaille pour Juste pour rire, qui a de la crédibilité.»

Une fois les réponses positives obtenues, on planifie la plus belle des tournées. Celle qui minimise les déplacements, les pleins d'essence, les imprévus (une tempête de neige en février à Rimouski), tout en multipliant les dates de spectacles (dont plusieurs collées sur la première montréalaise pour profiter de certaines critiques dithyrambiques) et en maximisant les heures de sommeil.

«Les gens ne savent pas à quel point tout est pensé dans une tournée, lance Langlois. Un diffuseur ne peut placer deux spectacles d'humour en deux semaines dans sa programmation, par exemple. C'est un vrai jeu de dames!»

5:26 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je ne vois pas ou est le problème ici... C'est du capitalisme a son meilleur :)

Tout le monde prend sa cote et s'assure que ca va être un succès!

7:07 p.m.  
Anonymous big cat said...

Un show se doit d'être organisé, même s'il doit apparaître comme improvisé. Est-ce de la Foutie-Merde (FM)? Non.
C'est comme un match de lutte.

Aussi, le monde de la politique se doit d'amuser le peuple à travers les media.
Comme des gladiateurs.

Et qui gère les media au Quebec?
Quebecor et Gesca.

12:04 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

La russie est plus libre que le québec.
Les gay prides y sont interdite et sourtout il est permet de protester contre. Ici, protester contre l'homosexualité est un crime haineux puni par la loi.
Le québec est vraiment sous le joug des dégénérés de la loge "liberté". En russie bien sûr les dirigeants sont aussi des FM mais ils ont peur du peuple. Ici c'est tout le contraire, une noire anglophone est nommée ministre de l'immigration, le saviez vous?
je propose donc, que l,on déporte immédiatement notre loge liberté en russie pour le plus grand progrès de la société russe.

9:15 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Et quel est le problème d'avoir une personne au teint de peau noir et anglophone comme ministre de l'immigration?

Elim

9:57 p.m.  
Blogger anti-macon said...

quand un blanc administre des noirs on appele cela un colonisateur et toutes les loges se mobilisent contre.

6:31 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Wow! je dois être dans la merde parce que j'ai plusieurs personnes de race noire qui travaillent pour moi... J'ai aussi des personnes de différentes religions (Témoins de Jéhova, Chrétiens, Musulmans, Juifs, Wiccans, etc.) Est-ce que les loges risquent de se mobiliser contre moi aussi?

6:45 p.m.  
Blogger anti-macon said...

les gens intelligents comprendront que je parlait de l'afrique du sud

6:27 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

J'avais assumé que c'était le sud des États-Unis mais tu as totalement raison, ça s'applique à l'Afrique du Sud aussi.

12:29 p.m.  
Anonymous Rudolf Hess said...

Le nazisme: une autre patente de la franc-maconnerie (loge Thulè).
Hitler fut un poulain pour une guerre contre l`URSS permettant le retour des champs petroliers de Bakou dans le giron britannique.

3:55 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

On dirait que cyberpresse retire ses photos qui contiennent des codes maconniques trop évidents.
Tout à l'heure il y avait une très bonne photo montrant Normand lester regardant directement vers le photographe tout en faisant un gros signe ok, maintenant je ne la retrouve plus.

5:57 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Tiens donc,
des commentaires récents ont disparus.

Cas de censure sur Internet.
La Patente a fait éliminer ces commentaires sur ce blog comme elle a fait disparaître les photos gênantes sur Cyberpresse.

12:02 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon,

Parle-nous de la Patente.
On a vu le scandale des commandites.
Maintenant Option Canada où un juge qui fut jadis impliqué politiquement avec Irwin Cotler, se met à juger des manoeuvres de détournement de démocratie, se "heurte" à l'omertà des fonctionnaires fédéraux (ses anciens amis) sous prétexte qu'il n'a pas la compétence de juger sur des procédures fédérales. Il en résulte une enquête minimaliste dont la plus extrême conséquence est la "démission" du délégué du Québec à Toronto, Jocelyn Baudouin, qui récolte $30000 pour compenser la perte de son poste, mais dont le mutisme a préservé le secret de la franc-maçonnerie canadienne-française, la Patente. Laquelle mafia canadienne-française est la geôlière du Québec dans l'Empire anglosaxon.

10:46 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Faudrait que tout le monde fasse le piquet, les deux mains dans les poches et fixant le sol.

2:13 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Piquet? Qui parle? De quoi parle-t-il? Pourquoi faire le piquet? Est-ce la franc-maconnerie qui parle?

Parlant de mafia, la loge des soldats de Rizzuto, l'Associzion Cattolica Eraclea sur Jarry a fermé boutique.
Ils n'ont pas aimé qu'Antimaçon divulgue leur planque. Surtout qu'il s'annonce une guerre de restructuration des loges mafieuses.

7:44 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Bof! Franc-maçon ou curé.
Finalement c'est pareil.
Ca nous pousse à faire des rituels et a adorer des serpents à sornettes.

8:08 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Un tres bon livre gratuit ici en Anglais
http://www.flyninja.net/downloads/Masonry%20-%20Secrets%20Of%20A%20Secret%20Society.pdf

ce livre explique l'influence de la FM en engleterre. La meme situation doit probablement exister ici.
En engleterre chaque mairie, chaque grand hopital, chaque quartier général de la police etc possde une petite salle qui fait office de loge.
"Almost every local authority in the country has it's own Freemasonic
Lodge, the temple often situated actually within the Town or County Hall.
These local government Lodges are known variously as (a) `Borough
Lodge', (b) `County Lodge', (c) `Town Hall Lodge', or (d) `Council Lodge',
depending where they are."
C,est probalement pour cela que presuqe tous les médecins ici sont des FM. C,est peut-etre pour cela que l'on ne risque pas de voir des gens tres connus fréquenter les loges ayant pignon sur rue. Il doit
certainement avoir une de ces loges a l'assemblée nationale du Québec ou TOUS nos politiciens vont décider de l,agenda a l'avance

11:31 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Et ne pas oublier les loges orangistes, les loges de légionnaires (vétérans), les associations étudiantes tel le Sigma Phi etc..
Les loges servaient de cellules de mobilisation de la base dans un système fondé sur une structure secr`te hiérarchique.
C'est comme les wandei de la Chine populaire, qui sont des unités de production auxquelles appartiennent les ouvriers qui y résident avec leurs familles. Le wandei c'est le noyau de proximité de l'État autour duquel toute la vie de l'ouvrier et de sa famille tourne.

1:22 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Et les locaux syndicaux. Une vrai mafia.

6:08 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je faisais une recherche avec André Arthur et la franc maconnerie étant donné qu'il passe son temps a critiquer l'opus dei et dire qu'il sont infiltré partout. Je trouve ca bizare parcequ'il ne parle jamais de la franc maconnerie qui est aussi une société secrète et très influente.

Cette recherche m'a amené ici. mais la liste des noms me fait douter de la véracité de tous ces nom. J'aimerais savoir si vous avez des preuves pour chaque nom énoncé car Je doute fortement que Jeff Fillion soit franc masson. Alors soit vous me donnez des preuves soit je douterai de chacun des nom de la liste et votre cite aura perdu toute crédibilité a mes yeux.

Attention je ne dit pas ca pour vous faire du tord car je veux que des vrais franc macons soit dépister.
Il y a dans ma famille des gens qui cotoient les politiciens de tous la partis a chaques jours. J'aimerais bien avoir plus de preuves que des doigts pointés en l'air comme preuve.

Merci de me répondre.

8:07 a.m.  
Blogger anti-macon said...

"Il y a dans ma famille des gens qui cotoient les politiciens de tous la partis a chaques jours."

alors pourquoi n'intérogez vous pas ces membres de votre famille et ensuite poster leur réponses ici?
Vous pensez qu'un doigt en l'air n,est pas un signe maconnique? Alors je vous demande de me dire c'est quoi alors le signe du 18e degré?
Réponse: lire les livres que je donne en référence.
je ne sais pas tout, je ne suis pas un dieu. je lis des livres et je poste les résultats ici. Évidement, au Québec, contré d'analphabetes par excellence, lire un livre fait tapette. C,est infiniment mieux les histoires de mon-oncle qui connait un voisin de son boss franc-macon... mais cela n'a aucune crédibilité au point de vue scientifique.

10:28 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je ne remet pas en question vos connaissances maconiques. J'ai des interrogations sur les preuves que vous avez pour chaques nom de la liste. Encore une fois je doute fortement que Jeff Fillion soit macon et j'en attend la preuve. Pour ce qui est du monde politique J'ai donné l'information a qui de droit.
Les politiciens parlent beaucoup avec leur mains ils sont constamment filmé ou pris en photo donc il y a des chances d'avoir des photos avec des poses plus ou moins maconnique. Attention je ne doute pas de tout mais j'aimerais bien qu'il y aie distinction dans la liste avec ceux que l'on soupçonne et ceux dont on a des preuves.

7:17 a.m.  
Blogger anti-macon said...

J,avoue volontier que les personnes listées ici le sont parce que je les ai vues faire un ou plusieurs des 12 gestes maconniques dans le journal cyberpresse.ca.
Ici fillion fait une pyramide maconnique
http://www.cyberpresse.ca/article/20060227/CPARTS/60227036/0
La photo provient de radio-canada a partir de l'émission TLMP.
On a arreté la vidéo juste au moment ou Fillion faisant ce geste et NON PAS pendant qu'il se grattait la tete ou le nez.
Tu parles que les politiciens parlent beaucoup avec leurs mains et se font photographier souvent? Entierement d'accord sauf que souvent, si tu porte attention aux photos, le politicien regarde souvent directement l'objectif de la caméra en faisant son petit geste. Souvent aussi la photo est tellement trop bien cadrée avec le petit geste exactement au centre de la photo que l'on réalise vite que plusieurs photos dans les journeaux sont des POSES voulues, ce qui est assez troublant en soi quand bien meme que l'on ne croirait pas aux codes maconniques. Pourquoi tout ces efforts pour de simples photos que personne ne porte attention?
Pourquoi certains article ont ils des photos et d'autres non?
Pourquoi c'est souvent des photos d'archives qui reviennent? Etc.

4:37 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Pour Fillion il ne regarde pas l'objectif c'est un geste parmis tant d'autres. Je trouve qu'il n'a pas le profil d'un franc macon Seulement la facon dont il a été traité par les médias et la justice. On l'a traité comme le pire des criminels et ca continu alors que des Gilbert rozon se retrouves avec une nouvelle virginité même après avoir couché avec des mineures et il n'est pas le seul. être lier a Jeff Fillion c'est comme être lier au diable (regarder l'histoire de Jeff Plante pendant les élections) On passe toujours les pires photos de Fillion dans le journal... La machine TVA veux sa mort et personne ne me fera croire que tous ca arrive parcequ'il a diffammé je pense que c'est parce qu'il a dérangé en parlant contre le système actuel, Il a tout remis en question et il avait un gros auditoire. On c'est servi des fois ou il a diffamé pour lui faire un proces public et le faire taire. C'est un gars qui gagne sa vie en parlant de tout ce qui le concerne on le dit incapable de garder un secret. Voila en gros pour Jeff fillion. Pour ce qui est des hommes politiques. certaines photos sont très troublante surtout comme vous le faire remarquer quand ils posent et regarde l'objectif.

Merci pour les renseignement.

8:31 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Mais Jeff Fillion a-t.il déja parlé de la FM? Je croix que non. Et si Jeff travaillait pour la FM conservatrice contre la FM libérale-péquistre de Désmarais?

9:39 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Non il n'en a jamais parlé. Hier en entrevue avec Claude Thibodeau Jeff il a parlé de société secrète en parlant de l'ADISQ. Il n'en a pas dit plus étant donné que tous ce beau monde est en proces contre lui.

Pour ton autre question Il n'aime pas beaucoup les libéraux et les péquiste et est beaucoup décu de Mario Dumont. Il est en recherche spirituelle ces temps-ci et dit qu'il faut que le monde retourne a des valeurs plus religieuses. Même si il ne pratique pas.
Il a comme collaborateur le Doc Maillou et Stephane gendron mais ca ne semble être que professionnel

12:37 p.m.  
Blogger anti-macon said...

en tout cas pour ceux qui doutent q'un humoriste peut etre un FM, sachez bonnes gens que c'est relativement facile de devenir millionaire avec l,humour au Québec
http://www.cyberpresse.ca/article/20051213/CPARTS/512130534/0

Un humoriste à la radio gagne facilement entre 75 000 $ et 150 000 $ par année, sans compter les primes rattachées aux cotes d'écoute. On ose à peine imaginer ce que le réseau Énergie verse aux Grandes Gueules, le duo numéro un des ondes radiophoniques.

Dans un congrès ou autre événement corporatif, un humoriste empoche entre 2000 $ et 5000 $ et le cachet peut grimper jusqu'à 10 000 $ (parfois plus) pour une seule soirée, selon sa notoriété. Une simple représentation de spectacle procure à un humoriste entre 500 $ et 2000 $ par soir. Dites-vous que certains comiques ont refait le même spectacle jusqu'à 700 fois. Et, dans le meilleur des cas, 700 fois 2000 $, c'est 1,4 million qui va dans les poches de l'artiste.

Quand un humoriste devient porte-parole dans une publicité, là, c'est le pactole: les tarifs montent jusqu'à 500 000 $. Pensez maintenant aux comptes de banque des Martin Matte (Honda), Louis-José Houde (Loblaws) et Lise Dion (Gadoua). Ils ne fêteront pas Noël en compagnie du chef Boyardee, ça c'est certain. Riches, les humoristes? Pas tous, non, mais certains ont gagné beaucoup d'argent

7:55 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon, vous utilisez des expressions peu flatteuses pour parler de l'anti-intellectualisme qui prévaut au Québec («Lire un livre fait tapette»), vous reprochez à vos contemporains leur manque de curiosité et vous qualifiez indirectement votre démarche de «scientifique»... Toutefois, à vous lire, je peux ajouter que la piètre qualité de votre langue écrite ainsi que les lacunes visibles dans votre argumentaire ne sont guère scientifiques...

Avant de vous qualifier de scientifique, revoyez les bases de votre entreprise et les motivations qui vous poussent à vouloir révéler si violemment cette prétendue vérité que vous seul avez dégagée... Votre démarche semble bien plus kabbalistique que celle des Francs maçons...

1:25 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Est-ce que le juge Alain est franc Maçon? Parce qu'a voir comment il a été protéger par ces pairs je me pose de sérieuses questions

8:21 a.m.  

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home