jeudi, juillet 26, 2007

La petite loterie

Un bon extrait de texte trouvé sur le site mouvement Montréal Français.
http://www.montrealfrancais.org/node/286
La fin sourtout est bonne:


Texte de "nacroix".
"Le Québec est une société où le silence autour de questions centrales à son avenir telles que les rapports intercommunautaires est presque absolu.

Personne –ou presque- ne conteste les décisions politiques qui vont à l’encontre des intérêts des Franco-Québécois. Pendant que le parti libéral défend avec vigueur les intérêts des Anglo-Québécois et des Canadians, le PQ et l’ADQ se taisent et veulent parler des vraies affaires, c’est-à-dire d’autre chose…

Pourquoi est-ce ainsi?

Je crois avoir trouvé un début de réponse dans le livre du sociologue Stéphane Kelly «La petite loterie: Comment la Couronne a obtenu la collaboration du Canada français après 1837» publié aux éditions du Boréal en 1997.

L’auteur explique que pour gagner les chefs patriotes à la Couronne, il a fallu leur faire miroiter les gratifications de la «petite loterie coloniale» selon les termes du Rapport Durham. Cette petite loterie est un système de distribution de faveurs qui vise à gagner l’adhésion du rebelle et à en faire un parvenu- c’est-à-dire un membre de la minorité qui sacrifie les intérêts de celle-ci à ses intérêts personnels. La politique de collaboration réussit en 1840 grâce à l’action d’un petit groupe de parvenus qui accepte ainsi le verdict de Lord Durham. En échange de loyaux services, ils vont recevoir, sous diverses formes, des privilèges de la Couronne. Les causes de la défaite de la rébellion se trouve dans l’alliance scellée entre le bureaucrate anglais et le parvenu.

Pour dire les choses crûment, les anciens rebelles furent achetés.

Il en est encore ainsi aujourd’hui."

Commentaire: Quand on sait que Lord Durham, John George Lambton de son vrai nom était le grand maître de la grande loge d'Angleterre
lien et que les frères chasseurs étaient une organisation maçonnique mais d'inspiration républicaine, probablement que Durham leur a dit de se joindre aux loges de la grande loge du Québec, loges contrôlées depuis l'Angleterre. C'est la seule explication logique, en tout cas.

8 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Connaissez-vous l'histoire de Carmine Pecorelli?

Il a pénétré la loge P2 avant de révéler que les criminels maçons avaient assasiné Aldo Moro.

Il fut ensuite assassiné avec l'aide des politiciens et juges maçons. Licio Gelli s'est vengé contre lui.

De plus, il avait révélé une liste de 115 évêques du Vatican qui auraient été membres de la franc-maçonnerie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carmine_Pecorelli

6:03 p.m.  
Anonymous big cat said...

D'où la chute de l'Église.
Le ver était dans la pomme.

Je posait la question pourquoi le Vatican laissait la gestion de ses finances aux franc-maçons.

J'ai le goût de virer orthodoxe.

9:32 p.m.  
Anonymous Francois said...

"C'est la seule explication logique..." Vous êtes absolument impayable. Vous pensez écrire un livre bientôt ?

12:41 p.m.  
Blogger anti-macon said...

En effet, simple logique puisque la création de la loge coeurs unis date du temps de la création de la confédération. Des noms de loge comme Albion, qui signifie Angleterre c'est assez révélateur aussi et puis il y a ce témoignage du frère Francis Marais à l'effet que la grande loge du Québec est contrôlée depuis Londres.

Qui publirait ce livre au Québec? Vous savez très bien que la FM est LE seul tabou ici. Mieux vaut ce site tout à fait gratuit d'ailleur.
En passant François, vous vous rapellez avoir déjà affirmé que jamais les FM ne se servent de signes en dehors de leur loges?
http://www.logelaval.org/spip.php?article2

"Est-il vrai qu’il y a des secrets Maçonniques ?

Une très bonne question, les Francs-maçons, comme plusieurs autres fraternités, ont des signes et des mots servant à se faire reconnaitre entre eux..."

5:01 p.m.  
Anonymous Presse Canadienne said...

Trudeau, le pire Canadien de l’histoire selon une revue


Photo Archives La Presse






Winnipeg

Après avoir failli remporter le titre de plus grand Canadien, Pierre Elliott Trudeau vient de dégringoler au rang de pire Canadien de tous les temps, selon une consultation en ligne qui inclut également les noms de criminels notoires.


Taille du texte
Imprimer
Envoyer

Le défunt premier ministre a décroché la première place dans une consultation réalisée sur un ton badin par la revue d'histoire The Beaver, de Winnipeg, a-t-on appris lundi.

Ce résultat contraste avec celui de novembre 2004, quand M. Trudeau s'était classé troisième au concours ayant pour but de déterminer «La Plus Grande Personnalité canadienne», lancé par la CBC. Le gagnant avait finalement été Tommy Douglas, fondateur du régime d'assurance-maladie et ex-premier ministre de la Saskatchewan.

Ce contraste lui-même indique à quel point les Canadiens ont une relation d'amour-haine avec Trudeau, selon l'écrivain Will Ferguson, qui a rédigé un livre sur les meilleurs et les pires premier ministres.

Le palmarès des dix pires Canadiens de l'histoire a été conçu, selon l'éditeur de la revue, Mark Reid, à la fois pour rire mais aussi pour amener les Canadiens à discuter d'histoire. Il pourrait également servir d'exemple du caractère non scientifique des sondages en ligne. En effet, la deuxième place revient non pas à un politicien ou à un meurtrier, mais à un musicien d'un groupe punk de Winnipeg, Chris Hannah, qui a lancé une campagne sur Internet pour obtenir pour lui-même le titre du pire Canadien.

Il n'est pas le seul chanteur sur la liste. Céline Dion y figure au septième rang. Le docteur Henry Morgentaler, militant pour l'avortement, est troisième. Deux autres ex-premiers ministres, Brian Mulroney et Jean Chrétien, se classent respectivement quatrième et huitième, tandis que le premier ministre actuel, Stephen Harper, écope de la sixième position.

Les assassins Paul Bernardo et Karla Homolka et le meurtrier d'enfants Clifford Olson, sont également cités, ainsi que le magnat déchu de la presse Conrad Black.

La revue The Beaver a aussi consulté 10 historiens et auteurs sur leurs candidats au titre de pire Canadien. Parmi ceux qui ont droit à cette douteuse distinction, on retrouve les premiers ministres John Diefenbaker et Sir John A. Macdonald, des dirigeants militaires et le fondateur du Parti nazi du Canada, Adrien Arcand.

9:44 p.m.  
Anonymous Francois said...

Pour nous reconnaître, nous utilisons plutôt les poignées de mains, bien plus discrètes. Les signes sont tellement particuliers que les utiliser hors du contexte d'une tenue me semblerait parfaitement déplacé.

Quand à votre délire sur les frères chasseurs et la Loge des Coeurs-Unis, il me fait d'autant plus rire que je suis moi-même membre de cette Loge. L'histoire de celle-ci est intéressante et compliquée, mais n'a aucun rapport ni avec les frères chasseurs ni avec une "petite loterie" ayant pour but de "mettre des francophones sous contrôle anglais".

La Grande Loge du Québec et la Grande Loge Unie d'Angleterre sont liées par des accords de reconnaissance mutuels, rien de plus. L'une ne contrôle pas l'autre, contrairement à ce que vos délires conspirationnistes vous font imaginer.

Dans Franc-Maçonnerie il y a "Franc", qui signifie "libre". Chaque Grande Loge régulière est souveraine dans son domaine géographique. Un Frère de la GLUA qui voudrait se mêler des affaires de la GLQ se ferait gentiment dire de se mêler de ce qui le regarde, et inversement.

Arrêtez donc de lire les conneries de Rothkrank et informez-vous plutôt dans des ouvrages valables. Vous verrez que la plupart de vos théories ne passent pas le test du rasoir d'Occam, et que bien des choses sont plus simples que ce que vous imaginez.

11:51 a.m.  
Blogger anti-macon said...

écoutez, les lettres de la loge Montcalm au GODF montrent très bien comment la "reconnaissance mutuelle"
fonctionne . Pourquoi cela serait il différent dans votre loge? On aimerait bien consulter la correspondance de votre loge... Quand au pouvoir de Londres, le seul fait d'enter dans une loge et de voir la face de la reine comme dans ta loge suffit, selon moi. De toute facon, Ton ex vénérable de ta propre loge en avait tellement soupé des anglais, qu'il a fondé sa propre obédience...
Parlant de signes, tu as oublié la signature à 3 points, un "oubli" de ta part sans doute...

7:40 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

François,

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

J'ai dit.

11:41 p.m.  

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home