jeudi, novembre 01, 2007

La franc-maçonnerie sollicite les femmes

La franc-maçonnerie sollicite les femmes
Le Soleil - 1993-11-14
QUÉBEC -- Après avoir percé le mystère des tavernes et des
clubs optimistes, les femmes de Québec sont maintenant
sollicitées par les grands esprits de la franc-maçonnerie
mixte.

par LOUISE LEDUC LE SOLEIL,
Comptant habituellement sur le bouche oreille pour son recrutement, l'Ordre maçonnique mixte international, une branche de cette société secrète implantée au Québec depuis une vingtaine d'années, profite de son centenaire pour sortir un peu de l'ombre.
Question de faire taire ses détracteurs, mais surtout dans le dessein de bourgeonner à Québec. C'est du moins l'objectif de la présidente, Gloria Escomel qui tentait, plus tôt cette semaine, d'en expliquer la philosophie lors d'une conférence donnée à l'université Laval.
Longtemps associés à des anticléricaux pratiquant des rites sataniques, les francs-maçons se présentent comme les promoteurs de la tolérance. « Nous prônons la liberté de pensée et l'esprit critique, un idéal basé sur une pratique et non seulement sur des mots », explique Mme Escomel, chargée de cours à l'Université de Montréal. Malgré ces nobles principes, les femmes n'ont été acceptées dans certaines loges que vers les années 70 dans la foulée du mouvement libéral qui permit aussi l'adhésion d'athées. Le courant traditionnel anglo-saxon qui l'a précédé rejette toujours ces deux groupes.
Deux fois par mois, les francs-maçons de Québec, hommes et femmes, doivent se rendre à Montréal pour discuter de grands débats comme l'éducation ou l'avortement. Le culte du secret rendant difficile la création d'une loge à Québec, une certaine ouverture est maintenant de mise. D'où les conférences, les brochures et la case postale qui donnent une plus grande visibilité à la franc-maçonnerie.
La sélection ne s'est pas assouplie pour autant. Toute personne intéressée sera passée au crible. Une enquête en règle sera menée par trois francs-maçons et si elle s'avère positive, le candidat sera soumis à l'approbation de tous les membres de la loge, puis initié.
înterrogée sur les actions concrètes de l'Ordre maçonnique mixte, Mme Escomel a dû avouer que les prises de position publiques sont rares, la modestie étant de mise. Du même souffle, Mme Escomel mentionne au passage que la Croix-Rouge, Médecins sans frontières et l'Hôpital pour enfants infirmes de Montréal ont tous été créés par des franc-maçons.

95 Comments:

Blogger anti-macon said...

un an avant les massacres, l'ordre du temple solaire vantait elle aussi ses nobles principes inspirés de la franc-maçonnerie...

12 mars 1993,
L'Ordre du temple solaire se dit victime de diffamation Provencher, Normand
Éclaboussé à tous vents depuis deux jours, livré en patûre aux médias par la Sûreté du Québec et une ex-membre «déchaînée», l'Ordre du temple solaire, une organisation qui se dit «philosophique et fraternelle», entend répliquer par la voie des tribunaux si cette campagne de dénigrement ne cesse pas.
«Depuis que toute cette histoire est sortie, ma vie et celle de ma femme est un véritable cauchemar. Nous n'en dormons plus», indique dans une entrevue exclusive au SOLEIL l'un des dirigeants du mouvement, un homme d'une cinquantaine d'années de la région de Québec, que certains médias se sont plu à qualifier de «gourou» de l'Ordre. De peur d'être pointé du doigt, notre interlocuteur a réclamé l'anonymat le plus total.
La série d'allégations d'une ex-membre de l'Ordre du temple solaire, Rose-Marie Klaus, de Sainte-Anne-de-la-Pérade, sur de supposées activités occultes et illicites du mouvement ne serait motivée que par la vengeance, croit-il. «Nous sommes éclaboussés alors que nous n'avons rien à nous reprocher. Nous n'excluons pas la possibilité de la poursuivre pour diffamation si elle n'arrête pas,»
Selon une lettre signée de la main du mari de Mme Klaus et dont LE SOLEIL a obtenu copie, cette dernière aurait bénéficié d'un «traitement de faveur» après les déboires financiers de la Société agricole 81 Ltée. Cette entreprise, dans laquelle avaient investi plusieurs membres de l'Ordre, se spécialisait dans la culture biologique de fruits et légumes. Certains actionnaires ont vu trop grand et l'entreprise a piqué du nez.
Mme Klaus aurait ainsi récupéré la moitié de l'investissement effectué par elle et son mari, tel que le prévoyait leur contrat de mariage en communauté de biens, sot 150 000 $. La somme d'un million de dollars avancée aurait donc grandement été exagérée, estime-t-on à l'Ordre.
Le mouvement ne comprend pas l'acharnement de Mme Klaus, d'autant plus qu'elle a signé des quittances finales aussi bien envers la Société et les autres parties apparentées qu'envers son ex-mari, qui fait toujours partie de l'Ordre, à Sainte-Anne-de-la-Pérade.
A la suite des déboires financiers de la Société, l'Ordre a créé une loge - l'Association d'études et de recherche des sciences de vie du Québec - qui a ensuite acquis les bâtiments agricoles et la maison de Sainte-Anne-de-la-Pérade. C'est dans cette demeure que les membres de l'Ordre tiennent leurs réunions.
À la moulinette
Selon la direction de l'Ordre du temple solaire, les actionnaires ont investi «de leur propre chef» et Luc Jouret, le grand maître du mouvement, évanoui quelque part dans la nature suisse, «n'a jamais demandé une cenne à personne», contrairement à ce qu'affirme Mme Klaus. «Elle veut avoir sa peau (à Jouret), mais nous, pendant ce temps, on passe à la moulinette.»
Notre interlocuteur a indiqué au SOLEIL que les deux individus arrêtés par la SQ relativement à un complot pour l'achat d'armes, Herman Delorme et Jean-Pierre Vinet, ne sont plus membres de l'Ordre depuis plusieurs mois. Tous deux ne participaient presque jamais aux réunions et ne payaient plus leurs cotisations depuis un bon moment. Pour ce qui est du Dr Jouret, «il y a belle lurette que je ne l'ai pas vu», ajoute-t-il.
Delorme et Vinet auraient par la suite fondé leur propre organisation, à Saint-Sauveur, après avoir quitté l'Ordre. «Ils recrutaient leur clientèle dans le monde des affaires.»
Libre de partir
L'Ordre du temple solaire, malgré son appellation mystérieuse, n'aurait rien d'une secte. Ses principes se rapprocheraient davantage de ceux des francs-maçons et des rosicruciens. «Il n'y aucun gourou, chacun est libre de rentrer et de quitter quand il le désire, que ce soit après deux mois ou dix ans. S'il y a des gens intéressés à assister à nos réunions, ils sont les bienvenus, nous n'avons rien à cacher.»
Au nombre de 45 au Québec et provenant de toutes les couches de la société, les membres de l'Ordre se réunissent afin de discuter des principes de vie à la base de leurs croyances. l'enseignement, dit-on, est «à la portée de tous» et vise «l'élévation morale et spirituelle de l'homme. On peut donc y parler autant d'hygiène personnelle que d'alimentation naturelle.

l y a 10 ans, l’OTS sombrait dans l’horreur
(JdeM) Jessica Nadeau - Journal de Montréal

Il y a 10 ans aujourd’hui, le monde découvrait avec horreur les cadavres de 53 adeptes de l’Ordre du temple solaire en Suisse et à Morin Heights.

Par un beau matin d’octobre 1994, un incendie ravage une villa appartenant aux gourous de la secte du Temple de l’ordre solaire (OTS) à Morin Heights, Joseph Di Mambro et Luc Jouret.

Les pompiers découvrent rapidement les corps carbonisés de Colette et Jerry Genoud, tous deux de citoyenneté suisse et membres de la secte fondée en 1984.

Antéchrist à 3 mois
Deux jours plus tard, la police retrouve au sous-sol trois nouvelles victimes, Antonio, Nicky Dutoit et leur enfant de trois mois, dont la tête était recouverte d’un sac.

On apprend plus tard que les trois victimes avaient été assassinées à coups de poignard par le couple Genoud à titre de représailles pour avoir appelé leur fils du même nom que l’enfant de Joseph Di Mambro. Le bébé était considéré comme un antéchrist.

Les bourreaux ont ensuite préparé la mise à feu du chalet dans lequel ils ont trouvé la mort le 4 octobre après avoir ingurgité des tranquillisants.

48 victimes en Suisse
Dans la nuit du 4 au 5 octobre, c’est au tour des Suisses de se donner la mort dans un gigantesque suicide collectif faisant 48 morts, dont plusieurs enfants. 23 personnes sont retrouvées à Cheiry et 25 autres à Granges-sur-Salvan, dont les deux gourous de la secte, Luc Jouret et Joseph Di Mambro.

Parmi les victimes, neuf Québécois : Robert Falardeau, chef de l’OTS au Canada, Robert Ostiguy, maire de Richelieu, son épouse Françoise, Joce-Lyne Grand’Maison, journaliste au Journal de Québec, Jean-Pierre Vinet, ex-cadre d’Hydro-Québec, sa conjointe, Pauline Lemonde, et leur fille Annie Brunnel, Martin Germain, un électricien de Québec qui aurait réalisé le système de mise à feu, ainsi que sa femme Cécile.

Les enquêtes officielles ont déterminé que la majorité des victimes de Cheiry avaient été tuées par balles avant l’incendie alors qu’à Salvan, les victimes avaient été empoisonnées au curare avant la mise à feu du chalet.

Mais l’horreur ne s’arrête pas ici. Quatorze mois plus tard, le 15 décembre 1995, 16 personnes dont 3 enfants brûlent dans une clairière du Vercors. La femme et le fils du champion de ski Jean Vuarnet sont parmi les victimes.

Enfin, le 22 mars 1997, 5 adeptes de l’OTS sont retrouvés carbonisés dans une maison de Saint-Casimir au Québec. Au total, de 1994 à 1997, 74 membres de l’OTS ont péri au sein de cette secte apocalyptique.

Rappelons que ces histoires d’horreur ont fait l’objet d’innombrables poursuites judiciaires qui ne sont toujours pas terminées.

7:38 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Lorsque j'ai appris cette nouvelle, j'étais en Chine sans réellement de contact avec ce qui se passait au Canada. De simples coupures de presses à l'Ambassade du Canada.

Si toute ma litérature pouvait indiquer que la Chine était un État qui rend fou, je n'étais plus certain que le Canada fusse un pays qui rend l'esprit sain.

Parlant de rééducation des esprits,
Antimaçon, as-tu lu ma réponse à Barbara Kay?
Big Cat

12:03 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Juste pour rire.

Elim,
Quel est ce signal ?

12:09 a.m.  
Blogger anti-macon said...

En effet big cat, le bnai brith qui dénonce le projet du PQ alors que l'entité sioniste fait 10 fois pire.
Moi j'avais sourtout noté la présence obligé du chien de poche du BB, Fo Niemi ainsi que la réaction-réflexe de la commission des droits de la personne. Les frères du BB ont le bras long dans l'appareil gouvernemental et chez les frères de la SQ aussi.

10:52 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je ne suis pas certain parce que je ne le vois pas bien mais je pense que c'est un message qui dit: Vous êtes mieux de rester caché pour pas faire rire de vous ;)

Elim

3:18 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim, tu as déjà affimé que la grande loge n,entretenait pas de relations avec les loges du 3722 Notre-Dame mais quelles sont vos relations avec le bnai brith? (antimacon)

4:57 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je serais tenté de répondre pour Élim qu'il y a deux franc-maconneries juives rivales : le B'Naï Brith et le Congrès Juif du Canada.
Le Congrès Juif est lié aux Bronfman et a des liens avec la SSJB. Il est modéré avec la question nationale du Québec.

S'il est lié à la SSJB, alors on n'a qu'à savoir à qui est lié la SSJB.

Big Cat

9:53 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

J'aurais voulu parler avec Elim du Zohar, qui veut dire "Splendeur".
Cela revient au thème de la "Clarté" ou de la "Lumière". J'y vois une relation avec ce qu'on a appelé le "Siècle des Lumières".
Mais il me faut bien lire sur un site juif parlant du shabbatéisme. Il est tellement éclairant sur des phénomènes de l'histoire du XVIIe siècle à de nos jours. Le problème est que cela peut paraître conspirationniste et antisémite. Pourtant, le judaïsme en est la première victime de cette hérésie juive. On y retrouverait les racine du Grand Orient. On pourrait saisir pourquoi Adams Weishaupt s'est converti au Christ, pour devenir Jésuite, puis hérétique fondateur des Illuminati, la Société de Jésus fut craquée et puis dissoute par une bulle papale. On comprendrait pourquoi que des ex-Trotskistes puissent devenir des Neo-Cons et engager les États-Unis dans un désastreux bourbier au Moyen-Orient.

Selon le professeur YESHAYAHU LEIBOWITZ, la Kabbalah est un ramassis de superstitions païennes qui a corrompu le judaïsme.

Un site à connaître :
http://www.radicaltorahthought.com

Big Cat

10:10 p.m.  
Anonymous Anonyme said...


Un Égyptien, reconnu coupable de pratiques de sorcellerie, a été décapité au sabre vendredi en Arabie saoudite, a annoncé le ministère de l'Intérieur.


Était-il un Franc-Maçon?
En tout cas la peine me rappelle ma première rencontre avec les Shriners à Toronto, quand j'avais 6 ans.
Ils me disaient des choses dans l'ascenseur que je ne comprenais pas.
Mais j'étais effrayé par leurs sabres.

10:53 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Tiens je vous donne 3 articles de journaux. Le premier est du blabla publicitaire mais il y a un bon passage où l'on parle de loges
élitiste. le second article contient des erreurs mais c'est peut-être intentionnel. Une photo montrant le GM du GODF reçu à l'hôtel de ville de Montréal accompagnait cet article.



La Presse 9 février 2004
La franc-maçonnerie
Incursion au coeur d'une société réputée secrète Lorry, Jean-Luc
Société réputée secrète, voire obscure, depuis la nuit des temps, la franc-maçonnerie fait aujourd'hui un pas vers la lumière en ouvrant ses portes aux médias. Campagne de marketing ou de recrutement? Le temps est-il venu de redorer un blason longtemps terni par l'Église catholique et la pensée populaire? Brève incursion au coeur d'une organisation dont le secret maçonnique n'est partagé que par ses adeptes.
Premier étonnement en entrant dans le hall du temple maçonnique de Montréal, rue Sherbrooke, le siège social des francs-maçons au Québec: des techniciens s'affairent à démonter les éléments d'un décor... de cinéma. Jacques Ruelland, historien et franc-maçon, déplore que cet endroit historique soit, à l'occasion, loué pour le tournage de films.
Est-ce pour des raisons financières? " Oui, répond M. Ruelland. L'immeuble coûte très cher à entretenir. Nous sous-louons plusieurs parties du temple. Un local est utilisé par l'Université McGill, qui y entasse des animaux empaillés, et un autre par un traiteur. J'ai parfois envie de faire comme Jésus et de chasser les marchands du temple! "
Le temple abrite les services administratifs et plusieurs loges maçonniques. De vastes salles au mobilier précieux servent, une fois par mois, aux francs-maçons pour les réunions et l'initiation des nouveaux membres.
Dépoussiérer une image
Si le Grand Maître des francs-maçons du Québec, John E. Leide, accepte d'ouvrir la porte du temple maçonnique aux médias, c'est avant tout pour dépoussiérer l'image de l'organisation.
" L'accès au temple et aux loges a toujours été permis, mais sur une base individuelle, explique M. Leide, élu pour une durée de deux ans. En s'ouvrant davantage, la franc-maçonnerie s'adapte à l'évolution des moeurs et répond à la demande, tout en protégeant les principes qui la gouvernent depuis la nuit des temps. "
" Il y a 20 ans, on nous faisait passer pour des idiots, ajoute Philippe Decelles, responsable des relations publiques de la Grande Loge du Québec. Ici, c'était l'antichambre de l'enfer. On répandait de l'information qui était fausse et néfaste pour la société. Je pense qu'en donnant une image exacte de ce que nous sommes, tout le monde y gagne. "
Certains auteurs n'ont pas hésité à décrire les loges comme des endroits mystérieux où se déroulaient des messes noires et autres rituels sataniques.
Pour les plus hauts grades, l'importance du rituel et des symboles va jusqu'à l'interprétation de pièces de théâtre. Dans la salle majestueuse où se tiennent les réunions de la Grande Loge du Québec, il y a une petite scène où l'on a placé un cercueil. " Nous faisons des représentations théâtrales de scènes bibliques. Nous portons des costumes avec des couronnes et même des fausses barbes ", dit Jacques Ruelland.
À cela s'ajoute une série d'éléments symboliques, comme une épée à lame droite (utilisée pour la consécration d'un nouveau frère maçon et dans les cérémonies officielles). Et, bien sûr, l'emblème de la franc-maçonnerie, un compas placé sur une équerre (symbole de l'esprit qui domine la matière, grade du maître maçon) avec, au centre, la lettre G.
Dans chaque loge trône un autel sur lequel une Bible a été déposée. " Dans la franc-maçonnerie, le rituel va loin. On laisse une place à tout l'aspect du merveilleux. Les rituels mettent en scène une certaine recherche de spiritualité laïque ", souligne Alain Bouchard, professeur en sociologie des religions à la faculté de théologie et des sciences religieuses à l'Université Laval.

Secrets maçonniques
Même si la franc-maçonnerie entrouvre sa porte, le secret maçonnique reste entier. " Un nombre incalculable de documents sont aujourd'hui publiés sur la franc-maçonnerie, sans que le véritable secret ne soit divulgué. Et nous ne craignons pas qu'il soit révélé, car sa nature est propre à chacun des individus qui adoptent ce style de vie ", fait remarquer le Grand Maître.
" Notre seul secret est celui de l'expérience maçonnique. Aucun livre, aucun récit, aucun témoignage ne peut le livrer. Le message initiatique est reçu différemment par chacun des francs-maçons qui le vit dans l'intimité de sa conscience ", ajoute pour sa part Jacques Ruelland.
Il est interdit de divulguer l'appartenance d'un autre frère à la franc-maçonnerie à moins qu'il ne décède. S'il le désire, un membre peut informer sa famille et son entourage de ses activités.
L'initiation d'un nouveau membre se déroule par ailleurs à huis clos. Seuls les francs-maçons peuvent y assister. " Ce qui fait l'intérêt de la franc-maçonnerie, c'est justement le secret. On est détenteur d'un savoir qui n'est pas accessible aux autres. Aujourd'hui, on constate avec la téléréalité que la vie privée est accessible à tous. Les francs-maçons, eux, gardent une partie secrète qui échappe à cette règle ", précise Alain Bouchard.
Un club de rencontres?
L'intérêt pour la franc-maçonnerie est moins grand qu'auparavant. " Cela marche moins qu'avant, surtout du côté anglophone, admet Jacques Ruelland. On propose de faire la maçonnerie de manière plus moderne, en se tournant vers le nouvel âge. Par exemple, faire un travail philosophique sur soi est très à la mode dans les milieux intellectuels. "
Toutefois, même si la franc-maçonnerie a connu des jours meilleurs, il n'est pas question de se lancer dans une opération de recrutement. " La franc-maçonnerie s'est toujours abstenue de susciter la curiosité et de recruter de nouveaux membres. Nous préférons laisser l'individu chercher et trouver les outils avec lesquels il veut bâtir sa vie ", dit John Leide, professeur en économie et science de l'information à l'Université McGill.
Aux yeux d'Alain Bouchard, la franc-maçonnerie est avant tout " un club de rencontres ". Selon lui, c'est un " milieu élitiste, un lieu où il se fait des affaires ".
Ce que réfutent les francs-maçons. " Ici, les obédiences (groupement de plusieurs loges) ne sont pas affairistes, dit Jacques Ruelland. Je pense que la franc-maçonnerie n'est pas le meilleur endroit pour rencontrer des gens d'affaires. Il vaut mieux aller au Rotary Club ou dans un Club Lions. Si on nous qualifie d'affairistes, c'est en raison des premiers francs-maçons anglophones, comme John Molson. Cette étiquette est restée collée à la franc-maçonnerie. "
ORIGINES DE LA FRANC-MAÇONNERIE
La franc-maçonnerie s'est établie au Québec en 1752. Elle est présente en Europe depuis le Moyen Age, au temps des bâtisseurs de cathédrales, considérés comme les ancêtres des francs-maçons.
Cette organisation repose sur le compagnonnage, le terme de compagnon faisant référence aux constructeurs du Moyen Age. Ces hommes de grand talent furent les créateurs des plus grands chefs-d'oeuvre de l'art roman et gothique.
Les trois premiers grades de la franc-maçonnerie (apprenti, compagnon et maître) sont les mêmes que ceux qui existaient dans les corporations de métiers. Les apprentis devaient apprendre leur métier pendant sept ans pour espérer devenir compagnons. A la tête se trouvait un magister, maître chargé d'édicter et de faire respecter les règlements.
Tailleurs de pierre, charpentiers ou maîtres verriers, les compagnons exerçaient leur art sur différents chantiers et échangeaient leurs secrets de fabrication.
En plus de l'apprentissage technique et matériel, les compagnons développaient une approche spirituelle. Pendant la période médiévale, les compagnons se réunissaient dans des loges (le terme est resté) qui étaient à l'origine de modestes bâtiments de bois construits à proximité des chantiers. Ils suivaient matin et soir un rituel, fondé déjà sur quelques récits bibliques.
Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les chantiers traditionnels (cathédrales, abbayes, châteaux) disparurent, ce qui entraîna une refonte de la structure des organisations maçonnes. D'autres individus, comme des bourgeois aisés et des aristocrates, se montrèrent intéressés à intégrer ces organisations ouvrières en déclin.
C'est ainsi que les outils des compagnons, tels le compas, le ciseau, l'équerre et la truelle sont utilisés aujourd'hui de manière symbolique dans la franc-maçonnerie.
La franc-maçonnerie moderne a pris forme en 1717, à Londres, où quatre loges étaient réunies pour fonder la Grande Loge d'Angleterre. Elle a ensuite pris son expansion dans toute l'Europe. Une première grande loge a été établie en France en 1738.
Au Québec, c'est le général James Wolfe, franc-maçon dans l'âme, qui fonda en 1759 avec ses officiers une Grande Loge provinciale.
Ce n'est qu'un siècle plus tard que la Grande loge du Québec est apparue. Elle regroupait déjà 28 loges. A Montréal, les maçons s'occupaient des oeuvres de bienfaisance, mais aussi de l'Hôpital général et de la société d'aide aux orphelins.
Aujourd'hui, la Grande Loge du Québec regroupe 88 loges dispersées dans toute la province et poursuit ses activités sociales.
DES RELATIONS HOULEUSES AVEC L'ÉGLISE
Les relations sont loin d'être au beau fixe entre la franc-maçonnerie et l'Église catholique. Les querelles de clocher, au Québec comme ailleurs, ne datent pas hier.
" Si la franc-maçonnerie a été longtemps prohibée au Québec, c'est à cause de l'Église qui nous a accusés de tous les péchés du monde ", explique Philippe Decelles, qui appartient à cette organisation depuis 50 ans. Et d'après lui, " ce qui ne plaisait pas à l'Église, c'était d'avoir des gens de différentes religions au sein de la même loge ". La loge Jean T. Désaguliers No 138, qui dépend de la Grande Loge du Québec, regroupe à elle seule des membres d'une vingtaine de nationalités. Dans les loges, au Moyen-Orient, il y a sur l'autel (placé au milieu de la loge) trois livres sacrés: la Bible, la Torah et le Coran. Qu'ils soient catholiques, juifs ou musulmans, les francs-maçons prient le même Dieu, qu'ils nomment le Grand Architecte de l'univers.
" L'Église trouve qu'il est fondamentalement incompatible avec la foi, lorsque l'on est baptisé catholique, d'être franc-maçon, explique l'abbé Benoit-Marc Boyer, vice-chancelier à l'archevêché de Montréal. Si l'on prend son propre baptême au sérieux, c'est un péché grave d'être franc-maçon. L'Église ne propose qu'un seul guide spirituel, Jésus de Nazareth, et non le Grand Architecte de l'univers, comme il est présenté dans la franc-maçonnerie. "
Cela n'a pas empêché la franc-maçonnerie d'ériger son siège social en face du Grand Séminaire de Montréal en juin 1929. " Lors de nos réunions, nous allons souvent garer nos voitures dans le stationnement du Grand Séminaire, qui nous fait payer 5 $ au lieu de 7 $ ", précise, sourire en coin, Philippe Decelles.
LA FRANC-MAÇONNERIE
Cinq questions sur l'organisation
La franc-maçonnerie est-elle une secte?
La franc-maçonnerie n'est ni une secte ni une religion. Il n'y a pas de gourou. C'est spirituel mais pas religieux, disent les francs-maçons. Selon Mike Kropveld, responsable d'Info secte, l'organisme a reçu jusqu'à maintenant majoritairement des appels d'étudiants désirant obtenir de l'information pour des projets de recherche. La franc-maçonnerie a le statut d'organisation à but non lucratif. Contrairement à une secte, le franc-maçon peut quitter l'association quand il le désire. Il doit simplement annoncer sa décision par écrit. Il est alors " mis en sommeil ", c'est-à-dire rayé de la liste des membres.
Pourquoi veut-on appartenir à la franc-maçonnerie?
Les francs-maçons affirment que l'organisation n'est pas un tremplin pour ceux qui espèrent avancer dans la hiérarchie sociale ou établir un réseau de contacts à des fins personnelles ou d'affaires. L'objectif principal est de s'améliorer sur le plan personnel et spirituel, en réalisant un travail sur soi dans un environnement où le côté rituel, initiatique et symbolique est important. Certains membres qualifient la franc-maçonnerie d'une"' école de l'éveil ".
Comment devient-on franc- maçon?
En général, l'aspirant franc- maçon est parrainé par un membre de l'organisation. Si ce n'est pas le cas, il peut s'adresser directement à la loge la plus proche de son domicile ou contacter la Grande Loge du Québec à Montréal. Une fois la candidature reçue, il est convié à une entrevue durant laquelle il doit répondre aux questions avec un bandeau noir sur les yeux. La raison? Historiquement, on craignait que l'identité des francs-maçons ne soit divulguée. Ainsi, on évitait tout risque de dénonciation au cas où la candidature serait rejetée. Après cette entrevue, l'initiation débute pour être admis aux trois grades: apprenti, compagnon et maître.
Les membres font-ils partie de l'élite sociale?
En principe, tout le monde est admissible (pourvu qu'on paie sa contribution). Par contre, il existe des loges élitistes, une façon de se retrouver entre grands de ce monde. Les francs-maçons répondent que c'est seulement en raison de la nature des travaux qui y sont faits. " Au Québec, les obédiences (regroupement de plusieurs loges) ne sont pas affairistes. Là n'est pas le but de la franc-maçonnerie ", explique un membre de la Grande Loge du Québec.
Qui peut devenir franc- maçon?
D'après la constitution de la Grande Loge du Québec, le candidat doit répondre aux exigences suivantes: " Être né libre, âgé d'au moins 21 ans, avoir un jugement sain et des règles de morale strictes, avoir les qualités physiques nécessaires, savoir lire et écrire, avoir une éducation et une intelligence suffisantes pour comprendre les obligations qu'il contracte et ses devoirs envers la maçonnerie, la Grande Loge et sa Loge. Il doit être résidant du Québec depuis 12 mois et avoir son lieu de résidence depuis six mois ou plus précédant la date de sa demande. Il doit posséder les moyens financiers suffisants pour faire face aux coûts de son initiation et à ses redevances comme membre, sans que sa famille en souffre. Il doit être recommandé par deux membres de la Loge à laquelle il désire se joindre et qui le connaissent personnellement. "
QUELQUES CHIFFRES
6 millions de francs-maçons dans le monde
5000 francs-maçons au Québec
88 loges maçonniques au Québec
Le temple maçonnique de Montréal, siège social de la franc-maçonnerie au Québec, regroupe 40 loges
Chaque loge compte entre 25 et 75 personnes
Le coût de l'initiation pour devenir membre varie entre 300 et 500$.




L'intolérance demeure tenace envers la franc-maçonnerie
Pierre Gravel.
La Presse - 1987-03-07
Mardi soir dernier, à la Bibiliothèque nationale, il aurait dû occuper la place d'honneur. Tout à côté du conférencier invité, Louis Pierre-Charles, un des dirigeants du Grand Orient de France (GOF). On ne l'a pourtant même pas officiellement présenté aux quelques centaines de personnes venues entendre un exposé sur la nature de
la franc-maçonnerie et son rôle dans le Québec d'aujourd'hui.
Seuls les «initiés» ont noté sa présence et lui ont, discrètement, présenté leurs respects. Les autres ignorent encore que cet homme dans la cinquantaine, professeur d'histoire dans un cegep de la région de Montréal, est le «vénérable», ou président, de la loge Montcalm, un groupe maçonnique francophone de Montréal relié au GOF.
«En tant que hôte officiel du distingué visiteur et à titre de plus haut dignitaire de notre loge, c'était son devoir d'être là», explique Léon Patenaude, le seul membre de la loge Montcalm à reconnaître publiquement son appartenance à ce groupe.
Mais comme toujours, dans des manifestations publiques, nous devons faire preuve de la plus extrème discretion et préserver l'incognito de nos frères. Craintes puériles, paranoïa, manie excessive du secret ou séquelles de plusieurs siècles de dénonciations de la part de l'Église catholique ? "Il y a peut-être un peu de tout ça", admet M. Patenaude qui, aujourd'hui à la retraite et vieil habitué de la contestation, se sent maintenant à l'abri dei pressions contre lui et capable d'affronter les préjugés tenaces.
"J'ai été le premier Québécois d'origine, depuis au moins un siècle, à être initié au sein du Grand Orient de France, proclame-t-il fièrement. Avant moi, il n'y avait eu que des étrangers" demeurés imperméables aux tabous traditionnels attachés ici à la franc-maçonnerie. "Mais depuis toutes ces années, j'ai pu mesurer l'ampleur et la ténacité de l'intolérance à notre endroit. Bien sûr, les esprits ont évolué et la société est devenue plus permissive mais il n'est pas du tout certain qu'un professeur, un haut-fonctionnaire, un journaliste connu ou un cadre important d'une entreprise ne subirait pas de préjudice si son adhésion à la maçonnerie était rendue publique".
Ce n'est pas d'hier que la franc-maçonnerie a maille à partir avec l'Église catholique et une bonne partie de l'opinion publique. Même si ses origines remontent apparement au coeur du Moyen-Age. À l'époque où les grands corps de métier réservaient scrupuleusement leurs secrets aux seuls initiés, l'ordre maçonnique ne s'est jamais départi tout au long de son histoire d'un halo de mystère qui a toujours suscité la méfiance, voire l'hostilité, et déchaîné les imaginations les plus fertiles.
Parallèlement aux multiples denonciations des papes qui ont longtemps sanctionné par l'excommunication l'appartenance à cet ordre, l'imagerie populaire s'est enrichie de toute une série de clichés directement empruntés du musée des horreurs: rites sataniques, messes noires, apostasie solennelle, croix foulée aux pieds, signes cabalistiques. etc.
Au Québec, la situation s'est singulièrement compliquée pour la franc-maçonnerie en raison des antagonismes historiques entre protestants et catholiques, anglophones et francophones. Avant la conquête, la Grande Loge de France, dont certains de ses membres allaient plus tard jouer un rôle déterminant dans la Révolution française et le règne de Napoléon, avait déja créé ici une loge réunissant plusieurs notables de la colonie.
Une fois devenu possession britannique, le Canada allait tout naturellement hériter de structures maçonniques d'obédience anglaise. Traditionnellement l'ordre est dirigé en Grande-Bretagne par un membre éminent de la famille royale, généralement le Prince de Galles, futur détenteur de la couronne. Tout indique d'ailleurs que, pour la première fois de son histoire, la tradition est sérieusement compromise par le refus obstiné de l'actuel prince Charles d'être initié au sein de la franc-maçonnerie afin d'en devenir prochainement le Grand Maître.
Malgré les dénonciations publiques par Rome et l'épiscopat local, bon nombre de Québécois francophones ont continué d'adhérer à l'ordre, au point d'obtenir, avec les années la créations de loges essentiellement francophones mais qui sont toujours d'obédience britannique et auxquelles ont n'a donné qu'en 1974, le droit d'utiliser un cérémonial en langue française.
C'est en 1877 qu'éclatera le grand chisme donnant naissance au Grand Orient de France. Contrairement à ce qu'on a généralement cru au Québec, il ne s agissait pas d'une divergence d'ordre linguistique ou politique mais bien plus d'un conflit de nature religieuse et sociale. La franc-maçonnerie traditionnelle, dont à Montréal le temple imposant est érigé rue Sherbrooke ouest, est essentiellement théiste et de tendance conservatrice, Le Grand Orient de France, lui, n'exige aucune croyance religieuse chez ses aspirants et se veut de tendance fondamentalement libérale et démocratique. Au Québec, plusieurs de ses membres les plus actifs ont été mélés de près à la création d'organismes humanitaires comme la Ligue des droits de l'homme.
La franc-maçonnerie québécoise, qu'elle soit d'obédience traditionnelle ou reliée au GOF, continue toujours à oeuvrer dans l'ombre et a obéir à une tradition rituelle reposant sur un profond symbolisme. Ses membres se réunissent obligatoirement à toutes les deux semaines. dans un temple auquel ne peuvent avoir accès que les seuls initiés. Le GOF, lui, compte quatre sections locales, ou loges, dont trois, sont également ouvertes aux femmes et aux hommes. On affirme que ces loges mixtes sont constituées pour les deux tiers de membres féminins. Les quatre groupes utilisent le même temple, un appartement anonyme de Montréal, appartenant à la loge Montcalm, sans signes extérieurs mais dont l'intérieur a été aménagé selon les canons traditionnels de la franc-maçonnerie.
La plus grande discrétion continue d'entourer son action et son membership mais les sources les plus sûres estiment à environ 12 000 le nombre total d'initiés au Québec. La Grande Loge, celle de la rue Sherbrooke, compterait présentement une dizaine de milliers de fidèles, contre 26 000 au début des années soixante, alors que le GOF, fondé ici en 1974, en réunirait un peu plus de mille.




Les francs-maçons veulent participer aux débats de l'heure au Québec
Jules Baliveau
La Presse - 1992-03-14
Plutôt discrets jusqu'ici. des francs-maçons souhaitent "s'extérioriser" et participer publiquement aux grands débats de l'heure de la société québécoise.
C'est ce qu'a indiqué le secretaire de la loge Montcalm, M Serge Paquette, à l'occasion de la visite à Montréal du grand maître du Grand Orient de France, M. Jean-Robert Ragache.
M. Paquette a souligné qu'en France. des loges maçonniques
rattachées au Grand Orient de France interviennent fréquemment sur la scène publique au sujet de grandes questions confrontant la société. C'est, a-t-il dit, ce que des francs-maçons québécois aimeraient faire ici et s'apprêteraient même à faire au sujet de questions comme l'avenir du Québec, la formation professionnelle et l'éducation.
Au cours d'un entretien à bâtons rompus qu'ont eu quelques
journalistes avec le grand maître du Grand Orient de France et des représentants des deux loges québecoises faisant partie de cette branche de la maçonnerie mondiale, la loge Montcalm et le Maillon laurentien, il a été question en bonne partie des divers courants et des particularités réunissant ou distinguant les grandes familles maçonniques.
Le grand maître du Grand Orient de France, le vénérable (ou dirigeant principal) du Maillon laurentien et le secrétaire de la loge Montcalm ont ainsi fait état de l'existence des deux écoles de pensée maçonniques majeures que sont la branche anglo-saxonne et la branche libérale française.
La première de ces branches, qui réunit la très grande majorité des quelque 6 millions de francs-maçons que l'on compterait aujourd'hui dans le monde, est présente surtout en Grande Bretagne, aux Etats-Unis, au Canada et dans d'autres pays où prédomine la langue anglaise.
Plutôt traditionaliste et attachant une très grande importance l'aspect rituel, cette branche exige de ses membres qu'ils croient en Dieu et en la vie éternelle. On peut se faire une certaine idée de l'importance de cette branche maçonnique aux États-Unis si on songe qu'elle consacrerait chaque jour jusqu'à 2 millions de dollars à des oeuvres philanthropiques.
Au Québec, on. estime aujourd'hui le nombre des francs-maçons faisant partie do la branche anglo-saxonne à environ 4000 ou 5000 alors qu'ils étaient plus de 12000 il y a une quinzaine d'années. La Grande Loge du Québec, qui fait partie de la branche maçonnique anglo-saxonne, compterait aujourd'hui environ 110 loges au Québec. Cette loge à son temple à l'angle des rues Sherbrooke et Saint-Mathieu, à Montréal.
Le Grand Orient de France, dont on retrouve des loges surtout en France mais également dans plusieurs pays d'Afrique, en Israël, aux Antilles françaises. aux États-Unis (où ses membres sont d'origine française ou belge), en Océanie et au Québec, se décrit comme la branche "libérale" de la maçonnerie: ses membres peuvent être croyants ou incroyants; s'ils tiennent également à conserver la pratique des rituels maçonniques, ils mettent un accent particulier sur la réflexion philosophique et sur la recherche du bien commun de l'humanité par l'étude de la morale et la pratique de la solidarité.
La devise de la franc-maçonnerie libérale est: «Liberté - Egalité - Fraternité». Cette branche, qui accueille dans ses rangs des membres venus de tous les horizons philosophiques, religieux ou sociaux, s'honnore de donner a la fraternité un sens très profond de respect, d'estime et d'affection et dit favoriser l'expression de toutes les idées et de toutes les convictions.
Comme la pratique de la discrétion - certains diront la manie du secret - existe toujours chez les francs-maçons, les représentants de ln loge Montcalm et du Maillon Laurentien avouent ne pas trop pouvoir brosser le portrait de tous les groupes maçonniques que compte actuellement le Québec. Ils disent toutefois savoir qu'il existe une loge maçonnique québécoise mixte appelée «Le Droit humain» et qui est reliée à la Grande Loge de France (distincte du Grand Orient de Fran-
ce) et qu'une loge féminine québécoise est également rattachée à cette même obédience. Ils soulignent également que la Grande Loge symbolique Memphis-Misraim (qui est aussi française) compte quelques loges au Québec. Et ils disent enfin savoir qu'il existe au Québec probablement quatre loges faisant
partie de la Grande Loge mixte universelle (qui est née d'une scission au sein de la Grande Loge du Québec) et qu'Il y existe également plusieurs loges maçonniques haitiennes.
Selon les représentants des loges québécoises reliées au Grand orient de France, malgré ses nombreuses divisions, la franc-maçonnerie demeure une importante école de réflexion pour les individus désireux do tendre vers une certaine sagesse.

Quant à la discrétion - ou au secret - qui entoure encore aujourd'hui la franc-maçonnerie, Ils soulignent que cette particularité tire son origine en grande partie de la persécution et des malversations dont ont trop souvent été victimes Ies francs-maçons au cours de l'histoire.

8:15 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anti,
cela lien critique envers la Fed pourrait -il t'intéresser ?

http://www.consciencedupeuple.com/html/jekyll_island.html

11:14 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Tes articles ressemblent à de l'infopub.

Comme par hasard, les trois viennent de la Presse. Il reste à savoir si les trois journalistes sont eux-mêmes des FM.

Y a-t-il d'autres journaux qui font de l'info-pub FM ?
Oui ! J'oubliais le journal Voir avec Richard Franc-Martineau.

11:48 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

About This Video

What Every Jew (and Non-Jew) Should Know
By Henry Makow Ph.D.
July 22, 2007




By Henry Makow Ph.D.

A Chicago-area scholar, Christopher Jon Bjerknes, 42, thinks he knows what plagues mankind and believes his knowledge is necessary to stop Armageddon.

He says a heretical cult, the "Shabataian Frankists," controls organized Jewry, including Zionism and Freemasonry. They began as followers of Shabatai Zvi (1626-1676) and later Jacob Frank (1726-1791.) They believe Shabatai was the Messiah (God) and his soul has transmigrated down to the Rothschild dynasty, who are now the "king of the Jews."

According to their messianic system, Redemption requires that the Rothschilds become God, i.e. king of the world. This will see the sacrifice of 2/3 of all Jews and the destruction and enslavement of the rest of mankind. Bjerknes believes this demented creed actually is the motive force behind history, including all wars, and "world government."

Bjerknes (B-YERK-NES) is proud of his Norwegian Jewish heritage, ( maternal grandfather, a famous musician, was Jewish.) He has written two massive books-- one about Albert Einstein as a plagiarist, and another about the Shabataian inspired Armenian Genocide -- that include hundreds of pages of suppressed Jewish history. They can be found as PDFs at his web site

I think he exaggerates the importance of Jewish messianism but I may be wrong. His message is compelling and consistent with the Protocols of Zion where the author (whom I believe is Lionel Rothschild) talks about coming into his "kingdom."

The Shabataians believe their king is duty bound to restore the Jews to Israel and exterminate the Gentiles. They believe the Messiah won't appear until the world succumbs to evil and are determined to make this prophecy self-fulfilling. Thus evil is good. In Bjerknes' view, this constitutes a "Jewish war against humanity." When Bjerknes refers to Jewish, he means "Shabataian."

The Shabataians are often sexual degenerates who engage in wife swapping, orgies and incest. They often pretend to be Christians or Moslems to worm their way into Gentile society in order to destroy it. (Jewish Genocide of Armenian Christians, pp.64-65.)

Bjerknes cites Deuteronomy as an example of this Jewish supremacism: "the LORD thy God hath chosen thee to be a special people unto himself, above all people that are upon the face of the earth. " (7-16) "And all people of the earth shall see that thou art called by the name of the LORD; and they shall be afraid of you." (28:10)

He points to Zachariah [13;8-9] as evidence that Jews will be slaughtered: "And it shall come to pass, that in all the land, saith the LORD, two parts therein shall be cut off and die; but the third shall be left therein."

[9] "And I will bring the third part through the fire, and will refine them as silver is refined, and will try them as gold is tried: they shall call on my name, and I will hear them: I will say, It is my people: and they shall say, The LORD is my God." (He also cites Ezekiel 5:12-13 to this effect.)

On pp. 43-46 of Jewish Genocide, Bjerknes cites references from the Talmud and the Old Testament to the plan to exterminate and enslave Gentiles.

For example ,Genesis 25;23, and 27;38-41 promises the Gentiles to the Jews as their slaves and slave soldiers, and gives an incentive to exterminate the Gentiles simply because they dare resent their fate.


ROTHSCHILDS FOLLOW BIBLICAL BLUEPRINT

At the beginning of the 19th century the Rothschilds started campaigning to return the Jews to Israel, purchasing land there and scheming to breakup the Ottoman Empire. They later bought the Suez Canal to project their power into the Middle East. Bjerknes writes:

"The ruin of the Turkish Empire and the mass murder of the Armenian Christians were one step on the long and tumultuous Jewish march toward the death of mankind. The ruin of the Russian empire was another, followed by the repeated destruction of Europe, particularly Germany in the World Wars this Jewish cult created in an attempt to artificially fulfill Messianic prophecy and force the Jews of Europe against their will to flee to Palestine." (66)

According to Bjerknes, Jewish support was the only thing lacking in the the Rothschilds' plan to establish a world government in Jerusalem, with them as king:

"They could bankrupt Egypt and Turkey. They could bring Russia to ruins. They could buy Jewish ne'er-do-wells. They could even buy the Pope but the only way to force Jews in large numbers to Palestine was to put Hitler and Stalin in power and persecute Jews on a massive and unprecedented scale." (291)
Added: August 15, 2007

1:49 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://www.savethemales.ca/000280.html

10:48 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

savethemales me laisse perplexe.

Il semble confondre les juifs et les shabbatéens assez souvent dans son texte.

Il faut s'attacher pour éviter de tomber dans la fosse antisémite.
Big Cat

6:53 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Tiens,
CitiGroup vient de chasser son PDG et de le remplacer par Robert Rubin.

http://www.cyberpresse.ca/article/20071104/CPMONDE/71104111/-1/CPMONDE

Rubin est un nom juif. Mais CitiGroup fut déjà sauvé de la faillite grâce à une fortune séoudienne (clan Bin Talal, si je ne me trompe). Cela va faire des flammèches.
Pour l'instant, je ne vois rien pouvant affecter le Québec, mais cela va brasser bientôt de manière globale.
Big Cat

12:22 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Tiens big cat, j'ai lu en diagonale le livre "deux loges du grand orient à montréal" ou un titre semblable à propos des loges émancipation et force et courage, 1896-1939.
On y nomme tous les membres et on donne leur bio.
Un de ces type à le même nom de famille que vous, big cat. Enfin votre VRAI nom dont je garde le secret. Un de vos ancètre était il membre de cette loge? (antimacon)

5:19 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je ne sais pas. Mes grands-parents paternels furent très cathos. Mon père a failli devenir prêtre. Mais il devint enseignant. Ma grand-mère aurait espéré que je fasse la prêtrise. Mais je devint athée.

Par contre, je me suis demandé si je n'ai pas des origines shabbatéennes puisqu'une Hongroise m'a déjà dit que mon nom est hongrois et aussi une juive marocaine m'a dit que mon nom est juif marocain.

Mon ancêtre est venu de France avec son père Nicolas en 1665. De Paris, plus précisément. On ne peut retracer la généalogie plus loin. Alors, ils ne peuvent être reliés aux frankistes puisque Zvi Shabbataï ne faisait que commencer son messianisme.

Disent-ils de quels régions originent les membres de ces loges ?

10:21 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

je pense que oui mais j'ai vraiment lu ce livre à la diagonale.

11:19 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://www.vigile.net/Ottawa-honore-Lord-Durham

9:31 a.m.  
Blogger anti-macon said...

On enlève le panneau mais sa politique de génocide reste. hypochrisie typiquement canadian.
Moi je dis au contraire, affichons le personnage partout, parlons en!
En passant Elim, si tu es encore là, j'imagine que vous avez un beau tableau de lui à la grande loge?

9:51 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

de Lord Durham? Non, je ne pense pas. Nous avons des tableaux de dignitaires FM de la Grande Lodge du Quebec mais je n'ai jamais vu Durham.

A bien y penser, je ne pense pas que Durham était FM...

Elim

4:19 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Elim, que pense tu de cette affirmation:
"la franc-maçonnerie est l'église du nivellement par le bas dont ses prêtres ont fait le voeux de richesse".

http://www.mainemason.org/mlr/macleod_psoc.htm

Meanwhile, back in Canada, things had become somewhat better. As a result of the troubles of 1837-38, the British government had sent out a notable Mason, the Earl of Durham, as Governor in 1838; he had been initiated into Masonry in Granby Lodge, No 124, Durham, in 1814.

6:23 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Père, pourquoi as-tu laissé mon action tomber?

http://www.cyberpresse.ca/article/20071106/LAINFORMER/71106184/5891/LAINFORMER01

10:46 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Tiens le FM Mathieu Laberge du MLQ qui veut partir à la reconquête du Canada.

http://www.vigile.net/Reconquerir-le-Canada-Un-nouveau

12:11 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anti,
vois ça:
http://www.cyberpresse.ca/article/20071106/CPACTUALITES/71106196/-1/CPACTUALITES

J'attend de voir le dossier de la GRC sur Trudeau.

Dois-je demander le mien de la SCRS ?

12:43 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

anti-macon: je pense que l'affirmation n'est vraiment pas bonne...

Mais je trouve ça cool que Durham était FM! Je vais faire des recherches et l'ajouter a ma liste :) C'est la première fois que je vois son nom et il n'est pas dans les listes de FM connus... Quoi que il n'est connu qu'aux historiens et aux fans de l'histoire canadienne...

Elim

1:03 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Qu'est-ce qui vous fait dire que Mathieu Laberge est un FM???

1:04 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Durham était-il un incompétent chargé de produire un rapport sur la situation simplement parce qu'il était FM ?

Et il a produit n'importe quoi parce qu'il fallait produire pour justifier les dépenses de son poste.
Publish or perish!

C'est comme nos commissaires actuels.

Bouchard et Taylor vont-ils recommander l'assimilation des immigrants et l'oubli de leurs cultures d'origine ?
Il faudra démêler culture et religion.
Sinon, forcer les conversions religieuses.

Tous Franc-maçons !!!!!

10:33 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Mathieu Laberge est membre du MLQ?
Où avez vous pigé ça?
Il est économiste à l'IEDM et son blogue se trouve dans la liste des favoris du maçon Daniel Laprès.

Quant à Lévesque, je me demande moi si ces rapports des services secrets indiquent la maçonnité des personnages ainsi espionnés? Et si oui si l'info est brouillée lors de la publication ou si l'info est passée sous silence au niveau des journalistes?

10:52 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Il me semble que c'est sur ton blogue que j'avais lu pour Mathieu Laberge.
Je le casais avec Hubert Van Der Flack.


Seul un résumé du dossier fut donné aux journalistes, je crois.
Les agents signent-ils leurs rapports?

11:19 a.m.  
Blogger anti-macon said...

550,000 chômeurs et BS au Québec, pourquoi vouloir en plus importer 55,000 immigrants chaque année???
Preuve que le vrai but est notre génocide.
(note: si vous voulez que les liens marchent aller vers le post original ici:
http://forum.webfin.com/dcboard.php?az=show_topic&forum=121&topic_id=136944&mesg_id=136944&page=)
Comment une société qui compte 300,000 chômeurs (dont un cinquième
d’immigrants) et 240,000 assistés sociaux aptes au travail (dont un
quart d’immigrants) pour quelque 50,000 emplois disponibles, peut
avoir besoin de près de 55,000 immigrants par année?

1) " Parce qu’on ne fait plus d’enfants et qu’on va disparaître "

En 2006, les Québécoises ont fait 82,100 enfants, le meilleur crû au
21e siècle. Une augmentation de 14,5% par rapport à 2000. Comme
seulement 53,800 Québécois sont morts, ça donne un ratio de 153
naissances pour 100 décès. C’est l’un des meilleurs ratios du monde
industrialisé.

La Suisse, l’un des pays les plus riches au monde, a un ratio de 114.
L’Espagne, qui a devancé le Canada au palmarès du PIB, est à 103. En
Suède, pays comparable au Québec sous bien des aspects, on est dans le
rouge avec 99 naissances pour 100 décès. L’Autriche, pays catholique
de 7 millions d’habitants, est aussi dans le rouge à 89; l’Italie est
à 83 et l’Allemagne, troisième puissance économique du G8, à 77. En
Russie, pour chaque 100 décès, seulement 68 enfants ont vu le jour! La
Russie se meurt, pas le Québec.

http://www.nationmaster.com/graph/peo_bir_rat-people-birth-rate
http://www.nationmaster.com/graph/peo_dea_rat-people-death-rate

Les 82,100 enfants des Québécoises représentent 10,85 enfants par 1000
hab. C’est mieux que les Finlandaises (10,46), les Belges (10,38), les
Espagnoles (10,06) les Coréennes (10) et les Japonaises (9,3). Et
beaucoup mieux que les Bulgares (8,65), les Ukrainiennes (8,82), les
Autrichiennes (8,74) les Italiennes (8,32) , les Allemandes (8,25) et
même les Chinoises de Hongkong (7,29). C’est Toynbee qui doit se
retourner dans sa tombe! (Impressionné par notre prodigieuse natalité,
le grand historien anglais avait écrit qu’à la fin des temps il ne
resterait plus que des " Chineses and…French Canadians "). Les
Québécoises ont fait 49% plus d’enfants que les Chinoises de
Hongkong!!! C’est le secret le mieux gardé en ville!

2) " Parce que le Québec se vide…. "
En 2005, la population du Québec a augmenté de 52,000 personnes, soit
de 0,07%. C’est l’une des plus fortes hausses du monde industrialisé.
C’est deux fois mieux que la France (0,035%) qui a la meilleure
croissance démographique en Europe. Au Royaume-Uni la population a crû
de 0,028% et en Espagne 0,013%. En Allemagne, la population a commencé
à décroître (-0,02%), en Russie c’est la débandade (-0,37%) et en
Bulgarie la catastrophe (-,86%). Au Québec, on est à des années-
lumière de ça.

http://www.nationmaster.com/graph/peo_pop_gro_rat-people-population-g...
Entre 2001 et 2006, alors que le discours catastrophique sur la
démographie atteignait chaque année de nouveaux sommets de pessimisme,
la population du Québec croissait en réalité de 3,4%!!! Un progrès
important par rapport aux années 91-96 (2,6%) et 96-01 (2,1%).
http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/societe/demographie/struc_poplt/10...

Entre 1990 et 2006 la population du Maine augmenté de 7,6%, l’Ohio
5,8%, la Pennsylvanie 4,7% et la Louisiane de 1,6%

http://factfinder.census.gov/servlet/SAFFPopulation?_event=Search&geo...=null%3Anull&_keyword=&_industry=

Entre 1991 et 2006, la population du Québec est passée de 7,064,586 à
7,651,531, une augmentation de 8,3%, deux fois mieux que la
Pennsylvanie, 5 fois mieux que la Louisiane. Il n’y a pas de crise
démographique au Québec http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/societe/demographie/struc_poplt/10...

3) " Parce qu’on vieillit à vue d’œil et qu’on est en train de devenir
une société de p’tits vieux "
Le Québec compte seulement 14,3% de personnes âgées de 65 ans et plus.
La France est à 16,4%, la Belgique et la Suède 17,4%, l’Espagne 17,7%,
la Grèce 19%, l’Allemagne 19,4%, l’Italie 19,7 % et le Japon (2e
puissance économique de la planète ) à 20%. Au top, y’a le pauvre
Monaco à 22,4% . Un pays de misère qui sombre dans l’enfer du jeu…
A l’autre bout de l’échelle, l’Afghanistan a 2,4% de personnes âgées,
le Bénin 2,3%, le Niger à 2,1% (5). Tous des îlots de prospérité…
http://www.nationmaster.com/graph-T/peo_age_str_65_yea_and_ove

4) " Le Québec n’a pas assez d’immigrants "
Comme on vieillit et on ne fait plus d’enfants, faut s’ouvrir à
l’immigration, dit la cassette. On se compare avec l’Ontario, qui
compte l’un des hauts d’immigrants au monde, et encore une fois on
nous rappelle qu’on est " en retard ".Mais on ne se compare jamais
avec le reste du monde!
Les immigrants font maintenant 12% de la population québécoise. C’est
plus que les États-Unis d’Amérique qui sont à 11,9%! C’est plus que
dans 41 États américains. Le Michigan (c’est Détroit entre autre) et
l’Utah n’ont que 6% d’immigrants, le New Hampshire et le Wisconsin en
ont 5%, la Pennsylvanie (Philadelphie) et l’Oklahoma 4% , l’Ohio,
l’Indiana, le Vermont et le Maine 3%, le Wyoming 2% .

http://www.gcir.org/about_immigration/usmap.htm
http://www.census.gov/prod/2004pubs/p20-551.pdf

En France, où les banlieues sont en feu, les immigrants ne font 5,6%
de la population de l’Hexagone. Au Danemark, où l’extrême-droite est
en hausse dans un pays traditionnellement tolérant, c’est 4,8%. La
Hollande, hyper-tolérante hier encore, qui a dit non (63%) à l’Europe
à cause surtout de l’immigration et de l’assassinat de Van Gogh, il
n’y a que 4,1% d’immigrants. Au Royaume-Uni, où les bombes sautent
dans le métro, les immigrants ne font que 4%.
http://www.nationmaster.com/graph/imm_for_pop-immigration-foreign-pop...

5)" On n’accueille pas assez d’immigrants, on est retard "

En 2003, les Américains ont accueilli 703,542 immigrants, soit un
immigrant par 412 hab. Pour 2008, Yolande James veut faire venir
55,000 immigrants au Québec soit un immigrant pour chaque 100
francophones. Mme James veut tuer notre peuple.

En 2006, à part la Californie (33 millions) , la Floride (16
millions) , le New Jersey (8,5 millions) , NY (19 millions) et le
Texas (21 millions), aucun État américain n’accueillit plus de 60,000
immigrants. Aucun! Le District of Columbia (la "capitale nationale") a
accepté seulement 3775 immigrants. Le Maine (1,3 million hab) en a
reçu 1719, l'Alaska 1554, le Vermont 895 et le Wyoming 376 immigrants,
soit 122 fois moins que le Québec!!! Toute proportion gardée, le
Québec a reçu 2,3 fois plus d'immigrants que l'Alaska, 4 fois plus que
le Maine, 4,6 fois plus que le Vermont et 8 fois plus que le Wyoming.
Rien, mais absolument rien ne justifie 55,000 immigrants pour le
Québec.
A part la chute du Parti Libéral et le prochain référendum qui
pourrait se tenir avec 15,16, voire 17% d'immigrants. Est-ce que Mme
James travaille pour sa cause? Ou la nôtre?
http://www.dhs.gov/ximgtn/statistics/publications/LPR06.shtm
http://www.gcir.org/about_immigration/usmap.htm

6) " Les immigrants contribuent au rajeunissement de la population "
C’est sans doute le plus gros mensonge. Non seulement les immigrants
ne rajeunissent pas le Québec, mais ils le vieillissent. Au
recensement de 2001, le Québec comptait 7,125,580 hab. dont 878,065
personnes âgées de 65 ans et plus; 124,355 étaient des immigrants,
soit 14,1%!

http://www12.statcan.ca/francais/census01/products/standard/themes/Re...

Alors que les immigrants ne faisaient que 9,9% de la population, ils
représentaient 14,1 % de tous les vieux au Québec! Un surplus de 40%,
37,000 vieux de trop (124,000 au lieu de 87,000)!. On trouve même
2,715 Africains de plus de 75 ans! C’est encore plus fou au Canada où,
en 2001, les immigrants âgés étaient rendus à 1 028 280, soit 28,3% de
tous les vieux! Il y a maintenant plus –beaucoup plus en fait-
d’immigrants âgés au Canada que de Canadiens français âgés. Pourtant
c’est bien nous la race en péril!

http://www12.statcan.ca/francais/census01/products/standard/themes/Re...

Comment en est-on arrivé là? Par l’absurdité de nos politiques
d’immigration faites d’abord et avant tout pour satisfaire les besoins
des immigrants, qui cherchent à faire venir toute leur famille ici,
plutôt que remplir les besoins réels du pays en main-d’œuvre.
Aux USA, les immigrants qui parrainent leurs vieux parents doivent les
assurer. La facture est très très salée : 10 000 usd par année. À la
condition de trouver un assureur qui veuille bien le faire! C’est un
gros ticket modérateur. Mais au Canada c’est gratis, tous les nouveaux
arrivants embarquant sur le bras de la Carte-Soleil payée par les
contribuables des provinces.
Au Québec le surplus de quelque 37,000 vieux immigrants coûte, en
seuls soins de santé, quelque 300 millions de dollars par année (une
carte-soleil coûte un minimum de 6000$ à partir de 65 ans, 8000$ après
75). C’est un CHUM payé cash aux trois ans!

7) " L’immigrant contribue à enrichir le Québec "
Jadis, les immigrants mettaient 10 ans à gagner autant que les
Canadiens. Comme on n’arrête pas le progrès Statistiques Canada nous a
appris l’an passé qu’ on est maintenant rendu à 20 ans .
http://www.statcan.ca/Daily/Francais/030619/q030619a.htm

Comme les nouveaux arrivants ont de faibles revenus, ils paient peu
d’impôts tout en bénéficiant des programmes sociaux, mur à mur et même
plus (90% des Québécois n’ont pas droit à l’Aide juridique alors que
n’importe qui qui débarque sans papier à Trudeau y a droit). Une étude
du Fraser Institute montre que les immigrants, arrivés au Canada entre
1990 et 2002, ont coûté, pour la seule année 2002, 18,3 milliards$ aux
contribuables canadiens. Une fois et demie le budget de la Défense.
Pour le Québec, c’est un fardeau de 4 milliards$, l’équivalent de
trois années d’entretien de nos routes!

L’étude montre que l’immigrant, la première année, gagne en moyenne
63% de ce que gagne un Canadien. La cinquième année, il est à 77% et
la dixième il est à 80%. Eh oui, même après 10 ans il gagne toujours
moins. Comme il gagne moins, il paie beaucoup moins d’impôt puisque le
taux d’imposition est progressif. Il paie aussi moins de taxes
puisqu’il a moins d’argent à dépenser.

La première année, l’immigrant paie seulement 968$ d’impôt contre
4,543$ pour le Canadien (il s’agit d’une moyenne et c’est PER CAPITA,
donc ca comprend les bébés comme les vieillards). En additionnant les
taxes directes et indirectes, le Canadien paie 12,220$ par année
contre seulement 4,706$ pour le nouvel immigrant. En retour, le
Canadien reçoit 11,508$ en programmes et services contre 10,288$ pour
l’immigrant. Alors que le Canadien paie 712$ de plus qu’il ne reçoit,
l’immigrant coûte 5582$ à la société canadienne.

En bout de ligne, ceux arrivés en 1990 ont coûté, en 2002, 1,2
milliard de dollars. En additionnant tous ceux arrivés entre 1990 et
2001, la note monte à 18,3 milliards pour 2002 seulement.
http://www.fraserinstitute.ca/admin/books/files/Immigration.pdf

8) " Les immigrants sont de gros travailleurs pendant que les
Québécois, s’ul BS prennent leur grosse bière s’ul balcon "

On peut en avoir une idée au Québec juste en regardant la seule
facture de l’Aide sociale qui coûte plus de 600 millions annuellement
aux contribuables québécois pour faire vivre les immigrants-venus-
enrichir-le-pays. En novembre 2006, les listes de prestataires de
l’assistance-emploi comptaient 70 430 " adultes nés à l’extérieur du
Canada " soit 18,9% de tous les BS. Une aberration lorsqu’on sait,
qu’en théorie du moins, les immigrants constituent une population
choisie, triée sur le volet, donc sans déficients, pauvres,
délinquants, handicapés et poqués de la vie, comme dans la population
normale. Hors justement, plus de 40% des nouveaux arrivants ne sont
pas sélectionnés, d’où l’échec du système.

En novembre 2006 donc, il avait plus d’immigrants sur le Bs (70 430)
qu’il y a d’assistés sociaux dans tout l’Outaouais (15 804), l’Abitibi-
Témiscamingue (7403) , l’Estrie (15 611) , le Saguenay-Lac-St-Jean
(14,448) , la Cote-Nord (3725) , le Bas-St-Laurent (10 882) , la
Gaspésie et les Iles-de-la-Madeleine (7066) et le Nord du Québec
(1237) réunis
http://www.mess.gouv.qc.ca/statistiques/prestataires-assistance-emplo...

9) " Les boomers vieillissent rapidement, on va bientôt manquer de
main-d’oeuvre "
En 2001, le taux de chômage était de 8% et " Emploi-Québec prévoyait
que plus de la moitié des 640 000 emplois à pourvoir pour la période
2002-2006 résulteront des départs à la retraite ". On est rendu en
2007, les retraités sont partis, les jobs ont été comblés, et le taux
de chômage est à 7%! A Montréal, où arrivent 80% des immigrants, le
taux est toujours l’un des plus hauts du continent! Il est où le
manque de main-d’œuvre?

Comment une société qui compte 300,000 chômeurs dont 50,000
immigrants, et 240,000 assistés sociaux aptes au travail, dont 60,000
immigrants, pour à peine 60,000 emplois disponibles, peut avoir besoin
de 55,000 immigrants en 2008? Voilà le grand mystère?

9:13 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Ce n'est pas la société qui en a le besoin, c'est le parti Libéral.

Attention à tes analyses antiethnicistes.

Les migrations ont toujours eût lieu dans l'histoire pour toutes les sociétés. Elles causent des remous. Puis lorsque l'harmonie entre les différents groupes se fait, une fusion devient possible et une nouvelle nation se forme dans le creuset de la nation précédente.

Les Amérindiens avaient besoin des Français comme alliés dans leurs guerres contre d'autres Amérindiens, puis comme débouché de commercialisation du produit de leurs chasses. Et comme source de produits manufacturés et de ce liquide qui expédie dans le Domaines des esprits, l'alcool. En permettant aux français de s'installer, d'autres immigrants d'Europe sont venus sous la bannière française. Par intermariages, la société canadienne-française s'est homogénéisée. Cela aurait pu continuer après la Conquête britannique s'il n'y avait pas eu ce préjugé antifrancais et anticatholique de la part des marchands, puis des Loyalistes.
Il y eût des exceptions. La plus notable étant celle de James McGill.

Je peux être un nostalgique chauviniste.
Mais pas anti-immigrant. D'ailleurs, j'avais choisi une étudiante en maîtrise d'économie, originaire de Chine populaire comme épouse.

Le gros problème de Charest est qu'il veut les faire entrer comme main d'oeuvre servile sans mettre les ressources pour les intégrer. C'est çà qui est criminel !
Le projet de Pauline Marois, je l'apprécie dans son ensemble. J'avais déjà imaginer une citoyenneté francophone qui transcende les frontières et qui pouvait servir de passe-droit et de pré-sélection.
Il faudrait que je suggère à PM quelques modifications et applications.
Big Cat

12:59 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Premièrement cet article n'est pas de moi mais je l'inclu ici parce qu'il a été rejeté par la commission Bouchard sans explications (selon l'auteur).

Il faut différencier entre l'immigration naturelle qui est valable et l'immigration telle que lord Durham l'envisageait dans son rapport: c'est à dire, dans un but d'assimilation des canadiens-français, ce qui est odieux. mon opinion est que cette politique est toujours en vigueur au Canada en ce moment et que TOUS les partis politiques en sont complices, et ce incluant les soi-disant partis "nationalistes" québécois. Je suis convaincu que le système de la "petite loterie" coloniale existe plus que jamais et on n'a qu'a regarder le château de dame Marois pour s'en convaincre.
Il est clair que l'on a décidé que notre peuple devait disparaître et l'immigration n'est qu'une facette de ce plan. Regardez les résultats désastreux des multiples réformes de l'éducation dernièrement. Les jeunes ne savent même pas écrire le mot "école" sans faire de fautes.
regardez aussi la simplification des cours d'histoire et les coupures dans les programmes de françisation des immigrants au même moment où l'on augment les taux d'immigration. C'est clair que tout cela est concerté dans le but de "bien" nous intégrer dans l'union nord américaine.

10:30 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je viens d'écrire aux loges "Raoul Zetler" et "force et courage" pour leur demander sous quels noms ils sont enregistrés dans le registre des entreprises du Québec.
Vont ils me répondre?

11:51 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Pourquoi une loge aurait besoin d'être enregistrée dans le registre des entreprises du Québec?

Ce n'est pas nécessaire car ce n'est pas une entreprise...

Elim

12:51 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Oubliez mon commentaire précédent, je viens de comprendre pourquoi certaines loges voudraient s'enregistrer... Duh!

Je ne devrais pas écrire juste apès m'être levé...

Elim

1:02 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

La fondation maçonnique du Québec est enregistrée, j'imagine que cet organisme s'occupe des loges de la grande loges.
La plupart des loges du 3722 Notre-Dame ouest sont dans le registre des "entreprises" sauf les 2 mentionnées.
Je pense que même un organisme à but non-lucratif doit être enregistré, pour des raisons légales et d'impôts, ce genre de truc.

2:16 p.m.  
Anonymous Alex said...

ho les mains partie 2

http://img68.imageshack.us/img68/7208/holesmain2wg3.jpg

9:05 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Peut-être en avez vous déja fait mention. Mais il y a un livre qui parle de l'influence mondiale des illuminaties sur le monde.Il y a un chapître sur la laicisation des école d'abord en france puis au Québec.(Ce livre a été écris en 1998.) Et nous vivons présentement la conclusion de ce qui c'est préparé sur des centaines d'années.)
Ce livre est a dresser le poil sur les bras.

C'est: "Dénonciations troublantes et inédites." Aux éditions sans détour.(par Martin Aubut) Je ne trouve rien sur ce livre ou cette maison d'édition sur internet (domage)Mais voici le numéro de téléphone inscrit dans le livre.
418-856-4241

9:13 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Ce livre est disponible à la grande bibliothèque de Montréal, je l'ai déjà lu et il est en effet très bon.

À Alex: pour la photo de Dumont en bas à gauche, as-tu le lien original?
Car il semble faire le signe de détresse... (antimacon)

9:33 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Alex,
Stephane Dion a plutôt l'air de poigner les tétons d'une dame imaginaire.

12:28 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Selon le Citoyen d'Ottawa,
Lord Durham méritait un meilleur traitement :
http://www.vigile.net/Revisiting-Lord-Durham

1:54 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Qui est-ce celle-là :

Janet Ajzenstat
http://www.vigile.net/Durham-s-question

2:03 a.m.  
Blogger anti-macon said...

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071109/LAINFORMER/71109016/5891/LAINFORMER01

un geste plutôt rare, la main sur le coeur.
Marc Bertrand, PDG de Mega Brands.

10:24 a.m.  
Blogger anti-macon said...

les loges force et courage et raoul zetler n'ont pas encore répondu à mon email, devrais-je être chien et avertir le ministère du revenu?

10:26 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Megatrend est dans le trouble certains de ses jouets vendus aux EU.

12:03 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anti-Macon, doivent-ils te donner ce genre d'information sur demande?

11:16 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le serment maçonnique de Salvatore Lo Piccolo:

«Je jure d'être fidèle à Cosa Nostra. Si je trahis, que ma chair brûle», déclare notamment le texte. «On ne porte par le regard sur les femmes de ses amis», édicte-t-il. Les mafiosi doivent respecter leurs propres épouses et ne pas fréquenter les bars. Quiconque «a un comportement non conforme aux valeurs morales» doit être exclu de l'organisation.

voir sur TF1

11:18 p.m.  
Blogger anti-macon said...

quote: "Anti-Macon, doivent-ils te donner ce genre d'information sur demande?"

Normalement ils drevraient être sur le registre comme tous les autres. Je ne sais pas si légalement ils sont obligés de me répondre mais leur refus de le faire parait louche.

10:46 a.m.  
Blogger anti-macon said...

pour ceux qui veulent se plaindre,

voici leur pages web
Raoul Zetler
http://www.georgewashingtonunion.org/loge.php?loge_name=Raoul%20Zetler

avec la preuve qu'ils opèrent à Montréal
"The lodge is located at 3722 Notre-Dame Ouest in Montreal."

email: raoulzetler@hotmail.com
Spécifiez qu'ils ne figurent pas sur le registre des entreprises du Québec et qu'ils refusent de répondre quand on les questionne sur ce sujet.

"Force et Courage"

http://www.godf-amerique.org/L-Montreal/montreal.html

Pas d'adresses donné sur le site mais dites que c'est probablement aussi le 3722 Notre-Dame ouest à Montréal, soit le centre maçonnique de Montréal.

email: montreal@godf-amerique.org

Même commentaire que Raoul Zetler, non-enregistré et aucune réponse.

11:11 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Premièrement, je ne répondrais pas non plus a une personne que je ne connais posant une question de ce genre. Ce n'est pas de ses affaires.

Deuxièmement, ils peuvent opérer sous d'autres noms, sous un numéro ou même sous un nom d'amalgame autre que leur nom. Il y a tellement de raisons pour lesquelles tu ne trouves pas leur registre...

Tu trouves ça louche??? Sérieusement, va prendre une marche, ça va te changer les idées...

Elim

1:31 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Tiens,
Martineau qui rejoint son frère Daniel Laprès.

Richard Martineau fait un fou de lui

5:26 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Moi, si j'étais la Loge Force et Courage,
je m'inscrirais sous le nom Muscle & Heart.

FC : Français & Canadiens ?
French Canadian ?
Fried Chicken ?


Big Cat

8:50 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

"Force et Courage", quel nom prétentieux. On dirait le nom d'un médicament pour constipés chroniques.
Tiens, je pense que lundi je vais enregistrer mon produit force et courage pour constipés du docteur Raoul Zetler. Mardi je poursuit en justice les deux loges pour usage illégal de marque de commerce enregistré. Mercredi, je leur vend gracieusement mon nom enregistré pour plusiers millers de $$$

11:27 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Ils refuseront le marché.
Plutôt changer de nom que payer un non-maçon.

Et puis, comment poursuivre une entité qui n'existe pas légalement ?

Aussi, il faut prouver que l'usage du nom s'est fait après l'enregistrement.

Au fait, ton produit a-t-il reçu l'homologation de Santé Canada ?
Cela pourrait aider d'être franc-maçon pour recevoir cette homologation.

Big Cat

12:04 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Big Cat, tu as tout a fait raison! Pourquoi payer un non-macon quand il peut disparaitre dans des circonstances mystérieuses?

hahahaha

Elim

1:09 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Après Laprès, Elim fait un fou de lui-même mais ça doit être la normalité chez les maCONS.

6:21 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Big Cat, tu as tout a fait raison! Pourquoi payer un non-macon quand il peut disparaitre dans des circonstances mystérieuses?

Elim,
je ne parlais de pratique mafieuse. Quoique la Mafia est de la franc-maçonnerie à l'italienne.

Je disais que la loge Force et Courage n'existe pas sur le plan légal. Donc, ce serait poursuivre du vide.

Big Cat

10:27 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anonyme, la journée ou je ne pourrai pas faire des blagues sur moi-même ou sur une organisation dont je fais parti, je vais sérieusement m'inquiéter de ma rectitude intellectuelle. Il y a des moments dans la vie ou l'on doit être sérieux mais pourquoi passer le reste du temps à se rendre misérable?

Elim

10:28 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Que la Force et Courage soit avec toi!

1:37 a.m.  
Blogger anti-macon said...

voici le prix de notre indifférence face à la FM, le chameauland.
http://www.cyberpresse.ca/article/20071112/CPACTUALITES/711120489/-1/CPACTUALITES

12:01 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je considère ça comme une très belle histoire de réussite. Tout le monde cohabite en paix dans le même milieu... Imagine si c'était comme ça sur Terre!

Elim

12:58 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Elim, si tu croix réellement une seule ligne de cet article-pub tu fait vraiment pitié...
J'ai personnelement fait l'expérience du cegep de St-Laurent justement et la réalité multiculturelle à l'époque était que tout le monde se rassemblait selon son groupe ethnique. La grande salle allait aux "de souche" et la cafétéria allait aux autres. C'était une règle non-écrite. Tout le monde s'évitait d'un commun accord.

2:36 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anti-macon, considérant que ma nièce va a cette école et qu'elle a des amies qui viennent d'un peu partout, je suis apte a croire ce qui est écrit.

Comme le disait Ben Kenobi, c'est une question de perception. Si tu ne veux pas croire que l'intégration fonctionne, tu trouveras des exemples qui montrent que ça ne marche pas et vice-versa.

Je n'ai pas encore vu de bombes éclater dans le coin palestinien de l'école ni de jeunes se faire exploser dans le coin juifs de l'école... C'est un grand pas dans la bonne direction.

Elim

3:10 p.m.  
Blogger anti-macon said...

À mon dernier emploi justement j'ai eu un débat avec un type qui était pro-immigration. Il vantait l'entreprise comme étant un modèle d'intégration avec des employés venant de partout qui travaillaient dans l'harmonie etc. Bref la cassette habituelle. Je lui ai ensuite fait remarqué que lors des repas dans la cafétéria il y avait une table qui était occupée par les québécois de souche, une table occupé par les techniciens et une autre table qui était occupé par des asiatiques etc. Je me souviendrai toujours de son visage suite à ma réplique car lui-même qui se disait si tolérant et égalitariste mangeait toujours à la table des techniciens. Il venait de réaliser. Toi même Elim tu admet que l'école de ta nièce à un coin pour les juifs et un autre pour les palestieniens. probablement qu'il existe aussi d'autre sous-divisions subtiles selon les classes sociales. Naturellement, tout va relativement bien quand tout le monde respecte le territoire de chacun et sourtout quand tout le monde à le VENTRE PLEIN. Qouique dans certains cas, le simple fait de porter la mauvaise couleur pour des gens de la même ethnie peut mener au pire...Le problème avec le multiculturalisme est que dès l'instant où on introduit un stress dans le système, tout déraille et chacun se bat pour sa part du gâteau.
Des exemples de stress sont la guerre à l'étranger mais cela pourrait aussi être à l'avenir une crise économmique etc. La plupart des gens n'ont aucunne idée de l'Histoire et pensent naïvement que la propsérité relative actuelle à toujours existé et va toujours durer. L'utopie multiculturaliste actuelle n'aura qu'un temps, Elim et un jours cette utopie s,écroulera définitivement comme les autre utopie des siècles derniers. Ensuite succédera la balkanisation inévitable.

4:58 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Des relations interculturelles, j'en connais un peu.
Quoique Barbara Kay veuille m'envoyer dans un camp de rééducation.

J'ai déjà été marié à la fille d'un général de l'Armée de Libération du Peuple (Zhong Guo) et j'ai déjà eu des étudiants asiatiques dans mes classes.

Big Cat

9:46 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

L'utopie multiculturaliste actuelle n'aura qu'un temps, Elim et un jours cette utopie s,écroulera définitivement comme les autre utopie des siècles derniers. Ensuite succédera la balkanisation inévitable.

C'est tout à fait possible. D'ailleurs, on en voit déjà les souches chez nos voisins du Sud. Alors, devrions-nous abandonner? Selon toi, oui et selon moi non. Pourquoi arrêter une bonne idée juste au cas ou on aurait des problèmes plus tard?

Je t'encourage à lire le livre Patton on Leadership. Les perdants sont toujours ceux qui ne vont pas de l'avant. Le status quo ou le recul ne sont pas des options viables, surtout avec la technologie qui avance. Les études montrent que les immigrants sont pour la plupart, intégrés a 100% après 2 ou 3 générations. Comme je l'ai dit dans le passé sur ce blog, dans 20 ans, on ne parlera plus de problèmes ou d'accomodements car nous sommes dans une période de changements.

En attendant, prenons part a l'évolution de la société!

Elim

12:06 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

J'aimerais savoir si l'opus dei est un groupe franc maçons ou sont ils adversaire. Est-ce que l'opus dei dépend des illuminaties. J'aimerais savoir aussi si ils ont des signes distinctifs.

7:57 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
après 2 ou 3 générations, les immigrants sont intégrés à la minorité anglophone et restent des minorités.
Cela cause un malaise social autant pour l'immigrant que pour les francophones.

Aussi, les "de souche" originent d'une société multiculturelle du temps de la Nouvelle-France.
Basques, Bretons, Portuguais, Italiens (famille L'Italien), Anglais (famille Langlois), Écossais (famille Blackburn), Hollandais (famille Pieter/Pître) etc..
Et au début de l'occupation anglaise, des mercenaires Allemands se sont rajoutés (famille Voghel). Même James McGill fut proche d'être assimilé : il a marié une veuve Canadienne-Française et avait une vision d'un pays bilingue et de tolérance interculturelle.

L'Opus Dei fut fondée pour les activités souterraines de l'Église quand tous les états catholiques crouleraient sous les régimes franc-maçons (républiques de bananes d'Amérique, France, Turquie, Russie, révolution bolchévique pointant en Allemagne, révolution socialiste pointant en Espagne). Elle constitue une imitation des réseaux maçonniques.
Il n'était pas clair que Mussolini ne fut pas un maçon. Finalement, Mussolini régularisa la situation du Vatican par les accords de Latran. Auparavant, le Pape était prisonnier du royaume maçonnique d'Italie.

José Escribar fut-il lui-même maçon?
Je ne sais pas. Mais l'OD a des liens étroits avec les Jésuites. Et les Jésuites eurent des liens avec les Illuminati qui leur causa la dissolution. L'Ordre de Jacques Cartier, fondé par un maçon pour lutter contre l'Orangisme et le Franc-Maçonnisme a précédé de peu l'OD. Ce fut une façon d'introduire la maçonnerie dans la culture candienne-française. L'OD peut avoir été la façon d'introduire le maçonnisme dans les cultures hispaniques, lesquels ont agit comme tremplin pour la culture maçonnique au Vatican.

8:35 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Les Chevaliers de Colombs ont leurs signes distinctifs. Pourquoi pas l'OD ?

Big Cat

8:42 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

J'oubliais de mentionner dans l'interculturalisme colonial, les amérindiens métissés et les esclaves d'Afrique ou des Antilles.

Big Cat

8:43 a.m.  
Blogger anti-macon said...

ça sert plus à rien de se demander en 2007 si l'Opus Dei est maçonne ou non quand le pape actuel est un FM ainsi que l'ensemble de la curie romaine. La débandade a commencée sérieusement avec Jean 23 et le cardinal Léger. J'ai un article de la presse datant de 1963 qui dit que ces deux personnages avaient laissé de côté la lutte anti-maçonnique... On sait ce qui s'est passée par la suite: Vatican II et la complète réddition du clergé québécois devant la révolution tranquille. J'ai lu des article qui décrivait les religieux de cette époque comme étant totalement dépassé par les évènements. Je gage que la plupart ne comprennent toujours pas encore qu'ils ont affaire avec la FM. Voila le prix de l'ignorance. Nous aussi en tant que peuple on paye pour notre ignorance. Personne ne se pose les vrais questions, à savoir QUI décide et d'OÙ viennent les déçisions.

Au sujet de l'immigration comme pour le reste, tout est question de la DOSE. Un médicament devient un poison quand la dose est trop forte. La différence entre immigration et invasion est du même ordre. Pour les indiens, l'arrivée des colons européens a signifié une invasion et un génocide. En ce moment l'immigration ne sert que l'objectif de la mondialisation et RIEN D'AUTRE. Au Québec, on a 550,000 chômeurs et BS dont le quart sont des immigrants. L'immigration en ce moment est nuisible car elle est trop forte. Le but visé est la destruction par mélange de tous les peuples. Ce plan mondial va t'il réussir? J'en doute. Un certain pourcentage va se mélanger mais cela va prendre du temps. Un certain pourcentage va refuser et résister comme le reste des indiens en ce moment. Ce qui est certain est que les classes sociales vont se diviser en castes come au Brésil ou en Inde. L'instabilité sera grande avec la multiplication des ghétos. On voit déjà cela en ce moment avec certain quartiers et la fuite des québécois vers la banlieu.

11:29 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Benoît XVI franc-maçon ? C'est quoi ce délire ?

12:31 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je me posais aussi la question. Je suis tellement troublé depuis que je visite ce site. Je ne sais plus en qui avoir confiance. J'ai une grande confiance en Jean Paul II maintenant en ses écrits, puisqu'il n'est plus là. Mais le pape actuel n'était pas son grand ami? Comment Jean Paul II aurait pu s'entourer d'un FM.

3:19 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Disons que avant Jean 23 les papes dénonçaient régulièrement la franc-maçonnerie mais depuis ce temps il n'y a presque rien. Faut aussi être lucide et admettre que le clergé au Québec depuis la révolution tranquille est carrément absent mais il y a de l'espoir du côté de MGR Ouellette. J'espère qu'il n'est pas FM. Mais d'après mes lectures, la FM contrôle le Vatican depuis Jean 23.
(antimacon)

5:39 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Attention Anti,
si je commence à écrire sur l'immigration, je ne pourrais plus m'arrêter Mais je n'ai pas le temps.
Ne parle parle de complot mondialiste, mais de complot impérialiste : brasser les populations pour imposer son nouvel ordre.

La différence entre l'immigration et l'invasion, c'est le non-respect des règles établis. L'apport forcé de nouvelles règles et de nouveaux usages, le contrôle économique et politique par les nouveaux arrivants.

Si 30000 immigrants arrivent et adoptent les us et coutumes québécoises, ce n'est pas une invasion, mais une adoption de masse.
Si les mêmes immigrants décident de conserver leurs coutumes, de se faire leurs propres systèmes sociaux, d'imposer leurs langues au niveau des institutions et de refuser de partager la mémoire collective de la société d'accueil, alors on peut parler d'invasion.
La situation actuelle est entre les deux et varie selon les communautés.

Je ne sais pas de quel communauté vient Élim, mais je le trouve assez bien intégré.

10:06 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

J'oubliais de signer

Big Cat


Mais qui sont les deux anonymes de 12h31pm et de 3h19pm ?
Le style n'est pas d'Elim. Et ce ne peut être Antimaçon.

10:10 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimaçon,
avant que la commission BT ne se penche sur ce cas d'accommodement scandinave, qu'elle serait ton avis ?

http://www.cyberpresse.ca/article/20071113/CPINSOLITE/71113068/-1/CPINSOLITE

Je te demande de respirer par le nez avant d'écrire.

J'imagine que le franc-maçon Martineau va donner son avis bientôt. Ou encore son compère de GESCA, Patrick Lagacé.

10:42 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Pour 3 heures 19 c'est moi un inconnu qui poses des questions de temps en temps . J'ai posé les questions sur l'opus dei. Et quelques jours avant j'ai parlé d'un livre de Martin Aubut. Je ne connais pas grand chose a la FM mais je lis régulièrement vos écrits.

7:23 a.m.  
Blogger anti-macon said...

L'histoire des seins suédois. J'ai lu ça hier et tout de suite j'ai pensé: voila une autre attaque contre les valeurs traditionelles. Quand on lit ça on a tout de suite une image de déesses suédoises mais la réalité serait des grosses chauffeuses d'autobus poilues se désabillant dans le vestiaire. Ça fait tellement communiste, traduit: ça fait tellement modèle québécois.
Quand a Elim, il est en effet parfaitement intégré à la société québécoise actuelle. Imagine, il est un FM qui travaille dans la finance. Il passe ses dures journées à spéculer sur le malheur des gens, un saint quoi.

9:05 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://mlnq.net/racisme/frraci.htm

IMMIGRANTS RACISTES
Racisme anti-québécois


Montréal, 20 décembre 2002


Bonjour,

Je vais à l'école Évangéline située à Bordeaux-Cartierville.

Juste pour vous donner une idée, nous somme 15 Québecois de souche sur 850 Élèves !

Depuis le début de l'année, en septembre, des jeunes d'autres race ont essayés de me battre et il y en a même un qui a asseyé de me couper avec un couteau de cuisine. En tout il y a eu six agressions !

Vous nous avez demandé de vous faire parvenir les actes de racisme anti Québecois et c'est çe que j'ai fais.

P.S.: Les agressions étaient juste parce que je suis Québécois car je ne connaissais pas les agresseurs !

Merci et au revoir.

NOUS AURONS NOTRE PAYS UN JOUR, NOUS VAINCRONS !


Jean-Philippe Tees

3:56 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

un saint quoi.

Anti-macon, c'est probablement la meilleure définition de moi qu'on ait jamais lue!

On pourrait aussi dire que je travaille et vit dans le vrai monde, pas dans un monde imaginaire dans un sous-sol...

Mais bon...

Elim

9:03 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Elim , je suis frustré de l'univers ces temps ci.

Ce soir, par exemple, j'avais particulièrement le goût d'insulter des gens et j'ai donc choisi un cible facile, naive et innocente. Bref, je me suis donc inscrit sur le forum souverainiste "le québécois" et j'ai posté ce message:

Non pas l'idée d'indépendance qui fait pitié mais votre naïveté générale face à la vraie nature du système en place au Québec.
Qui est le véritable ennemi du Québec? L'anglophone du west-Island dans son bungallow ou nos élites?

Je vais vous relater un fait qui se trouve dans un livre intitulé "J-Z Léon Patenaude et l'histoire" un livre qui est disponible à la bibliothèque nationale du Québec.

En 1985 alors qu'il était premier ministre, René Lévesque s'est rendu à la loge maçonnique Montcalm pour se faire médailler, sans doute pour ses loyaux sevices et ce en présence du sénateur libéral Jacques Hébert et d'un certain Pierre Des Marais II. Deux bons amis de l'indépendance... Camille Laurin avait même déjà traité Des Marais de et je cite de "roi nègre au service des Anglais" dans les années 70 alors que ce dernier était chef du conseil du patronat et qu'il s'était donné pour mission d'être la vraie opposition au PQ...

Voila cher naïfs, le vrai ennemi du peuple québécois: ses élites qui sont tous copins-copins après le théatre parlementaire et quand les caméras sont loin. Quoique les journalistes font eux aussi parti de la clique maçonnique.

Mais vous chers naïfs croyez toujours à ce cirque, vous espérez toujours la venue du "sauveur" made by GESCA qui va faire l'indépendance de façon parlementaire après une courte campagne et qui va promettre "une prochaine fois" gentiment après l'inévitable défaite.

Vous faites vraiment pitié mais cela vous fait un passe-temps...

9:33 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
tu me déçois.
Anti dit que tu travailles dans la finance. Je te pensais dans les TI reliées à la finance. Un gars du soutien technique qui se permet de consulter l'Internet entre deux appels à l'aide.

Mais si tu travailles avec les chiffres et à spéculer sur les cours des actions, c'est autre chose. Tu me rappelle mon ex-femme. Nul n'est parfait. C'est donc pour cela que tu écris tard la nuit. Parce qu'il y a des transactions à surveiller sur les marchés de Hong Kong, Shang Haï, Tokyo et Sydney.

10:29 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://mlnq.net/racisme/frraci.htm

Anti, si c'est toi qui a inscrit ce lien, je te demande de faire gaffe.

C'est du miel pour attraper les mouches et les ours.

Les jeunes fougueux qui ont approchés Raymond Villeneuve, se sont faits transformer en têtes chaudes, prêts à foncer dans le tas. Puis, ils se sont fait piéger à Bay d'Urfey à graffitiser la mairie. Raymond Villeneuve n'a l'autorisation de résider au Québec qu'à la condition qu'il collabore comme agent provocateur au service spécial du fédéral. C'est comme le Réseau des Résistances de 1965, les bombes de la GRC et Carole Devault.

10:42 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anti,
J'ai connu brièvement deux belles Danoises à McGill. Rapport sans sexe. Mais assez intéressante. J'ai pu pratiqué mon allemand dans ce temps.

Chauffeures d'autobus. Elles ne sont pas toutes grosses. Certaines sont très bien faites. Mais les plus normales étaient assez intéressantes pour piquer une jasette. Mais maintenant je ne prends quasiment plus les transports collectifs. Je préfère le vélo pour tous mes déplacements de ville. Surtout avec la menace de grève qui poind.

Des femmes chauffeures d'autobus, cela peut ramollir les vélléités syndicales.
Il y a quelque chose de bon là dedans. Surtout si on veut faire prendre de l'expansion aux TC pour l'ère post-pétrolière et qu'on veuille limiter la gourmandise syndicale.


Elim , je suis frustré de l'univers ces temps-ci.
Cela transparaît dans les écrits. Je te propose d'utiliser mon adresse courriel que tu connaît déjà pour qu'on puisse se donner rendez-vous et parler hors-ligne. On peut être en accord sur des points et en désaccord sur d'autres, mais tu m'es sympathique.

Quant à la stupidité du peuple, beaucoup le sont, mais pour des opinions différentes. Si les grands medias sont si puissants, c'est parce que le système implanté leur donne les moyens de faire leur propagande qui maintient le peuple en respect.
Ce n'est pas un blogue qui va changer le cours de l'histoire. Mais il faut faire du travail de maçon : Bâtir des réseaux et influer sur ces réseaux pour qu'ils agissent de manière récurrente et augmenter votre influence.

Big Cat

11:05 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Raymond Villeneuve se sert de frustrations véritables mais il oriente ses partisans vers des solutions nuisibles. L'anglophone du west island n'est pas l'ennemi. la violence est en effet toujours un mauvais instrument et sert uniquement les agents provocateurs. L'ennemi #1 est notre propre élite et le meilleur instrument contre lui est les faits mais qui écoute au Québec? Là est la frustration. (antimacon)

11:08 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Retour sur les seins dénudés.
On oblige les musulmanes à retirer leur tchador ou autre vêtement recouvrant pour se baigner.
Il n'y aura plus d'excuse pour ne pas exiger des québécoises de souche de retirer leurs hauts de bikini.

Je suis personnellement rendu à ne pas être dérangé par les poitrines, sauf si le vêtement fait exprès pour cacher l'essentiel, en restant suggestif. Les yeux et le sourire font plus pour m'attirer que les mamelons.

Benoît XVI, est un ancien des Jeunesses Hitlériennes (HitlerJügend) qui avait des affinités avec JP II pour son anticommunisme.

11:19 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anti dit que tu travailles dans la finance. Je te pensais dans les TI reliées à la finance. Un gars du soutien technique qui se permet de consulter l'Internet entre deux appels à l'aide.

Effectivement, je travaille plus dans les TI avec les marchés financiers. Bien, je devrais préciser que les employés de mes employés de mes employés travaillent dans les TI... Ça fait quelques années que je n'en fais plus... Je m'en ennui énormément mais je travaille dans la finance et l'administration de mes gens.

Elim

3:09 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimaçon,
voila une entrevue de Gilles Proulx avec Jean-Marc Brunet qui pourrait t'intéresser.
http://www.985fm.ca/emission_proulx.php

(du moins elle sera publiée bientôt, je l'ai entendu à la radio)

JMB, le naturiste, fut un compagnon de Barbeau et de Chaput, l'Alliance Laurentienne et un admirateur de De Gaulle. Il est moins adulateur de Bourgault et de René Lévesque. Il regrette la chute de l'Église catholique et se définit comme un indépendantiste canadien-français dans la tradition de Lionel Groulx.

Cela change des discours actuels.

9:15 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
êtes-vous à la retraite ou un directeur "emeritus"?

Disons que cela change l'image qu'on peut avoir de votre personne.

Big Cat

9:54 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

lol

Non, juste un jeune exécutif qui travaille très fort et qui sait comment naviguer les intrigues de la politique de bureau.

J'ai pas 30 ans encore alors je ne vois pas prendre ma retraite!

Elim

10:28 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

et qui sait comment naviguer les intrigues de la politique de bureau
L'éducation maçonnique à l'oeuvre.


J'ai pas 30 ans encore

Vous êtes né un 29 février.

Big Cat

11:18 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Non, pas un 29 février mais je suis un bébé d'hivers!

Elim

1:18 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home