mercredi, septembre 26, 2007

les documents cachés du centre maçonnique de Montréal

le calendrier des loges du 3722 Notre-dame ouest pour sept.2007
L'agenda secret de la loge Liberté de Montréal. Notez le passage au sujet des accommodements raisonnables

Si vous allez sur le site de la grande loge mixte du Québec
http://www.glmdq.com/Calendrier.htm
On donne le calendrier pour toutes les loges qui se rencontrent au 3722 Notre-dame ouest à Montréal mais la plupart des liens semblent ne pas fonctionner.
Cependant, si on enlève le chiffre 1 qui apparaît dans l'url, le lien fonctionne.
(2 oct.2007: toutes les infos ont disparus du site!!!)
J'ai rassemblé toutes ces informations dans un document de format .pdf
disponible ici: (528 ko)

lien

Intéressant: le slogan de la loge l'arche d'alliance est "l'ordre sorti du chaos",
celui de la loge Raoul Zetler est: LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ- HARMONIE – UNITÉ–DIVERSITÉ
Cette loge est une obédience soeur du grand orient de France
http://www.godf-amerique.org/liens.html

Explication des abréviations maçonniques:
BAS, BAF = bien-aimé soeur, bien-aimé frère? ou très cher frère etc.
OR = orient de Montréal (loge bleu)
TT = travaux?
VM = vénérable maître
RL = respectable loge
agapes= banquet maçonnique
off = officiers de loge
GR= grade
DH = droit humain
Ten = tenue
TEM = temple
EV = ère vulgaire pour désigner l'ère chrétienne. Selon le calendrier maçonnique, nous sommes en l'an 6007 et non 2007. le 4000 ans de plus désigne l'Anno Lucis ou l'année de la création du temple de Salomon selon leur croyance.
http://www.esoforums.com/esowiki/index.php?title=Calendrier_Ma%C3%A7onnique

205 Comments:

Blogger anti-macon said...

voici le texte brut du document .pdf

Ma B.A.S, Mon B.A.F. Or. De Montréal le 07
Septembre 2007-
Nous avons la joie de vous convier a assister aux prochains travaux
de notre Loge
Qui auront lieu au Temple de Montréal.
Le mardi 11 septembre a 19h30
Ordre du Jour
19hrs Accueil des F. et S.
Mise a disposition du Registre des présences
19hrs Ouverture des T.T. au grade Apprenti
Lecture éventuelle d’une demande d’admission
Propositions du V.M. sur les points suivants :
-Le R.L. Égalité ne fera qu’une tenue par mois
-Diminution de la cotisation
-Changement des règlements sur la capitation de la Grande Loge
-Visite de courtoisie a l’ensemble des autres Loges amies ou voisines
-Chaine d’Union
-Varias
-Installation des Officiers pour cette nouvelle année maçonnique
Fermeture.des Travaux
Agapes Fraternelles
Le vénérable Maitre
Patrice Dumoulin
Zénith de Montréal
Le 3e jour de Thot
l'an de la V .·. L .·. le
000,000,000ème
La prochaine T .·. S .·. de la R .·. L .·. KHEPERA aura lieu
le 14e jour du mois de Thot soit le mardi 11 septembre 6007 à
19h30 précises au Centre Maçonnique de Montréal, sis au
3722 Notre Dame Ouest
T .·. S .·. de la R .·. L .·. KHEPERA
du 11 septembre 6007
Ordre du jour
Reprise des TT .·. en Atel .·. d’ Appr .·. M .·. selon le rite
Lect .·. et app .·. de la Pl .·. Tr.·. du 19 juin 6007
Lect .·. de la correspondance
Planche du F.·. Her.·. R.·. Cab .·. Ref .·.
Susp .·. des TT.·. en Atel .·. d’ App .·. M .·. selon le rite
Agapes fraternelles
En espérant te retrouver sur nos CC .·. je te renouvelle mon T .·.
C .·. et B .·. A .·. F .·. nos SS .·. FF .·. par tous les T .·. L .·. N .·.
Q .·. N .·. S .·. C .·.
Par mandement
du V .·. M .·.
Rodolfo
Frank Gonçalves Secr .·.
R L LIBERTÉ ∴ ∴
O DE MONTRÉAL ∴
Or∴de Montréal, le 1er septembre 2007 (È
∴V∴.)
Ma T∴C∴S∴,
Mon T∴C∴F∴,
Le V∴M∴ et les offoff∴ de la R∴L∴ Liberté te prient d’assister à la Ten∴ solennelle
d’obligation
au Gr∴ d'App∴
Vendredi 7 septembre 2007 (É∴ V∴)
à 19h30 précises
Ordre du jour
1 Cérémonie d'installation du Coll∴ des OffOff ∴
2 Agapes fraternelles
Reçois ma T∴C∴S∴, mon T∴C∴F∴, mon accolade très Fra∴
Le V∴ M∴
Par mandatement
F-E∴ Cri∴
Secr ∴
R L LIBERT ∴∴
O DE MONTRAL ∴
Or∴ de Montréal le 12 septembre 2007 (E∴ V∴)
Mon T∴ C∴ F∴ , ma T∴ C∴ S∴,
Le V∴ M∴ de la R∴ Liberté du D∴ H∴ te prie d'assister à la Ten∴
solennelle au Gr∴ d’App∴ qui se tiendra :
Le vendredi 21 septembre E∴ V∴
à 19h30 précises
au Tem∴ de la rue Notre-Dame, ouest
Montréal Tél : (514) 933-0919
À l'ordre du jour :
Installation de la S∴ M∴ de Cér∴
Pl∴ du F∴ Hubert-Jean Val∴ intitulée : « Les métaux »
Discussion sur le mémoire sur les accommodements raisonnables
Agapes fraternelles
Reçois ma T∴ C∴ S∴, mon T∴ C∴ F∴, mon accolade Fra∴
Roger Le C∴
Or de Québec, le 4 septembre 2007 (EV)
Ma B A S, Mon B A F
Nous avons la joie de vous convier à assister aux prochains travaux de notre loge qui
auront lieu au
TEMPLE DE QUÉBEC :
Le dimanche 23 septembre (EV) de 10h00 à 16h00
Ordre du jour
• Ouverture des Travaux au premier Grade de Rite Écossais Rectifié
• Vote sur les questions administratives
• «La perpendiculaire» par le F Sébastien Clo.
Agapes fraternelles
• Travail en commun sur le règlement de la loge
• Questions diverses
• Circulation du tronc des Aumônes et Chaine d’Union
• Fermeture des Travaux au premier Grade du Rite Écossais Rectifié
Le Vénérable Maître
Pas Elo
Les agapes sont un moment de partage frugal et fraternel afin de réunir les SS et les
FF pour rompre le pain et partager le vin dans l’harmonie des coeurs et la
communion des âmes.
Adresse du temple : temple de Québec
Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le VM en appelant le (514)510-1467 ou en
écrivant à pticalou@yahoo.ca ou secret_logos_et_agape@yahoo.ca
Programme prévisionnel de l’année
(ce programme peut évoluer en fonction d’éventuelles cérémonies)
16 septembre «La perpendiculaire» par le F Sébastien Clo.
Vote sur les questions administratives
Travail en commun sur le règlement de la loge
20 octobre
Conférence publique
21 octobre «L’art roman» par le F Eric Bél.
Travail en commun : rite et régime
18 novembre Remise de la Charte définitive de la Loge et présentation des Grands
Officiers de la GLMDQ
Travail en commun : La spécificité chrétienne du Régime
16 décembre «Jean» par le BAF Pascal Elo
Travail en commun : La spécificité chevaleresque du Régime
janvier L’art gothique par le F Jean-Luc Mar.
Travail en commun : la règle en 9 points
février
mars Travail par le BAF Gérard Gro.
avril «L’Égrégore» par la BAS Marie-France Hou.
Mai Travail au grade de Maître par le F Eric Bel.
juin
Or∴ de MONTRÉAL, 29
Aout 6007

LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ
HARMONIE – UNITÉ – DIVERSITÉ
R∴L∴ RAOUL ZETLER No 7
OR∴ DE MONTRÉAL, PROV∴ DE QUÉBEC
CONVOCATION AUX TENUES AU GRADE D’APP∴ DU MOIS DE
SEPTEMBRE 6007
Ma T∴C∴S∴, mon T∴C∴F∴, tu trouveras ci-joint l’ordre du jour des TenTen∴
SolSol∴ au Grade d’App∴ qui se tiendront à 19h30 au 3722, Rue Notre-Dame
ouest à Montréal.
Jeudi 6 Septembre 6007 , ORDRE DU JOUR:
1. Ouverture des TravTrav∴
2. Lecture du tracé des TravTrav∴ de la dernière Tenue au Grade d’App∴
3. Lecture de la correspondance
4. Installation du Coll∴des Off∴
5. Candidatures pour les délégués au Convent
6. Vote Bilan financier de l’exercice passé
7. Vote du nouveau budget
8. Fermeture des TravTrav∴
AGAPES FRAT∴préparées par la S∴ C∴Mas∴
Jeudi 20 Septembre 6007 , ORDRE DU JOUR:
1. Ouverture des TravTrav∴
2. Lecture du tracé des TravTrav∴ de la dernière Tenue au Grade d’App∴
3. Lecture de la correspondance
4. Préparation des documents pour le Convent (proxy, rapport moral)
5. Question à l’étude des L∴
6. Organisation de la Tenue Blanche ouverte.
7. Fermeture des TravTrav∴
AGAPES FRAT∴préparées par le F∴ JP.Lap∴
Tenue de ville, gants blancs
Le Sec∴, par mandatement du V∴ M∴ M.Vin∴
Venerable Maitre : Carine Masse-Bidaux
L'adresse email du Sec :. reste la meme : raoulzetler@hotmail.com
L'adresse de la V:. M:. est : cbidaux@hotmail.com - Tel : 514-947-8291
A La Gloire Du Grand Architecte de L’Univers
Grand Prieuré de Nouvelle France
( NOVA FRANCIA )
􀀿
Resp∴ Loge La Rose des Vents
( Rien ne finit - Tout Renaît )
Vallée de Montréal 14 septembre 2007
Maître Écossais Parfait de St-André
Resp∴ FF∴et SS∴
Nous avons la faveur de vous prévenir que l'assemblée de la Très Resp∴ Loge " La Rose
des Vents " aura lieu solennellement le 27 septembre 6007 de la V∴ L∴ au Temple de
la Vallée de Montréal et ses travaux commenceront à 19hr 30 précisément.
Le livre des présences circulera à 19hr15 et vous prions respectueusement, afin de
partager les douceurs de l'Amitié et de la Bienfaisance, d'être ponctuel pour cette
signature.
Par Ordre du Resp∴ Député Maître
Fraternellement vôtre, P.D. sec∴
ORDRE DU JOUR :
- Lecture de la planche tracée.
- Affaires diverses
- Fermeture des travaux
- Agapes Fraternelles
TRAVAIL DE LA SOIRÉE :
- Travail commun sur le symbolisme de la Croix de St André
il serait souhaitable que chacun se prépare afin de rendre vivant notre
rencontre.
- si le temps le permet étude du 1er Tableau.
- Varia
Pensée :
Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l’épais, doucement…. Avec grande industrie. (Hermes
Trismégiste)
=======================================================================
- La Tenue sombre est de rigueur.
- Les FF∴ et SS∴ ne pouvant assister aux travaux ont l'obligation de s'excuser avec obole.
- Les cotisations payées tôt permettent un bon fonctionnement.
À LA GLOIRE DU GRAND ARCHITECTE DE L’UNIVERS
SOUVERAIN SANCTUAIRE
POUR LE CANADA
Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm
Zénith de Montréal
R:. L:. Les Sept
Soeurs
T∴ C∴ et B∴ A∴ SS∴
La prochaine Tenue solennelle de notre Atel∴aura lieu le 22ème jour du mois de THOT, soit le
mercredi 19 septembre 6007, en notre Temple, sis au 3722 Notre-Dame Ouest, à 19h30 précises.
Ordre du jour
Tenue du mercredi 19 septembre 6007
Rep:. des Trav:. en Atel:. d'A:. M:.
Lecture et approbation de la Plan:. Trac:. de la Ten:. du 20 juin 6007
Lecture de la correspondance
Changements au Collège des Officiers : installation des SS:. 1er Surv:. et Exp:.
Rapport annuel de la S:. Trés :.
Planche au 1er degré sur : La Pierre brute par la S:. Ire:. Deg:.
Tronc de bienfaisance, chaîne d'union
Susp:. des Trav:. en Atel:. d'A:. M:.
Cette Tenue sera suivie d’Agapes
En espérant te retrouver sur nos colonnes, je te prie d’accepter, T∴C∴ et B∴A∴S∴, mes
salutations fraternelles P∴T∴L∴N∴Q∴N∴S∴C∴.
Par mandement de la V∴ M∴,
Rite Primitif
(Paris 1721)
Rite Primitif
des Philadelphes
Narbonne (1779)
Rite de Misraïm
(Venise 1788)
Rite de Memphis
La Secrétaire,
Ordre Maçonnique Mixte et International
« Le DROIT HUMAIN »
Juridiction canadienne
R∴ L∴ Delta
No 1572
Au progrès de l’humanité
Liberté – Égalité – Fraternité
Or∴ de Montréal, le 9 septembre 2007 È∴V∴
Ma T∴C∴S∴, mon T∴C∴F∴,
Le Vén∴Maît∴ et les OffOff∴ de la R∴L∴ Delta te prient d’assister à la Ten∴Sol∴ au Gr∴ d’App∴ qui
aura lieu :
le vendredi 14 septembre 2006 È∴V∴
à 19h30 précises à
au Tem∴ de la rue Notre-Dame Ouest.
À l’ordre du jour :
1. Ouverture annuelle des TravTrav∴
2. Pl∴ de l’Il∴ S∴ Danielle C∴t∴r∴ : le convent international 2007
3. Installation du Coll∴ des OffOff∴
4. Mot de la Vén∴Maît∴
Notre ten∴ se poursuivra par des d’agapes frat∴ auxquelles tu es chaleureusement convié.
Reçois mon T∴C∴ S∴, ma T∴C∴ F ∴, mes salutations les plus FratFrat∴.
Le Vén∴Maît∴
Christian V∴ll∴nt


R...L... Port-Royal d’Acadie
N° 1131
E...M... 6006-6007 Grande Loge de France A...L...G...D...G...A...D...L...U...

Rite Écossais Ancien et Accepté
Grande Loge de France




Collège des officiers

Vénérable Maître : P. Mass.
1er Surveillant : T.And
2e Surveillant : V.Dum .
Orateur : P.Bed
Secrétaire : S.Dec
Trésorier : J.Dar.
Hospitalier : P.Plan
Me des Cérémonies : P.Cout
Expert : JG.Pro
Couvreur : D.Char.




Comités d’instruction

Compagnons : T.And
Apprentis : V.Dum

On a retrouvé en 1827 en Nouvelle-Écosse, sur les rives d’une île dans la baie d’Annapolis, une dalle de pierre sur laquelle était gravés le compas et l’équerre entrecroisés, ainsi que la date 1606.

Un an avant que Jamestown ne soit fondée par les Britanniques, deux ans avant que Champlain n’établisse le poste de Québec, nos ancêtres opératifs oeuvraient donc en Amérique. L’histoire de notre Ordre est intimement liée aux premières tentatives françaises d’implantation sur ce continent, puisque c’est dans les environs de Port-Royal, en Acadie, qu’on a retrouvé ce témoignage lapidaire de la présence de nos devanciers.

Fondé en 1605 par Champlain, de Monts et Poutrincourt, Port-Royal est le plus ancien établissement permanent d’Européens au Nord de la Floride espagnole. Port-Royal, capitale de l’Acadie, est aussi le berceau de l’Amérique francophone.





Colonnes d’harmonie : P. COU.
Maître des banquets : O.LEG.
Bibliothécaire : J. LEC.

CMDM
3722, rue Notre-Dame Ouest
Montréal (Québec)
(514) 933-0919

Orient de Montréal


Tenues d’obligation
Les 2e, 4e et 5e lundis du mois



A...L...G...D...G...A...D...L...U... GRANDE LOGE DE FRANCE
Rite Écossais Ancien et Accepté Port-Royal d'Acadie

Dimanche 9 septembre 6007, 19 h 30
Tenue au 1er degré

Lundi 24 septembre 6007
Tenue au 1er degré

Ouv. des Travaux au 1erdegré par le V :.M :. P.Mass

Lecture du courrier

5 Min de symbolisme de S.Dec. surle Tableau de loge

Planche de D.Cha sur les religions

Questions diverses

Circulation du T:. de la V:. et du S:. aux P:.

Chaîne d’Union

Clôture des Travaux.

Ouv. des Travaux au 1erdegré par le V :.M :. P.Mass

Lecture du courrier


Election et installation du nouveau collège des officiers

Questions diverses

Circulation du T:. de la V:. et du S:. aux P:.

Chaîne d’Union

Clôture des Travaux.



Agapes : voir Olivier pour coordination


Agapes : Voir Olivier pour coordination


Cette planche est personnelle et confidentielle. Consultez les FF:. surveillants pour les dates des prochains ateliers d’APP:. et de COMP:.
Agapes fraternelles à la fin de chaque tenue. En cas d’empêchement pour préparer les agapes, le F:. désigné est prié de contacter les autres FF:. de la Loge pour trouver un remplaçant.
Agapes fraternelles à la fin de chaque tenue. En cas d’empêchement pour préparer les agapes, le F:. désigné est prié de contacter les autres FF:. de la Loge pour trouver un remplaçant.

3:26 p.m.  
Anonymous Jacques Cartier said...

Magnifique !
Sauf que la plupart des évènements sont passés. Et la FM coloniale? Officiellement, ils furent fondé en 1717 si je ne m'abuse.

12:40 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

En 1717, les 4 loges qui opéraient a Londres se sont unies et ont fondées la Grande Loge d'Angleterre. La franc-maconnerie existe depuis beaucoup plus longtemps que ca.

Anti-Macon, tu as réussi a trouver des Invitations aux travaux des loges. Il y en a partout sur Internet. C'est assez intéressant de voir comment les loges de chaque juridictions ont des formats différents...

Elim

2:05 a.m.  
Anonymous Samuel de Champlain said...

Donc, je fus un franc-maçon, même si j'ai favorisé les jésuites.

Ce doit être le sang hughenot dans mes veines.

11:21 a.m.  
Anonymous Samuel de Champlain said...

Le 400 de Québec : Une fête où tout les franc-maçons du vieux monde et du nouveau monde se doivent d'être conviés.

11:23 a.m.  
Anonymous un soûlon said...

Loge occulte ?
Ces bouteilles de Glenfiddich sont plutôt destinées à une «salle de rencontre» de l'arrondissement que les employés appellent «le bar» ou «le piano bar» et où élus et cadres se réunissent régulièrement. L'endroit est situé dans l'édifice de la salle du conseil depuis plus de 20 ans. Mais tous les maires ne l'ont pas utilisé de la même façon.

«Il a été fréquenté plus ou moins assidûment selon les maires en fonction, dit Alain Titley, chargé de communication à Outremont. Jérôme Unterberg était, par exemple, peu enclin à utiliser ce lieu.»

Cela a toutefois changé depuis l'arrivée en poste du maire Harbour. La salle est utilisée après la réunion du conseil du vendredi après-midi. Le maire y invite aussi des directeurs pour discuter de dossiers et des personnes qui ne sont ni des élus ni des cadres de l'arrondissement y sont venues à l'invitation du maire Harbour.

11:47 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Elim dans toute enquête, il y a des collectes de renseignements qui peuvent parraître à premièreme vue annodins mais qui une fois accumulés donnent des résultats.
Les loges du 3722 Notre-Dame ont toujours été beaucoup moins transparentes que celles de la grande loge du Québec qui elle donne ses horaires sans toutefois donner les sujets de ses discussions. La loge Liberté travaille donc sur un mémoire pour la commissions des accommodements raisonnables.
Ce simple renseignement soulève une question: la loge Liberté va telle se présenter devant la commission sous son nom véritable ou bien le rapport est écrit pour un autre organisme paravent? De plus, voici une preuve que cette commission préoccupe les loges. On s'en doutait mais on a maintenant une preuve. La lecture de la correspondance devant les FM est un autre bon détail. S'agit il des ordres venus des suppérieurs maçonniques?

12:31 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anti-Macon: je ne dirais pas que la situation préoccupe les loges mais qu'elle préoccupe les individus dans les loges. Personellement, je suis avec beaucoup d'intérêt cette commission (pas pour le rapport qu'elle va émettre car on a vu que les dirrigeants sont biaisés) pour voir ou en sont rendus les Québécois dans leur ouverture d'esprit. Je me suis rapidement rendu compte que les gens savent ce qu'ils veulent et c'est de se faire entendre.

Et en passant, je ne te révèle pas de secrets si je te dis que les correspondances sont les communications envoyées d'une loge à l'autre (souvent pour dire quelles sont les activités à venir), des messages de notre Grande Loge ou des messages de nos membres qui ne peuvent pas être présents.

Elim

2:59 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Le Conseil du statut de la femme veut limiter la liberté de religion
http://www.cyberpresse.ca/article/20070927/CPACTUALITES/70927102/6730/CPACTUALITES
Notez le geste maçonnique
http://www.cyberpresse.ca/article/20070927/CPACTUALITES/70927165/6488/CPACTUALITES
le maire d'outremont regardant directement la caméra en faisant son geste maçonnique. (il était déja dans ma liste)

6:22 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

jouons à déchiffrer les noms sur les documents des loges.
page 13, le vénérable maître de la loge delta, Christian Vaillant?
du Centre de lecture et d'écriture CLé-Montréal?
http://www.communautique.qc.ca/cle/
encore un autre communautariste membre des loges du 3722.
D'autres noms que j'ai déchiffré:
Hubert-jean valcke, Roger le clerc,
Gérard gros, marie-france Houle,

8:35 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Christiane Pelchat, ancienne secrétaire de la ministre de la Famille, Enfance et Aînés, avant le dernier remaniement.
Elle traîne une réputation de "do-er", qui ne met pas de gants blancs. Elle fonce et saute à la gorge des gens pour atteindre ses objectifs.

10:12 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Les surplus persisteront.
http://www.cyberpresse.ca/article/20070927/CPACTUALITES/70927068/-1/CPACTUALITES

10:35 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

C'est une bonne chose car il va falloir que quelqu'un paye pour les élections qui s'en viennent...

Elim

12:38 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

d'autre noms:
Sébastien Saint-Louis
Danielle Couture
Marjorie Fournier?
Michel Dahan?
Pascal Eloy?
Jean-Luc Marcil?
Christophe Vannier?

12:17 p.m.  
Anonymous Une Infomane said...

Cher Elim,

Si tu aimerais voir une statue masculine de la Liberté telle le Colosses de RHodes, il faudrait savoir où la placer. Montréal est le port d'accueil de l'immigration. Mais, l'aéroport de Dorval n'est pas idéal (s'il n'est pas remplacé par Mirabel)
Je ne me servirais pas du Mont Royal comme socle. Cela amoindrirait la croix illuminée de la montagne et l'oratoire Saint-Joseph. À l'instar de Miss Liberty, je la placerais au bord de l'eau.

J'ai dans l'idée que cela plairaît à la communauté homosexuelle. Plaçons-la devant le pont Jacques-Cartier, sur un terrain vacant près de l'ancienne geôle Au-Pied-Du-Courant où furent pendus Chevalier de Lorimier et ses onze compagnons en martyrs de la liberté et de la franc-maçonnerie canadienne-française.

Quel premier ministre aurait pu avoir les couilles pour une statute mâle de Liberté à l'entrée du village Gai. Le seul que je sache, aurait été André Boisclair. On pourrait lui emprunter son visage pour la statue.

1:04 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

C'est une très bonne question infomane... Ou place une telle statue? Je dirais devant le parlement à Quebec. Selon moi, ce serait une belle façon de s'assurer que nos députés se souviennent pour qui ils travaillent...

Mais cette discussion est utopique car de nos jours, très peu de gens ont assez d'ambition et de désir de se dépasser pour accomplir un tel projet...

Elim

1:42 p.m.  
Anonymous Une Infomane said...

Je ne connais pas assez Québec. Mais il n'y a pas de place près du parlement. Sur les plaines d'Abraham, peut-être?
Ou à l'extrémité de l'île d'Orléans?
Quoiqu'il y a une grande tour d'observation sur cette île.

Étant Montréalocentriste, j'hésite entre l'île Sainte-Hélène et le Pied du Courant. Sur l'île, on peut y trouver de la place en masse. Mais au Pied du Courant, à l'extrémité du boulevard de Lorimier, la symbolique serait forte pour la franc-maçonnerie.

La question-piège : Qui va payer?

10:58 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Ou la question piège: Pourquoi ne pas en faire un projet de société? Pourquoi ne pas en faire un débat sur les valeurs ou tout le monde pourrait participer au lieu de faire une commission...

Faisons un gros party du genre qu'on a eu cet été mais avec des artistes Québécois et parlons de nos peintres, compositeurs, auteurs, politiciens, gens d'affaires, parents à la maison. Parlons des enfants et de leur manque d'éducation de base, parlons de l'abolition d'un système scolaire onéreux qui pourrait être beaucoup plus simple, parlons d'un système médical gratuit mais qui coûte cher en même temps...

Et ensuite, bâtissons cette statue sur une bonne base et avec un flambeau qui pourra briller autant que nous...

Mes amis disent de moi que je suis idéaliste mais je sais que si on si mettais vraiment, on pourrait y arriver!

Elim

11:13 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Il faut des mécènes.
Puisque la statue de la Liberté est un symbole franc-maçon sur un lieu symbolique de la franc-maçonnerie,
alors cela devrait être aux franc-maçons de payer la note. Après tout, on ne peut demander aux profanes laïques qui sont la majorité de payer pour in monument franc-maçon. Peut-être qu'il y aurait un donneur anonyme, comme celui qui a payer pour la restauration d'une colonne (obélisque?) dédiée aux patriotes dans le cimetière Côte-des-Neiges.

12:01 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Encore une fois, c'est une assomption basée sur des théories bizarres. Juste parce que des francs-macons ont aidés à concevoir ce cadeau de la France aux USA, ca ne veut pas dire que c'est un symbole de la Franc-Maconnerie.

Est-ce que le logo de la chaine de restaurant Wendy's est un logo Maconnique? Non!

Elim

2:07 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Pas sûr Elim.

Visionne le vidéo sur Youtube :

Corporate logos .

Ce cadeau de la France fut celui d'un régime franc-maçon.

3:43 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Pas mauvais comme vidéo mais un peu après la sixième minute, ça parrait que quelqu'un a coupé son vidéo car il passe de la Cabale a Crowley ce qui ne fait pas de sens. Il doit manquer 4-5 minutes de vidéo qui expliquent comment il fait le lien.

Bien que Crowley ait étudié la Cabale, il ne la pratiquait pas...

Et ca ne répond pas a ma question sur Wendy's ;)

Elim

4:00 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Show me a Wendy's sign or logo, please.

9:58 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le logo est grosso modo carré.
Les couettes de la fillette ne suivent pas la loi de la gravité. Ils représeraient, à mon humble avis, les ailes déployées de Râ.

10:44 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://www.cyberpresse.ca/article/20070929/CPACTUALITES/70929014/1019/CPACTUALITES

regardez les plis dans le rideau du photographe en haut à droite

1:39 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Mario est un Catho régional qui penche à droite.
----------------------------
Elim,
as-tu visionné la suite ?
http://www.youtube.com/watch?v=TYRfYAieoqs
http://www.youtube.com/watch?v=v1hAb4MmBaY
http://www.youtube.com/watch?v=DIKe09aYhAs
ou l'ensemble à
http://www.youtube.com/watch?v=eOr-FZsVgWA

2:52 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je ne vois rien que les plis frontaux de Mario. Suis-je aveugle?

2:55 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Oui, j'ai vu tous les vidéos! J'ai spécialement trouvé drôle lorsqu'il soumet l'idée que la Franc-Maconnerie veut invoquer des démons extra-terrestres...

Beaucoup de BS catholique d'extrême droite mais bon... chacun a droit a son opinion!

Elim

4:20 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Même les culturistes
http://www.youtube.com/watch?v=MEOnRRUNrr0

http://www.youtube.com/watch?v=HGFCEaxInIM

6:40 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le Corps est un Temple à Bâtir.

7:49 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimaçon,

Celui qui a conduit l'immigrant autrichien Arnold Schwarznegger à son statut de star du bodybuilding, c'est Ben Weider, un Montréalais.

Sa planque est sur la rue Bates, à l'ouest du viaduc Rockland.

Il est un mécène important de la communauté juive et un admirateur de Napoléon.

8:35 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Pour la statue de Rhodes portant la flamme/lumière de la Liberté/Franc-Maçonnerie, il faudrait qu'elle enjambe le fleuve Saint-Laurent, un pied au "Pied-du-Courant", l'autre sur l'île Sainte-Hélène.

Bref, que l'entrejambe dépasse le pont Jacques-Cartier et les navires de croisière passent en dessous pour vérifier sa virilité.

Un monument qui ridiculise le pont Jacques-Cartier et qui dépasse en hauteur les plus hauts édifices du centre-ville.

Qui a eu cette idée saugrenue ?
Daniel Laprès ?

9:16 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Votre Daniel Laprès n'a rien publié, ni sous le nom de Vital Durocher, ni en son nom sur son blogue ou dans la Presse. Il ne répond plus. Il vous avait déjà averti qu'il risquait la pire des morts en dévoilant un secret maçonnique.

Et bien sa prédiction fut bonne. Considérez-le comme l un de ces infortunés enregistrés à l'hôtel Pacific avec séjour inclus au campement du Club Bohémien. Il fut servi en dessert au Grand Hibou du Club.

1:28 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Un monument qui ridiculise le pont Jacques-Cartier et qui dépasse en hauteur les plus hauts édifices du centre-ville.

Je pense qu'il y a un des règlements de la ville qui dit que rien ne doit dépasser en hauteur le toit de l'Oratoire St-Joseph... C'est pour cette raison que le 1000 de la Gauchetiere ne pouvait pas être plus haut.

Elim

1:32 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Propagande maçonnique pro-royaliste sur le 400e anniversaire de Québec.
http://www.cyberpresse.ca/article/20070929/CPOPINIONS/709290882/6732/CPOPINIONS

2:22 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,

Arrêtez votre anticatholicisme.

Les règlements municipaux furent adoptés par des franc-maçons et sont reliés aux contraintes de sécurité relativement aux incendies ou autres sinistres nécessitant évacuation des immeubles. La base de l'Oratoire sied sur la montagne.
Que faire si aucune boyau ne parvient à rejoindre des étages supérieurs incendiés ?

2:34 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anonyme, ce que j'ai dit n'est pas de l'anti-catholicisme mais est relié aux fait que les voies aériennes de l'aéroport Dorval devraient être déplacées.

Apparemment, il faut une certaine distance de sécurité qui empêcherait les avions d'atterir de facon sécuritaire. Je me souviens d'avoir lu un article qui mentionnait qu'il y a plusieurs années, il y avait eu un débat justement sur les voies aériennes d'atterissage car il y avait des craintes de le sommet de l'Oratoire soit dans une de ces zones réservés. Alors la ville de Montréal a passé un reglement municipal pour s'assurer que ca ne se reproduise pas.

Anonyme, je serais curieux de savoir pourquoi tu as pris mon commentaire pour de l'anti-catholicisme. Qu'est-ce qui te fais dire que je ne suis pas catholique? (Je ne le suis pas mais je ne suis pas anti-catholique non plus!)

Elim

4:01 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
votre commentaire n'évoquais point le fait que des couloirs aériens puissent accrocher l'Oratoire. D'ailleurs la hauteur relative au sommet est négligeable. Ces couloirs doivent tenir compte de la montagne. D'ailleurs, Dorval aurait dû disparaître au profit d'habitats résidentiels, et l'aéroport déplacé plus au nord, comme à Laval. Mirabel fut un pauvre choix de par son éloignement, qui rend coûteux l'installation d'infrastructures le reliant à la métropole. Le niaisage quand au prolongement de la 15 a causé sa perte. Maintenant que le West Island ne voulait plus perdre "son" aéroport, en cas d'indépendance du Québec, pour faire un pont aérien avec l'Ontario, les voisins sont prêts à endurer le bruit des décollages et atterrissages, même de nuit.

J'ai interprété votre commentaire comme une jalousie que le plus haut édifice de Montréal soit un le plus important centre catholique de Montréal, reconnu mondialement et visité par des pèlerins de moults origines et confessions, même non-chrétiennes. L'Oratoire est un "Landmark" de la ville au point que la très multiethnique CTV-CFCF l'utilise dans ses spots d'indicatifs.

Quand à la possibilité qu'un avion de ligne puisse percuter l'Oratoire Saint-Joseph ou la Place Ville-Marie, intentionnellement ou pas, cela me fut évoqué il y a déjà plus de vingt ans par un ami qui s'est perdu dans vos milieux. Alors, que des terroristes s'emparent de Boeings pour se kamikaser dans les gratte-ciels "landmarks" de la métropole américaines, loin de me surprendre, sans toutefois dire que c'est blasant.

L'interdiction de construire en hauteur a des raisons de sécurité incendie, mais aussi pour prévenir une course folle à la hauteur qui nuirait au développement harmonieux des architectures ... et obligerait la Ville à refaire ses infrastructures de rue (aqueducs et égouts notamment) dans des contextes ingérables.

9:27 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Une série de présentations vidéos d'un collégien plagiant le regard de Freeman sur les logos corporatifs.
C'est tordant comment le plagiat est évident. Si j'étais son prof, je lui collerais un D-.

http://www.youtube.com/watch?v=eZtSMe2GfEA
http://www.youtube.com/watch?v=5m0s24O0bFo
http://www.youtube.com/watch?v=Tk1mZVgo5aI
http://www.youtube.com/watch?v=6FhK6iG1wmo

9:44 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://www.partidcq.qc.ca/videos/33.wmv

le petit vidéo du parti démocratie chrétienne sur l'ordre de Jacques Cartier dans lequel on dit que le dernier grand maître de l'ordre était Pierre Laporte

10:20 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anonyme,

Désolé d'avoir été aussi imprécis. Je n'ai jamais pris l'Oratoire St-Joseph comme un lieu de receuillement purement Chrétien. J'ai participé à plusieurs rituels Hindou et Paiens en ces lieux et j'ai même eu la chance de participer a un enregistrement opératique. Pour moi, comme plusieurs, c'est un lieu purement spirituel.

Mais si j'étais toi, je ne m'inquièterais pas d'attaques terroristes sur des éléments religieux. Après tout, les musulmans reconnaissent Jésus comme un élément divin (pas comme dieu mais comme prophète) et de plus, c'est surtout à la société capitaliste qu'ils s'en prennent. Pour le moment, je ne crois pas qu'ils prennent du temps pour planifier des attaques sur des monuments symboliques mais sans espoir d'affecter aussi l'économie.

Elim

11:41 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Propagande maçonnique pro-royaliste sur le 400e anniversaire de Québec.
http://www.cyberpresse.ca/article/20070929/CPOPINIONS/709290882/6732/CPOPINIONS

Jacques Ruelland parle beaucoup, mais qu'est-ce qu'il essaie de nous dire?
Que les Canadiens français étaient fiers d'être des sujets de Sa Majesté d'Albion ?
Je pense qu'il relève surtout l'hypocrisie de ceux qui ont gagné à la loterie coloniale et qui courbe l'échine pour faveurs obtenues.
L'élite se reconnaissait en les discours d'Henri Bourassa. Les provinces des Prairies (Alberta, Saskatchewan) furent constituées en 1905 en excluant le fait français. Exit les Métis.

12:27 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
Jésus est considéré comme un prophète par les musulmans. Je ne sais pas ce que vous entendez par "élément divin".

Je n'ai aucune crainte d'attaques islamistes contre l'Oratoire. Je le crains plus de la part de franc-maçons qui voudraient faire subir aux églises du Québec le sort des églises de Russie après 1917. Le fait que cela fut mentionné vingt ans plus tôt n'enlève rien au danger. Au contraire.

Mais ce qui me fascine le plus est la similarité de forme entre le Capitole de Washington et la coupole de l'Oratoire. Je pourrais continuer l'analogie avec la place Ville-Marie et le Centre du Commerce Mondial. Je doute même que ce sois un attentat purement d'islamiste. Il n'y avait aucun avantage tactique à les détruire. Seulement un choc psychologique dans le mental des Américains

12:43 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le vidéo de la démocratie-chrétienne fut déjà présenté par antimaçon ce printemps. Ce qui fascine est le nom 33.mvm. Y a-t-il une indication que Pierre Laporte fut un initié du 33e degré.

12:51 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Et que pensent les franc-maçons de ce blogue de la série de vidéos commençant par
http://www.youtube.com/watch?v=TTvKu3y1R_o
puis
http://www.youtube.com/watch?v=H2oLK4xyJP0
http://www.youtube.com/watch?v=MIubKqIY3bs

7:17 a.m.  
Blogger anti-macon said...

http://www.cyberpresse.ca/article/20070930/CPARTS02/709300443/1050/CPARTS02

tiens je comprend pourquoi cet auteur est uniquement populaire dans les médias (doigt près de l'oeil)

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071001/LAINFORMER/710010502/5891/LAINFORMER01

le patron de snc qui tient une boule invisible, symbolisant sans doute le succès mondial de son entreprise

9:43 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Boule invisible ?
L'objet a une base trop plate dans ce cas-ci.

Évidemment que c'est un poste rêvé pour les franc-maçons.

Mais est-ce que les prêtres officiants à la messe et qui mettent leurs paumes des mains dirigés vers le haut pendant l'offertoire sont des franc-maçons ?

11:37 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

FAUT QUE LA PHOTO SOIT PUBLIÉE DANS UN JOURNAL IMPORTANT OU UNE AGENCE DE PRESSE POUR QUE CA DEVIENNE UN CODE.
TU COMPRENDS CE QUE VEUX DIRE LE MOT CODE? CE SONT DES GESTES COMMUNS POUR NE PAS ATTIRER L'ATTENTION MAIS QUAND ON REGARDE LES PHOTOS DANS LE JOURNAL ON SE REND COMPTE QUE LA PLUPART SONT DES POSES COMME LA PHOTO DE DUMONT AVEC LES PLIS DANS LE RIDEAU DU STUDIO DE PHOTOGRAPHIE.

11:56 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

J'ai rien compris des plis derrière Dumont. Que signifient-ils?

1:23 p.m.  
Anonymous Une Infomane said...

Anti chéri,

As-tu consulté le site musclemissions.com sur les culturistes, Joe Weider et Arnold Schwarznegger ?

Aussi, il y a quelque chose de bien d'Alex Jones sur Schwarzenegger :


http://www.prisonplanet.com/articles/april2005/080405schwarzenegger.htm

1:39 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

L'avantage de détruire le World Trade Center est que c'était bien plus qu'un symbole économique mais aussi une puissance économique en soit. Plus de 3 milliards de dollars transigeait chanque jour dans ces édifices. Sans compter l'aspect horrifiant de voir les deux plus grandes tours américaines s'effondrer.

Elim

2:45 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anonymne, l'auteur du texte est identifié comme Jacques Rouillard et non pas Jacques Ruelland.

Il fait des bons points dans son article. La population Québécoise n'a jamais été intéressée a faire l'indépendance a part quelques membres décus de ne pas avoir de pouvoirs.

La population en générale était même contente que pour une fois, ils avaient de quoi manger, se vêtir. Du pain et des jeux? Peut-être mais la France n'avait pas la capacité d'aider sa colonie financièrement ou même de lui donner le support dont elle avait besoin. Elle a même été obligé de vendre la Louisianne pour financer ses besoins... Un aspect que les historiens ignorent souvent est que le Quebec aurait aussi fait parti de cette vente de feu des colonies et nous serions probablement Américains aujourd'hui... Pensez-y!

Elim

2:51 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Et que pensent les franc-maçons de ce blogue de la série de vidéos commençant par



Wow! C'est 10 minutes de ma vie que je ne reverrai jamais! C'est un pauvre Américain qui essaie d'expliquer des concepts qui dépassent vraiment son niveau de compétences et de connaissances.

J'ai pitié pour lui.

Elim

2:57 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Bon on va recommencer lentement
http://www.cyberpresse.ca/article/20070929/CPACTUALITES/70929014/1019/CPACTUALITES
Il y a des plis en haut à droite sur la photo. Donc c'est pas un mur.
C'est pas un rideau de fenêtre non plus car il n'y a pas assez de plis.
Moi je pense que c'est un truc comme ça
http://www.amgmedia.com/gifs/cpl-aa.jpg
une toile de fond comme disent les photographes. Donc la photo est une mise en scene. Le scandale est pourquoi un journal soit-disant d'information sent il le besoin de prendre le trouble de publier une photo bidon quand une vieille photo d'archive aurait amplement suffit?

4:26 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

L'avantage de détruire le World Trade Center est que c'était bien plus qu'un symbole économique mais aussi une puissance économique en soit.

Elim

Pourquoi les soit disant terroristes n'ont ils pas plutôt attaqué une centrale nucléaire tant qu'a mourrir?
Réponse: pcq 4 chernobyls en même temps auraient détruits l'amérique du nord au complet. Les illuminatti qui sont les vrais responsable du 9/11 ont plutôt décidé de détruire 2 vieilles tours pleines d'amiante dans une attaque spectaculaire mais limitée en dégats question de terrifier la population dans un but de lui faire accepter des lois dictatoriales. (antimacon)

5:05 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
La destruction de ces tours ne signifie rien au niveau des échanges financiers puisque des système redondants existent.

Si le Nord-est fut dans le noir comme le Québec lors du Verglas (ce que les Américains connurent après 9/11), les génératrices des édifices auraient beau fonctionner, mais les communications ne pourraient être garanties. Le système financier international ne peut se permettre de tels risques, alors ils ont forcément développé la redondance des systèmes opérants.

Sinon, c'est l'incompétence pure à la tête du système financier. Le principe de Peter (principe franc-maçon?) comme s'il y avait un GW Bush à cette tête.

Rien de stratégique. Juste un bon spectacle pour frapper les esprits.
--------------
Louisiane :
Elle fut vendue, non pas par un Français, mais par un Corse franc-maçon à un pays allié franc-maçon.

Suite à l'échec de mâter la révolte des Haïtiens (aidé par des franc-maçons noirs ayant combattus pour la guerre d'Indépendance américaine), Napoléon jugeait que le climat des Caraïbes ne convenait pas à une expansion française. Sa flotte étant purgée des compétents royalistes, il laissait tomber la thalassocratie.

La grande question : Si la Nouvelle-France avait-pu résister aux invasions de 1756-1760, aurait-elle déclarer sa propre indépendance vis-à-vis la France?
Cela aurait été possible si elle fut peuplé par de larges contingents d'Hughenots. Ce ne fut pas le cas, contrairement aux États-Unis.

5:41 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je travaille dans ce milieu... Croyez-moi quand je vous dit qu'il n'y a pas de redondance pour des cas comme ca! Ca coûterait vraiment trop cher pour des situations qui n'arrivent pratiquement jamais. Il faut regarder les coûts par rapport aux risques.

Elim

9:22 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Milieux financiers ou milieux technologies de l'information ?

7:24 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Évidemment, on ne fera pas de chasse aux sorcières dans le milieu corporatif et dans les officines gouvernementales.

Le véritable rôle des juges étant d'être les chiens de garde du "système" en place.
http://www.cyberpresse.ca/article/20070930/CPACTUALITES/70930108/6050/CPACTUALITES

7:42 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

L'article etant vieillot, voir plutôt
http://www.ledevoir.com/cgi-bin/click?fu=44253&fe=2164&fp=234744

7:47 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Elim, tu es un fédéraliste très convaincu, ton frère Daniel Laprès aussi. Finalement un séparatiste pur et dur pourrait il devenir membre de la grande loge et être à l'aise là bas?

12:08 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://www.lautjournal.info/default.aspx?page=3&NewsId=23

dams la série démocratie = supercherie

Ukraine: une répétition de 2004 ?
02 octobre 2007
Pierre Dubuc


Les élections sont très contestées en Ukraine entre les partis pro-occidentaux et pro-russes. Il n'est pas inutile de rappeler comment, lors des élections de 2004, le Canada était intervenu pour faire pencher la balance du côté occidental.

(Sur la photo: Victor Iouchtchenko au moment de la Révolution orange en 2004)

Vous vous souvenez de la Révolution orange à l’hiver 2004 lors des élections en Ukraine ? Des milliers de manifestants brandissant des drapeaux orange, un peu sur le modèle du « love in » de Montréal quelques jours avant le référendum de 1995. La référence n’est pas anodine. Des diplomates et des politiciens canadiens ont joué un rôle de premier plan dans ces événements nous l'apprenait un article du Globe and Mail (14 avril 2007).
Trois tours pour assurer la victoire de Iouchtchenko

Rappelons d’abord les faits. Après un premier tour de scrutin qui n’avait pas fait de gagnant, un deuxième tour donnait 49,42% des voix au pro-russe Vikto Ianoukovitch et 46,69% des voix au pro-occidental Viktor Iouchtchenko. Mais des sondages à la sortie des bureaux de votation – les fameux « exit polls » - indiquaient une avance de 11% pour Iouchtchenko et des observateurs étrangers rapportaient des irrégularités et de allégations de fraude. Il n’en fallait pas plus pour que Iouchtchenko et ses partisans refusent les résultats officiels et organisent des rassemblements de protestation à travers le pays.

Le 23 novembre 2004, une manifestation pacifique rassemblant environ un demi-million de défenseurs de Iouchtchenko avait lieu sur la place de l'Indépendance à Kiev. Malgré le froid et la neige, les manifestants ont campé sur place. Ils arboraient des drapeaux de couleur orange, symbole principal du mouvement. Ce mouvement de protestation a réussi à provoquer la tenue d’un troisième tour de scrutin qui donna finalement la victoire à Viktor Iouchtchenko avec 52 % des suffrages. C’était la victoire de ce que les médias occidentaux ont appelé la Révolution orange.

L'ex-pouvoir ukrainien, le gouvernement russe ainsi que des groupes occidentaux de gauche ont accusé les organisations à l’origine des manifestations d’appui à Iouchtchenko d’être largement financées par des institutions telles l'Open Society Institute de George Soros, le National Democratic Institute, proche du parti démocrate américain et la Freedom House, proche du gouvernement américain.
Un demi-million de dollars pour des « élections justes »

L’article du Globe and Mail nous apprend aujourd’hui que le Canada a aussi trempé dans cette affaire. Selon le journaliste Mark MacKinnon, l’ambassadeur canadien alors en poste à Kiev, Andrew Robinson, a joué un rôle prépondérant dans ces événements.

Il aurait versé dès le printemps 2004 la somme de 30 000 $ US au groupe Pora, ce groupe de jeunes radicaux qui a occupé la place centrale de Kiev au mois de décembre 2004. C’est du moins ce qu’affirme aujourd’hui Vladislav Kaskiv, le leader de ce groupe. « Ce sont les premiers montants d’argent que le groupe a reçu. C’est là que tout a commencé », déclare M. Kaskiv au journaliste du Globe.

L’argent versé à Pora n’est qu’une des facettes de l’intervention canadienne dans les affaires intérieures de l’Ukraine. L’ambassade canadienne aurait versé plus d’un demi-million de dollars pour soutenir des « élections justes » en Ukraine. Selon l’aveu même de l’ambassadeur Robinson, les montants d’argent alloués par le Canada, bien qu’inférieurs à ceux des Etats-Unis, « étaient significatifs et méritent d’être connus ».
Dès janvier 2004, peu après la « révolution des roses » en Georgie, l’ambassadeur canadien reconnaît avoir organisé des rencontres secrètes mensuelles des ambassadeurs de 28 pays occidentaux pour aider à l’élection de Viktor Iouchtchenko.

Concrètement, le Canada a investi de l’argent dans l’organisation des fameux « exit polls » qui contredisaient les résultats officiels en donnant la victoire à Viktor Iouchtchenko et qui ont incité les jeunes à descendre dans la rue.
Le Canada, premier pays à reconnaître l’indépendance de l’Ukraine

Outre l’ambassadeur canadien, le joueur clé de l’intervention canadienne était Boris Wrzesnewskyj, un député libéral proche du premier ministre Paul Martin, dont la sœur était une amie de la femme de Viktor Iouchtchenko. Déjà en 1991, Boris Wrzesnewskyj était à l’origine d fait que le Canada ait été le premier pays à reconnaître l’indépendance de l’Ukraine.

M. Wrzesnewskyj faisait partie du groupe d’observateurs soi-disant « impartiaux » lors du deuxième tour de scrutin et il a fait les manchettes en Ukraine en condamnant les fraudes présumées. Deux jours plus tard, il était sur une tribune érigée sur la Place de l’Indépendance pour proclamer sa conviction que Viktor Iouchtchenko avait gagné. Des drapeaux canadiens sont alors apparus parmi la mer de drapeaux oranges.

M. Wrzesnewskyj se vante d’avoir investi 250 000 $ de sa fortune personnelle dans l’élection en faisant transiter les fonds par l’intermédiaire de l’Université de l’Alberta. Il a parrainé le contingent de 500 observateurs venus du Canada à même des fonds fédéraux et de 500 autres Ukrainiens venus de façon « indépendante ».

Un de ces observateurs, M. Wynnyckyj, a déclaré au journaliste du Globe : « On nous a demandé de ne pas arriver avec des vêtements de couleur orange, mais il n’y avait aucun doute sur la partisanerie des observateurs ».

L’implication de M. Wrzesnewskyj ne s’est pas limitée à faire venir du Canada des observateurs « impartiaux », à organiser et financer des « exit polls » et à dénoncer publiquement la « fraude » de ses adversaires pro-russes.
Une intervention canadienne au plus haut niveau

Il raconte au journaliste du Globe qu’il a rencontré dans le plus grand secret Yaroslav Davydovych, le président de la Commission électorale centrale de l’Ukraine pour lui faire savoir l’importance que les pays occidentaux accordaient à une victoire de Viktor Iouchtchenko et que « dans de telles circonstances historiques, le Canada pouvait garantir la sécurité de M. Davydovych et lui assurer, ainsi que sa famille, un sauf-conduit vers le Canada si les événements le forçaient à quitter le pays ».

Quelques jours plus tard, M. Davydovych, défiant les autres membres de la Commission électorale, refusait d’introniser M. Ianoukovitch, le candidat pro-russe, comme président et ordonnait la tenue d’un second tour qui allait donner Iouchtchenko gagnant.

Bien entendu, toute ressemblance avec des événements s’étant produit au Québec en 1995 est fortuite.

1:52 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

anti-macon,

Je dirais que oui. La Franc-Maconnerie n'a rien a avoir avec la politique et nous ne pouvons pas en parler en loge. Notre but principal est le développement personnel alors je ne vois pas en quoi les affiliations politiques changeraient les choses.

Elim

5:26 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anonyme, je travaille dans le milieu des technologies de communications pour les milieux financiers.

Elim

5:28 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Viktor Iouchtchenko avec 52 % des suffrages
Cela a dû être contesté par Stéphane Dion au nom de la Clarté.

5:59 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimaçon,

plus je lis musclemissions, plus je crois que le "nègre noir" (Schwarzenegger) est un golem du clan Weider (Joe et Ben).
Il s'est fait modifier pas seulement physiquement, mais aussi mentalement par les injections de drogues athlétiques. De culture nazi, mais sous influence juive (Weider, puis Schreiver), il est programmé pour devenir le nouveau Fuehrer du NWO.

Est-ce que Stéphane Dion pourra être assez fort pour lui résister?

6:16 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Apparemment, cyberpresse est motus et bouche cousue sur le jugement qui exonère tout le monde sur le sang contaminé.

Antimaçon, écoute l'émission de Charette (95,1FM) du lundi. (il doit être encapsulé pour la baladodiffusion)
Après une demi-heure, Me Bertrand parle de sa gaffe de mentionner la justice parallèle, qui lui a valu une démotion de Parizeau.

6:27 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimaçon,

"C'est pas moi, c'est l'autre!"

http://www.cyberpresse.ca/article/20071002/CPMONDE/71002138/6488/CPACTUALITES

6:31 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

mais Elim, si je vais sur le site de la grande loge, je vois des shriners parader avec un grand drapeau canadien lors de la fête du Canada.
C'est quand même un geste politique non? Où sont ils lors de la Saint-Jean qui est pourtant une fête maçonnique? (antimacon)

6:48 p.m.  
Blogger anti-macon said...

les FM du 3722 se sont finalement réveillés et ils ont subitement retirés toutes les infos du site après plus d'une semaine de retard!!!
Vraiment pas fort.

Chers Fraternautes

Cette page actuellement en construction,
vous est destinée et à l'avenir nous vous convions à la visiter.


Fraternellement vôtre.

Le Grand Maître

8:27 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Et que recelait l'ancien page d'accueil du 3722?
Peut-on le retrouver sur le cache de Google?

3722. Supprimons le 7, qui est un nombre mystique comme les sept chakras, les sept sacrements, le septième ciel.
Nous obtenons 322. C'est le chiffre sacré des Illuminati.

1:21 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

a) L'Ordre des Elus Cohen

Dans sa quête d'une Maçonnerie plus authentique, Willermoz entendit parler d'un certain Martinez de Pasqualy, juif d'origine espagnole converti au catholicisme, philosophe occultiste qui venait de créer à Bordeaux une société "Maçonnique" nouvelle: "Les Chevaliers Maçons Elus Cohen de l’univers". L'aspect mystérieux de cette structure excita la curiosité de Willermoz qui y fut initié en 1768.

Elle se fondait sur les théories mystiques hebraïques et cabbalîstiques de Martinez de Pasqualy, (personnage énigmatique ) telles qu'il les a exposées dans son ouvrage "Le traité de la réintégration" oû il développe toute une cosmologie sur la chute de l'homme et le mystère de sa rédemption. Les travaux de ces assemblés consistaient à invoquer des esprits, par des pratiques "théurgiques" afin d'obtenir des manifestations tangibles qui assureraient alors au disciple sa réintégration spirituelle.

Malgré son assiduité Wîllermoz restait déçu par le peu de résultats de ces pratiques et tout en persévérant dans les Elus Cohen et dans les Loges Lyonnaises il s'intéressa à un mouvement maçonnique germanique: La Stricte Observance Templière.

....
----------------------------------
Antimacon,
as-tu entendu parlé des Élus Cohen ?

2:15 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Rituel maçonnique mormon
http://www.youtube.com/watch?v=1sDDHwV4n20

2:31 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Photo scénarisée?
http://www.ledevoir.com/2007/10/03/159242.html?fe=2169&fp=234744&fr=44390

7:45 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Magick masonic underwaer for Mormons only :
http://www.youtube.com/watch?v=KsXzHLiHTOU

8:41 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Les FM du 3722 ont completement effacé cette page
http://www.glmdq.com/Calendrier.htm
C'était le sujet de ce post.
mais il est toujours disponible dans la cache de google. Les documents ont tous été sauvegardés par moi. Je donne un lien dans le post original.
Ils n'ont pas dû apprécier que leur noms pouvaient être facilement devinés. Suffit de mettre un nom partiel dans canada411. Pas mal amateurs ces gens là.

10:47 a.m.  
Blogger anti-macon said...

« Le journalisme est un métier où l’on passe une moitié de sa vie à parler de ce que l’on ne connaît pas et l’autre moitié à taire ce que l’on sait »

- Henri Béraud, journaliste français et romancier
http://www.torchon.net/blog/

11:42 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

(lire le dernier paragraphe)

http://www.u-blog.net/rajura/article/francs2
Les relations sont loin d'être au beau fixe entre la franc-maçonnerie et l'Église catholique. Les querelles de clocher, au Québec comme ailleurs, ne datent pas hier.

«Si la franc-maçonnerie a été longtemps prohibée au Québec, c'est à cause de l'Église qui nous a accusés de tous les péchés du monde», explique Philippe Decelles, qui appartient à cette organisation depuis 50 ans. Et d'après lui, «ce qui ne plaisait pas à l'Église, c'était d'avoir des gens de différentes religions au sein de la même loge». La loge Jean T. Désaguliers No 138, qui dépend de la Grande Loge du Québec, regroupe à elle seule des membres d'une vingtaine de nationalités. Dans les loges, au Moyen-Orient, il y a sur l'autel (placé au milieu de la loge) trois livres sacrés: la Bible, la Torah et le Coran. Qu'ils soient catholiques, juifs ou musulmans, les francs-maçons prient le même Dieu, qu'ils nomment le Grand Architecte de l'univers.

«L'Église trouve qu'il est fondamentalement incompatible avec la foi, lorsque l'on est baptisé catholique, d'être franc-maçon, explique l'abbé Benoit-Marc Boyer, vice-chancelier à l'archevêché de Montréal. Si l'on prend son propre baptême au sérieux, c'est un péché grave d'être franc-maçon. L'Église ne propose qu'un seul guide spirituel, Jésus de Nazareth, et non le Grand Architecte de l'univers, comme il est présenté dans la franc-maçonnerie.»

Cela n'a pas empêché la franc-maçonnerie d'ériger son siège social en face du Grand Séminaire de Montréal en juin 1929. «Lors de nos réunions, nous allons souvent garer nos voitures dans le stationnement du Grand Séminaire, qui nous fait payer 5 $ au lieu de 7 $», précise, sourire en coin, Philippe Decelles.

9:19 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

mais Elim, si je vais sur le site de la grande loge, je vois des shriners parader avec un grand drapeau canadien lors de la fête du Canada.
C'est quand même un geste politique non? Où sont ils lors de la Saint-Jean qui est pourtant une fête maçonnique? (antimacon)


Antimacon, je ne crois pas que porter un drapeau canadien lors d'une parade pour le 1er juillet est un geste politique. Je pense plus que c'est un geste de fierté. Et je ne sais pas pourquoi nous ne sommes pas à la parade du 24 juin. Je peux dire que moi, je n'irais pas car lors de cette journée, je célèbre la création de la Grande Loge Unie d'Angleterre et la St-Jean-Baptiste en faisant un BBQ avec mes amis FM. Même si nous étions invités à la parade, je n'irais pas car pour moi, c'est une fête personnelle.

Elim

2:37 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Oui mais en général, la grande loge c'est majoritairement anglophone et les loges du 3722 Notre-Dame ouest c'est uniquement francophone à ma connaissance. Deux chefs de ces loges
ont même déja déclarés que la grande loge était contrôlé depuis l'Angleterre, soit Françis Marais dans son livre et Hubert Jean Valcke
ici http://www.godc.ca/Historique_Fr.htm

Marais disait que les maçons anglophones avaient une façon unilatérale de voir la maçonnerie.
Ça regarde mal.

4:01 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Et moi je ne fréquente jamais les parades du Canada Day. Car je travaille généralement ce-jour-là. Ou bien je déménage.

Ici, au Québec, le Canada Day se traduit par The Moving Day.

5:47 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le parlement canadien est un temple maçonnique !!!


http://www.youtube.com/watch?v=4ZSbHBUm94g


C'est un Parle-et-Ment.

5:54 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Marais disait que les maçons anglophones avaient une façon unilatérale de voir la maçonnerie. Ça regarde mal.

Je ne suis pas certain de comprendre ce que vous voulez dire par ca regarde mal. A quel niveau?

Elim

6:09 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Ça regarde mal dans le sens que tu affirme que des séparatistes pourraient être à l'aise dans la grande loge.
Il me semble qu'ils seraient plus dans leur élément aux loges du 3722
(antimacon)

6:53 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Alex Jones, je le croit FM mais je ne suis pas certain. Il ne révèle rien de bien secret. Elim pourrait faire sa job. Comment a-t'il fait pour fimer le bohemian grove sans se faire remarquer? Il se peut que les illuminati se servent de personnes comme lui pour faire diversion. On donne quelques vérités mais pas toute la vérité. Il ne révèle pas les 12 signes maçonniques même si je lui ai déja écrit à ce sujet.

7:13 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

en attendant de devenir une province de la Chine...
http://www.cyberpresse.ca/article/20071004/CPACTUALITES/71004119/1026/CPACTUALITES

10:09 p.m.  
Anonymous Azraël said...

Alex fut sans doute "invité" pour filmer la cérémonie de crémation des soucis (Cremation of Cares), où une effigie (mock) d'humain fut servi à l'hibou-Moloch. Je mets des guillemets autour d'invité, parce qu'il aurait pu être manipulé pour s'introduire sur la propriété privé.

Ainsi, le monde ne croirait plus aux vrais sacrifices d'enfants ou de personnes-esclaves zombifiées comme Cathlynn Ann O'Brien. Avant Alex Jones, il y a eu un Texan, habillé et armé en milicien, qui fut arrêté sur la propriété alors qu'il s'apprêtait à massacrer les sacrificateurs d'enfants.
Il avait entendu ces histoires et ne pouvait se résoudre à laisser faire et garder ses yeux fermés. Un vrai révolutionnaire chrétien.

La question à poser est : allait-il massacrer les bohémiens tel un tueur psychotique comme Denis Lortie ou Marc Lépine? Ou voulait-il vérifier de lui-même les rumeurs avant d'intervenir. La question est cruciale avant de le juger. Il prenait parti pour être juge et bourreau.

Surtout si l'on croit que la plupart des juges font partie d'une franc-maçonnerie internationale de pédophiles avec des cas de rumeurs en Australie, en Belgique/France (Dutrou), à Québec (prostitution juvénile), à Montréal (Affaire Nathalie Simard, affaire Céline Dion) en Autriche (Natascha Kampusch).

Donc, Alex Jones pouvait oeuvrer (à son insu?) dans une opération de photo-ups pour refaire l'image du club bohémien. Lequel a besoin d'attirer de nouveaux membres prêts à payer ses frais exorbitants, même si la liste d'attente peut s'étaler sur de nombreuse années.


Par contre, ce qu'il a ramassé sur Schwarzenegger est intéressant et jette un nouveau regard sur l'homme.

10:25 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je ne vois pas pourquoi. Le choix entre La Grande Loge du Québec ou l'autre en est un pas de politique mais de régularité. Si tu veux être Franc-Macon régulier, tu contactes la Grande Loge du Québec. Sinon, tu vas contacter une des autres Grandes Loges Clandestines qui opère au Québec. Il y en a plus de 20 alors tu as l'embaras du choix :)

Elim

11:39 p.m.  
Anonymous Azraël said...

Anonyme,
en attendant de devenir une province de la Chine...
Je ne suis pas contre l'institut Confucius si cela permet de faire de nous mieux qu'un débouché commercial pour la Chine (Wal-Marde, Zzz-sellers, Douleur-ama).

Je suis contre son impérialisme culturel et je craindrais plus que l'Institut soit une officine de propagande (comme l'Inst. Fraser et l'IEDM) ou un nid d'espion. La beauté de l'institut serait la créations de liens ou de ponts entre l'Orient chinois et l'Occident québécois. Le revers de la beauté est que ces liens serviront pour le guanxi, c'est à dire des réseaux transfrontaliers de jeux d'influence et de corruption.

À prévoir, l'établissement de loges franc-maçonnes connectés aux hongmen et aux Triades, ainsi qu'aux franc-maçonneries locales.

En passant, sais-tu Antimaçon, à qui appartient Air Canada?

Au niveau linguistique, devrait-on s'inquiéter que la Banque de Montréal offre le Mandarin comme langue de service dans ses guichets automatiques de Montréal? Le mandarin apparaît même en des endroits où le choix de l'anglais est absent.

12:50 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Qu'entend tu par irrégulier, Elim?
la loge port royal d'Acadie est une loge régulière de la grande loge de France. La loge liberté est une loge régulière du droit humain. La grande loge est elle régulière dans le sens que vous avez plus d'influence?
L'appelation grande loge est elle un sceau de qualité, le "distributeur officiel" de la marque de commerce?
La fine boutique branchée versus le magasin du dollar? Vous êtes 3 fois plus cher mais dix fois meilleurs?

10:27 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://www.cyberpresse.ca/article/20071005/CPSOLEIL/71004265/5784/CPSOLEIL

Gilles Vignault et les charbonniers de l'enfer. Notez son geste.
Je commence à comprendre de plus en plus pourquoi au Québec des zartisss
sans uncun talents comme lui sont si médiatisés.

10:44 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

La numérologie m'a toujours laissé froid mais l'analyse de big cat plus haut concernant le 3722 Notre-Dame ouest m'a mis la puce à l'oreille.
Le chiffre 37, par exemple. J'ai déja lu quelque chose quelque part au sujet de ce nombre mais je ne me souviens plus dans quel livre exactement.
http://en.wikipedia.org/wiki/37_(number)

Désolé pour l'anglais mais la version française ne contient rien naturellement.

"666 = 18 x 37. Thus 37 is the largest prime factor of the Number of the Beast; and the factor 18 is significant in that it represents the age at which many vices become legal."

le nombre 22
http://en.wikipedia.org/wiki/22_(number)

The number 22 is significant in many systems of numerology, often called the Master Builder or Spiritual Master in Form. This 'master number' includes all the attributes of the number 2, twice over, and also those of the 4. People who are 22s are said to find themselves feeling as if they live in two worlds, one which is overwhelmed by the mundane, and the other by the fantastic.

12:48 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Combien de lettres en hébreu ?
22 ou 23?

Originalement, le nombre de la Bête ne fut pas 666, mais 616.

La Bête : est-ce une Chimère issue du clonage par une secte maligne, tel celle de Raël? Ou est-ce un robot-ordinateur branché sur toutes les bases de données. Cela peut être un mélange cybernétisé d'organisme génétiquement modifié et partiellement robotisé. Pour franchir le "mur technologique" des semiconducteurs, de nouvelles avenues utilise la matière organique, et même des neurones pour faire de nouveaux circuits.

Pourquoi robotiser des ordinateurs ?
Pour qu'ils fassent eux-mêmes les tâches d'entretiens et autres manipulations sans attendre la disponibilité d'un technicien.
Elim pourrait confirmer cette tendance.

La Bête pourrait être un automate qui bogue et cherche à dominer ses créateurs. C'est le pattern de l'Apprenti-Sorcier. L'Homme, à force de vouloir imiter et devenir Dieu, se met à répéter l'Erreur Divine primordiale (quand Dieu fut un apprenti).

Et la Bête cherchera à devenir Homme et à écraser les humains pour s'affirmer.

5:29 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon, je peux te référer a cet excellent article qui explique très bien la reconnaissance des Grandes Loges (ie.: ce qui les rend régulières)

http://www.glnf.asso.fr/page.asp?id=67

Elim

10:26 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

ok merci pour l'info.
En as tu déja croisé des gens des loges irrégulières? (antimacon)

10:39 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,

sur le point 5. Masculinité

Permet-il aux émasculés, homosexuels, travestis ou transgenres de faire partie d'une loge régulière ?

2:52 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

un article à lire absolument au sujet de Daniel Audet
http://www.lautjournal.info/default.aspx?page=3&NewsId=292

"La question qui se pose : M. Audet et ses collègues préparent-ils une « crise » artificielle ou encore s’apprêtent-ils à utiliser une crise d’origine naturelle (verglas, par exemple) pour faire avaler par la population québécoise leurs « 15 idées pour un Québec fort » ? Autrement dit, Daniel Audet a dévoilé son agenda secret, mais y a-t-il un mode d’emploi toujours caché?"

1:07 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon, oui, j'en ai deja rencontré mais nous n'avons jamais parlé de FM et nous ne pourrions pas nous asseoir ensemble en loge. Ca n'empêche pas que ceux que j'ai rencontré étaient de très bonnes personnes.

Et anonyme, tu poses une bonne question a laquelle il me faudrait faire des recherches plus poussées. L'homosexualité ne causerait pas de problèmes selon moi car comme la religion et la politique, ca ne change rien en loge. Par contre, pour certaines personnes, c'est immoral et l'un des pré-requis est que la personne soit morale alors ils pourraient voter contre son adhésion. Personnellement, je n'aurais pas de problèmes avec un membre qui soit homosexuel mais certaines personnes pourraient ne pas vouloir l'accepter sur cette base.

Pour les changements de sexe alors la, j'en ai aucune idée...

Elim

6:56 p.m.  
Anonymous Cathleen O'Brien said...

Pierre Trudeau was part of an international paedophiliac network run by Jesuits, Freemasons, and CIA.
Excerpt from "Trance-Formation of America"
http://www.conspiracyresearch.org/forums/index.php?s=afcab4881d52eb220836aae51f1889b6&act=attach&type=post&id=191
-------------------------------------

My family routinely vacationed at Mackinac Island, Michigan which is a
small island positioned in the Great Lakes close to the Canadian border
Mackinac Island, with the Governor's Mansion and historical Grand Hotel, was
a political playground where I was prostituted by my father to, among others,.
pedophiles Jerry Ford, Guy VanderJagt, and later U.S. Senator Robert C. Byrd.
The mind-controlled part of me that was prostituted there perceived Mackinac as
another dimension, the timelessness of which was enhanced by the island's antiquated
styling. Automobiles were forbidden on the tiny island, which relied on
horse drawn buggies or bicycles for transportation. Once when Lee Iaccoca was
attending a cocktail party at then Governor Romney's Mansion, I overheard him
comment, "What better place for auto execs to get away from it all than on an
island with no cars?"
Mackinac Island, due to its geographic location, provided an air of
friendliness between the U.S. and Canada that formed my childish perception
that our countries knew no boundaries. This political view was further
enhanced by my father always taking the family to Niagra Falls where my mind
was to be symbolically "washed of all memory" or what had occurred in
Mackinac. Niagara Falls' numerous, powerful waterfalls were in reasonably
close proximity to Mackinac Island, and shared the border between the U.S. and
Canada.
When Pierre Trudeau was elected Prime Minister of Canada in 1968, I often
heard it said, "Pierre Trudeau is one of Ours, you know." I first heard this
phrase cryptically referring to Trudeau's loyalty to the Vatican when Father
Don was discussing h im with my famer one Sunday after mass. This fact
circulated quickly among those I knew who were involved in the Catholic/Jesuit
aspect of Project Monarch.
The summer after Trudeau was elected, my father took the family to
Mackinac Island as usual. Climbing on a large statue on the grounds of the
Governor's Mansion, I could see across the field to the Grand Hotel. I noticed
Canadian flags flying amongst the American flags that lined the front of the old
hotel. As I slid down off the statue, Guy VanderJagt approached with a drink
and a cigarette in his hand. Palling my hair into place he said, "Straighten your
shirt, I've got someone important for you to meet,"
"I knew someone important was here because of those flags," I said, tucking
my shirt in my pink shorts.
"When I was at the Vatican," VanderJagt began, "I was told that Prime
Minister Trudeau is a friend of the Pope. He thinks like one of us. A true
Catholic. He likes Cathy-licks."
VanderJagt led me upstairs in the mansion, where Pierre Trudeau was
lowering the window shades in a dimly lit bedroom crowded with antiques.
VanderJagt closed the door behind me. Trudeau's tuxedo coat was neatly
draped over a chair, which left him in his formal pants, while shirt, and a bright
red cummerbund which caught my eye. "I like your sash," I said.
"Hasn't anyone taught you Silence yet?" His somber, gruff attitude was
softened by his smooth, silky voice.
Triggered into the part of me that endured the Rite to Remain Silent, 1
assumed Trudeau knew all about interdimensions according to my deliberately
formed perceptions. I could not/did not understand that interdimensions
actually equated to the inner-dimensions of my own compartmentalized mind.
Likewise, I did not understand that "Keys to the Kingdom" referred to knowing
the codes, keys, and triggers to my controlled mind. "Guy said you like Cathylicks,"
I said, repeating what VanderJagt had told me. "Are you the Keeper of the Keys?"
Trudeau seemingly bore his cold, dark eyes right through me. "You can
learn more from the school of thought than you can by asking precocious
questions. Haven't you learned that children are to be seen and not heard?"
"Is that a precocious question?" I asked. "What is a precocious question?"
Trudeau sighed with impatience. "That is irrelevant. What matters is that
you shut your mouth, still your mind, and enter the school of thought. Silence is
a virtue. Listen to the silence in the stillness of your mind. Go deep inside
your mind," he slowly led. "Deeper and deeper where it's quiet and still..."
Trudeau expertly manipulated my mind with sophisticated hypnotic
language. Not only did he enlist my Silence for the pedophile perversions he
indulged in, but he instructed my "school of thought" in a manner that equated
to programming. He laid a foundation for Air-Water programs that is a mirrordimensional
theme often used by NASA and others involved in Project
Monarch. Playing off his own name "Pee-Air," he added a perverse twist to
the theme that he accessed each time 1 was prostituted to him.
Had I been capable of fear, I would have been afraid of Pierre Trudeau.
Trudeau's slow, deliberate movements masked the brutal power of his body
much the way his smooth, soft voice pierced my mind and intruded on my
thoughts. The icey cold touch of his effeminate, manicured long fingers
contrasted with the heat of his perversion... a perversion for which he blamed
me and my "temptuous, contemptuous ways".
In my childish ignorance, I believed Trudeau's demeanor and forward
combed hair were characteristic of his French descent. "I know all about the
French," I had bragged to my new "Grandpa" Van while visiting his home in
Milwaukee, Wisconsin,
My mother's father had died shortly before Kennedy was assassinated, and
my Grandmother quickly latched onto a wealthy, highly political businessman
from Milwaukee. She met Grandpa Van Vandenburg on the passenger/cargo
ship that traveled the waters of the Great Lakes, the Milwaukee Clipper. The
Clipper transported cargo including Cadillacs from Vandenburg Motors to
Canada, as well as the drugs sanctioned by the local Coast Guard via the U.S.
Government that my father distributed. Sometimes 1 accompanied my father to
the docks in Muskegon to pick up the drag shipment, which usually involved
prostitution. Jerry Ford and Guy VanderJagt combined business with pleasure
in the ship's casinos on occasion, which is where the connection between my
Grandma and Grandpa Van was reportedly made. Grandpa Van knew Jerry
Ford, and subsequently was acquainted with Pierre Trudeau.
"What do you know about the French?" Grandpa Van asked me as I sat on
his living room floor petting the dog he just brought home. Improperly cued
and dumfounded by his question I remained silent. "I know you've met Pierre
Trudeau," he prompted. "I also know you love doggies. So I bought this dog
for your grandma now, so you could enjoy him, too. His name is Pepe. He's a
French Poodle,"
"I know all about the French." I said, mentally comparing the large French
Poodle in front of me to Trudeau. "They have pretty nails..." I stroked Pepe's
painted toenails. "They have funny hair..." I petted Pepe's clipped fur. "And
they pee a lot," I giggled.
"You'd better take him outside, then," Grandpa Van told me, attaching
Pepe's leash. After walking the dog past what felt like every tree in the
neighborhood, I announced that 1 would call him "Pee-pee".
Uncle Bob filmed Pepe and I pornographically on numerous occasions,
producing bestiality films that I would later learn Pierre Trudeau was privy to.
Pepe remained a part of my experience long after Grandpa Van divorced
himself from my Grandma, and long after I developed beyond Trudeau's
perversion for little children.
1 was slow to grow into adolescence. By the time I was thirteen years old,
my breasts were tender and beginning to swell, which made me "too old" for
VanderJagt's pedophile perversions. When my father brought me to Mackinac
Island for routine prostitution at the Political Retreat, VanderJagt introduced me
to a new friend he had made now that he was in Washington, D.C. as a U.S.
Congressman-U.S. Senator Robert C. Byrd, Democrat from West Virginia.
Byrd had been a U.S. Senator as long as I had been alive, serving as Senate
Whip and later as President Pro Tempore of the Senate and as the all powerful
Senate Appropriations leader. Byrd commanded attention and respect from all
who came in contact with him, particularly from my father. When we were left
alone in his room, he loomed over me in a threatening stance. His cold, blue
slitty eyes locked onto mine. I undressed and climbed into his bed as ordered.
I was momentarily relieved to find that his penis was abnormally tiny—so small
it didn't even hurt! And I could breathe with it in my mouth! Then he began to
indulge himself in his brutal perversions, talking on and on about how I was
"made just for him" due to the vast amounts of pain I could withstand. The
spankings and police handcuffs I had previously endured were child's play
compared to Senator Byrd's near death tortures. The hundreds of scars on my
body still show today. With VanderJagt, sex was a matter of "how much I
could give," whereas with Byrd it was "how much I could take". And I was
forced to take mote pain than any human could logically withstand. I was
dedicated to Byrd at age thirteen which meant he would be directing my future
in Project Monarch, and my father would raise me according to his
specifications.
My MPD/DID existence became more regimented from that point on. I was
kept physically worn down to the point of exhaustion in order that I be
sufficiently receptive to my father's limited hypnotic programming capabilities
to condition my mind for mind control. The pornography I was forced to
anticipate in became much more violent immediately after Byrd, switching me
from predominantly pedophile and bestiality themes to torturous versions of
sadomasochism (S&M). My father and mother worked in tandem daily to
"break my spirit," destroying any remnants left of my self-confidence, tearing
down my self-esteem, and thus annihilating my free will urges. They
conditioned/taught me my dreams were reality and my reality were dreams, that
black is white and up is down. "Good night, sleep tight, dream about your
mommy and daddy" is what I heard every night. This was intended to confuse
my mind to believe incest in the middle of the night was "just a bad dream".
My television, books, and music became even more strictly controlled and
monitored that before. This was not only to infringe on my last minuscule
freedom of choice, but for total mind-control conditioning purposes.
For example, the annual televising of Judy Garland's Wizard Of Oz was
celebrated as a grand holiday around my house. This was to prepare my mind
for future base programming on the theme that I, like Dorothy, could "spin"
into another dimension "Over the Rainbow". After all, "Birds (Byrds) fly over
the Rainbow..." was a theme that became a part of my life.
My father insisted I watch the Walt Disney movie Cinderella with him,
paralleling my existence to Cinderella's—"magically trance-forming from a dirty
little slave to a beautiful Princess". In typical "reverse psychology" humor, he
referred to pornographic photos when singing "Someday my Prince (prints) will
come," or by placing literal sexual emphasis on "will come".
My brother, Bill, who was often featured in kiddie porn with me, was not a
"chosen one" for Project Monarch (beyond supplying more children to be
dedicated in later years). Yet my father figured that "what was good for me
would be good for my brother". He took us to see Walt Disney's Pinocchio,
explaining that my brother and I were his puppets still in the carving stage. The
distortions of reality that these and other Disney theme movies provided when
coupled with my father's government trained conscious and subconscious
controlling influence, began to further erode our ability to discern fantasy from
reality. My brother, now 37, remains psychologically locked into those
traumatic childhood years and is obsessed with Disney themes and productions
to this day. His house is decorated in Disney memorabilia, he wears Disney
clothes, listens to my father's instructions on his Disney telephone, and
maintains "When You Wish Upon a Star" as his favorite song, which has locked
his children into the same theme.
My father also instructed me to watch Alfred Hitchcock's horrifying movie
The Birds with him. This reinforced in my mind the movie's theme that there is
"no place to hide from the birds/Byrd".
I was quickly beginning to lose all ability to question anything but my own
judgment. It was easy to believe that there was indeed "no place to run, no
place to hide," which is a necessary and primary psychological basis for
government/military mind control. In later years, "who ya' gonna call?" and
Ronald Reagan's quip "you can run, but you can't hide" echoed deep within my
mind. After all, even if I could think to seek help, who would help me? The
police? The church? My parents? Relative? Politicians? School? There was
no one left that would help me, I sensed.
My television programming was then expanded to include the shows that
every Project Monarch Mind-Control slave I knew had to watch: I Dream Of
Jeannie, The Brady Bunch, Gumby And Pokey, and Bewitched. I could relate to
the Genie pleasing her master, who was a Major for the Air Force in I Dream
Of Jeannie. This served to confuse the reality of my own experiences with the
fantasy of television production. I told all outsiders that my family was "just
like the Bradys". Through Gumby And Pokey I was led to believe that I was as
flexible as these animated clay performers. Therefore, I was capable of being
physically maneuvered into any sexual position. The mirrors depicted a
doorways to other dimensions and adventures interlocked with my Catholic
conditioning and Alice In Wonderland and Wizard Of Oz theme programming.
In Bewitched, it is the normal new door neighbor that is considered crazy rather
than the witches. This is another reversal that was applied to my bizarre
existence. I was one of the only kids in my school that listened to country
music. But then, Senator Byrd fancied himself a country music fiddler and it
was "my duty to love what he did", I was ordered to listen to country music or
no music at all. Music was my psychological avenue for escape, a dissociative
tool. But this, too, was used in setting the stage for my future as a Project
Monarch "Presidential Model" mind-controlled slave.
As suggested, I read the Boxcar Children Series over and over again, I
empathized with the trials, traumas, and tribulations the children endured while
they fended for themselves from their boxcar home along the railroad tracks.
My father often made train sounds at me in passing to subconsciously remind
me that I was currently "in Train-ing" on the undeterable track of the "Freedom
Train."4 This term, taken from Harriet Tubman's underground railroad for
slaves, reversed the meaning of the word "freedom" to confuse one's "one track
mind" and instill the belief "I am free to be a slave". This also reinforced my
training to stay on track-the plan (track) laid our for me. My father would
often quip, "When God passed out brains, you thought he said 'trains' and got
in the wrong line". Convicted (capital crime) career criminal, country music
entertainer, and CIA operative Merle Haggard often used well documented
cryptic language in his songs pertaining to government mind-control slave
operations. He released songs including "Freedom Train" and "Over the-
Rainbow". My father told me repeatedly that Merle Haggard was my "favorite"
singer, and his songs reinforced my programming.
Of course, Senator Byrd remained my "favorite" fiddler as ordered. He
played train songs like "Orange Blossom Special" while making train sounds on
his fiddle. Sometimes I was his captive audience, bound and gagged, while he
played his fiddle. Other times he instructed me to spin round and round like a
music box dancer in order to add "new dimensions to our sex".. These new
dimensions included more and more physical pain through "kinky" torture.
My father took advantage of his new political connections and advanced
himself occupationalIy, manufacturing camshaft auto parts at a local factory.
Soon he was promoted to a sales management position due to his connections
within the Pentagon Procurement Office and General Services Administration,
coupled with what he had learned about double bind hypnotic persuasion. He
continued to supplement his income by sexually exploiting us children. This1
now included brazenly prostituting me to Muskegon Coast Guard officials while
on cocaine runs to and from the base. Meanwhile, my father took us all to
church every Sunday, and my mother stayed busy having babies to raise in the
Project. In true pedophile fashion, he surrounded himself with children by
coaching little league sports, chaperoning school and Catechism activities, and
becoming involved with the Boy Scouts. All of this made him appear to be a
model citizen and "pillar of the community". The illusion was fonned. The:
parts of me that knew otherwise had no choice but to remain Silent.

6:59 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim, la FM a un rituel très élaboré
et l'aspect symbolique est extrèmement poussé. les officiers de la grande loge portent de véritables uniformes maçonniques avec tous les bijoux, les tablier richement décorés. Chaque détail correspond à un grade et comporte une grande signification pour le maçon.
Bref, quand je regarde tout cet atirail, je me dis que la FM est un monde vraiment à part. Pour le profane, ça parrait ridicule mais pour le maçon, c,est 100% sérieux.
le danger n,est il pas de devenir brainwashé par tout ce rituel?
Ou encore pour bien brainwasher des gens cela ne prend il pas comme condition un rituel ? (antimacon)

9:09 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

L'aspect ritualistique est très sérieux. La FM est un système initiatique qui a pour but de transformer la façon de penser de ses membres. Brainwashing n'est pas un terme que j'utiliserais car tout le monde est libre de quitter la FM quand ils le désirent.

Une initiation est un rituel qui transforme les gens. Dans le cas de la FM, le but du rituel est d'enseigner aux membres des valeurs solides ainsi que leur donner une fondation sur laquelle ils peuvent grandir dans un environement sécuritaire et partagé par d'autres individus qui pensent comme lui.

Notre atirail comme tu l'appel est aussi sérieux et peut paraitre comme manque d'humilité mais pour ceux qui comprennent vraiment ce dont il est question, c'est tout le contraire.

Elim

12:09 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Encore faut-il avoir la capacité mentale de dire que je quitte pour de bon, que j'apostasie la FM.

C'est comme quitter le tabac.
Ou dire non à son boss pour des heures supplémentaires.

C'est justement çà le problème du rituel. Cela marque indélébilement le cerveau par le conditionnement.

C'est comme manquer une messe chez les catholiques fervents. Mauvais exemple de nos jours. Mais faut voir ma grand-mère. Au moins, elle vit encore après cent ans. Les seules messes qu'elle manquaient fut lors de ses nombreux accouchements.

9:18 a.m.  
Blogger anti-macon said...

En tout cas quand je regarde un jeune habillé selon la mode emo, ou dans le temps ceux qui se déguisaient en boy george, je me disais qu'il fallait être passablement lessivé des neuronnes. Les SS étaient probablement les soldats qui avaient le rituel le plus mystique de tous. Himmler était un grand amateur d'occultisme. À bien y penser, on dirait que pour mieux brainwasher un individu, l'occultime est la meilleur solution.

11:59 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimaçon,

Tu n'as jamais essayé les Marines

The Few, The Proud, The Marines.


Les corps d'élite majeures semblent avoir tous des mystiques propres.

Les janissaires de l'empire Ottoman suivaient une école particulière de l'Islam, le Alaouitisme, si je me souviens bien.

L'Armée d'Israël a son propre culte fondé sur le judaïsme, mais incorporant de la mystique socialiste (le pays des Kibboutz) et de la survivance raciale.

Qu'est-ce qui peut conditionner un homme pour qu'il tue et aille se faire tuer pour sa patrie ? Ou simplement accepter des ordres irrationnels, une hiérarchie fondée sur un mythe organisationnel ?
C'est le conditionnement des esprits.
Le lavage de cerveau.
On peut y trouver une similarité entre les initiations de l'armée (bizoutage) et l'asservissement par trauma décrit par Cathleen O'Brien plus haut.


Auparavant, il semblait que, dans les loges anglaises, la barbe franc-maçonne fut de rigueur.

5:48 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le cerveau d'un humain est-il si différent de celui d'un humain ?
Le dressage semble être pareil.

5:49 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Substituez chien dans l'un des humain ci-haut. Merci.

5:50 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Est-il vrai que Joseph Smith eût 33 épouses, chacune représentant un degré de la franc-maçonnerie mormonne ?

6:00 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon, n'oublie pas que nos rituels enseignent aux FM de penser par eux-mêmes et de rejetter le dogme. Alors selon cette prémise, quitter la FM n'est pas difficile. Je connais plusieurs personnes qui ont quittés notre organisation et ils n'ont pas trouvés cette décision difficile.

Elim

6:24 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Quitter ?

Ou en sabbatique ?
Ou partir en mission dans des organisations antennes de la franc-maçonnerie ?

6:57 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Jeune, j'ai lu un livre de Josh Freed qui donnera le film Ticket To Heaven
http://en.wikipedia.org/wiki/Ticket_to_Heaven

On y retrouve le conditionnement par les rituels.
C'est une lecture conseillée avant de s'embarquer dans des mouvements "pour devenir meilleur".

7:07 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,

Le vaudoo n'est-il pas une autre forme de contrôle mental ?

7:28 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim, je serais curieux de savoir le taux d'assiduité des FM pour les réunions en loges. Même si les rencontre se font seulement une fois par mois, je suis pas mal certain qu'il doit y avoir tous le temps un fort taux d'absentéisme. Soit on est malade ou trop fatigué cette journée là ou on a d,autres choses à faire ou il y a une tempête. je suis pas mal certain, par expérience de la nature humaine, que beaucoup de FM vont aux réunions 3 ou 4 fois et arrête ensuite d'y aller pcq c'est trop ennuyant. D'autres FM n'assistent qu'aux réunions pcq ont leur a fait savoir qu'une bonne assiduité serait bon pour la carrière.

7:32 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://www.youtube.com/watch?v=LYdgXCo4aYE

8:02 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Peut-on comparer le Temple FM à un club Nautilus?

On vient remettre en forme spirituellement, au moins une fois par mois. On finit par se lasser et on abandonne. Puis, on revient le printemps prochain, quitte à changer de loge.

9:08 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

et bien quand on ne vas pas au club on ne devient pas sénateur libéral, chef de police de Gatineau, directeur d'une agence de marketing ou juge à la cour supérieure du Québec.

10:26 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anonyme, je te dirais que le taux de participation de ma loge varie aux alentours de 30%. La plupart des membres qui ne viennent plus sont maintenant trop vieux pour conduire tard le soir. La moyenne d'age des FM est très élevée. Je te dirais que parmis les jeunes qui sont sérieux, on ne manque pas souvent de réunions à moins qu'on soit trop occupé au bureau ou par des obligations familiales. Il faut préciser que nos rituels spécifient que la santé, les obligations du travail et de la famille passent avant. La balance en tout point est un des enseignements importants...

Et non, le Vodou n'est pas une forme de controle mental... C'est un système para-religieux basé sur les vénérations ancestrales.

Elim

12:32 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Idem pour les envoûtements et les zombifications?

12:40 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Acommodements raisonnables le Kasher ?
http://www.youtube.com/watch?v=SehCyqJV-M4&eurl=http%3A%2F%2Fwww%2Evigile%2Enet%2FLes%2Daliments%2Dcasher%2Det%2Dhalal%2DUn%23forum2977

1:32 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

La scientologiste France D'Amour sort un septième disque :
http://www.cyberpresse.ca/article/20071007/CPARTS/710060831/5156/CPARTS

1:38 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Elim, prennez vous les présences en loge comme à l'école?

10:35 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Sur les documents du 3722 on peut lire que les absent doivent payer une obole et que plus on paye tôt, plus ça aide au bon fonctionnmenet de la loge! Il y a aussi mention du tronc de bienfaisance, une espèce de quête maçonnique. Où va tout ce cash?

11:13 a.m.  
Blogger anti-macon said...

http://web.archive.org/web/20041117061146/http://www.corim.qc.ca/page/frPast.htm

Voici une liste impressionante de dignitaires internationaux ayant participés aux réunions du CORIM, le pendant montréalais du council on foreign relations.

Tiens Daniel Audet Délégué général du Québec
à Londres Le Royaume-Uni:
un partenaire d'avenir
pour le Québec et l'Europe

12:46 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anti,

la numérologie ne découvre pas du sens aux choses. Elle en crée, ou du moins fait apparaître des relations virtuelles qui sont des aides à la mémoire associative pour retrouver de l'information abstraite chiffrable.

5:17 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Denis Coderre s'en va négocier de nouveaux accords de commerce avec les potentats locaux pour le compte de ceux qui l'ont aidé à se faire élire.

http://www.cyberpresse.ca/article/20071008/CPACTUALITES/71008013/6737/CPACTUALITES

9:03 p.m.  
Anonymous US Sén. MacCarthy said...

Daniel Audet :

Ancien délégué général du Québec à Londres, l’auteur est revenu en politique en juin 2006, comme conseiller spécial du chef du Parti québécois, André Boisclair. Dans les années 1990, il a pratiqué le droit au cabinet Lapointe-Rosenstein, a été directeur de cabinet du vice-premier ministre Bernard Landry, puis est devenu vice-président de Vidéotron, en 1997. Avant de replonger dans l’univers politique, il a dirigé le Cabinet de relations publiques National à Montréal. Il est maintenant premier vice-président du Conseil du patronat du Québec. Daniel Audet signe cet essai à titre personnel.
---------
Bien sûr, il a travaillé pour les partis libéraux du Canada et du Québec.

C'est un passe-partout.
Ou plutôt un passe-muraille. Un vrai-maçon de la Patente.

9:41 p.m.  
Anonymous US Sén. MacCarthy said...

L'Actualité, c'est la revue de MacLean-Hunter qui moussa André Boisclair par une biographie élogieuse juste avant la "démission" de Bernard Landry.

Je n'ai pas de référence Internet puisque les archives furent confiées à CEDROM-Sni, un service privé qui dessert les média majeurs au Québec.

Est-ce prudent de confier une mémoire collective à un seul service privé ?

Il reste la solution de fouiner dans une vraie bibliothèque d'envergure.

10:07 p.m.  
Blogger anti-macon said...

http://www.ledevoir.com/2007/10/09/159853.html

La CSN demande une charte de la laïcité

"Nous croyons que puisque le réseau de l'éducation est maintenant déconfessionnalisé et que la religion n'y sera plus enseignée à compter de septembre 2008, il faut faire le dernier pas vers la laïcité"

Il faut vraiment admirer l'efficacité de la FM qui ne perd pas une seule seconde pour imposer un nouveau agenda dès qu,ils ont atteint un de leurs objectifs

Et voila, la boucle est bouclée. Rappelez vous à l'époque de l'affaire de Hérouxville et du fameux conseiller qui faisait des signes maçonniques devant les caméras de l'agence France-presse. À l'époque j'avais prédis que la FM se servirait du "tollé" ainsi créé pour nous imposer une laïcité à la française. Et bien voila c'est fait, la CSN a parlé. Considérez maintenant cette loi comme votée.

11:11 a.m.  
Anonymous U.S. Sén. MacCarthy said...

Affaire Myriam :
Après l'avoir reconnue coupable, on l'absout à la condition qu'elle respecte certaines conditions, notamment de garder la paix et de ne pas chercher à obtenir un passeport au cours d'une période de deux ans.

Bref, on la force à se taire.
Avec un casier judiciaire provisoire, elle ne peut traverser aux États-Unis.
Et même s'il est effacé au Canada, il ne disparaîtra pas des archives américaines.

C'est du harcèlement judiciaire qui suit le harcèlement bureaucratique.
La pauvresse n'aurait pas dû parler contre la Mafia libérale qui contrôlait le pouvoir à Ottawa, mais qui maintient sa main-mise sur le judiciaire, le médiatique, les agences gouvernementales, les chambres de commerce et sur l'État québécois.

5:59 p.m.  
Anonymous Agence France-Presse said...

Laïcisation de l'espace ?
http://www.cyberpresse.ca/article/20071009/CPSCIENCES/71009096

Le mardi 09 octobre 2007


L'astronaute malaisien espère s'approcher de Dieu dans l'espace


Théoriquement, l'astronaute malaisien et musulman Sheikh Muszaphar Shukor devrait prier 80 fois par jour à bord de l'ISS, la station effectuant 16 rotations toutes les 24 heures autour de la Terre. Le fascicule du spationaute musulman a réduit toutefois cette obligation à cinq fois par jour, comme sur Terre, l'heure des prières étant calée sur celle de Baïkonour.


Agence France-Presse
Baïkonour, Kazakhstan


M. Shukor, premier Malaisien à aller dans l'espace et qui doit séjourner neuf jours à bord de l'ISS, a dit éprouver un sentiment de «responsabilité» envers les musulmans du monde entier.

«Être un musulman partant dans l'espace est une grande responsabilité pour moi, non seulement envers le peuple malaisien mais vis-à-vis des musulmans du monde entier», a-t-il dit lors d'une conférence de presse, séparé des journalistes par une baie vitrée destinée à protéger l'équipage des microbes.

«Je ne sais pas encore comment mais je suis sûr que je pourrai m'arranger pour prier et observer le jeûne», a-t-il dit, alors qu'il arrivera sur l'ISS peu avant la fin de ramadan.

Avant cette mission, l'administration malaisienne a publié un fascicule de 20 pages précisant les règles à observer dans l'espace pendant le ramadan, des prières aux ablutions.

Théoriquement, un musulman devrait prier 80 fois par jour à bord de l'ISS, la station effectuant 16 rotations toutes les 24 heures autour de la Terre. Le fascicule du spationaute musulman a réduit toutefois cette obligation à cinq fois par jour, comme sur Terre, l'heure des prières étant calée sur celle de Baïkonour.

Le guide explique aussi comment prier en apesanteur. «Si vous ne pouvez pas vous tenir droit debout, vous pouvez vous baisser (...) vous asseoir. Et si vous ne pouvez vous asseoir, vous devriez vous allonger», est-il écrit.

À bord de l'ISS, M. Muszaphar aidera à réaliser des expériences scientifiques. Les spationautes doivent notamment observer les effets de l'apesanteur sur des cellules cancéreuses.

La participation d'un Malaisien à une mission spatiale a été décidée en 2003 lorsque Kuala Lumpur a acquis 18 avions de combat russes Soukhoï 30 pour plusieurs milliards de dollars.

Ce médecin et modèle de 35 ans s'entraîne depuis un an à la Cité des Étoiles, le centre d'entraînement des cosmonautes, près de Moscou.

Il prendra place à bord du Soyouz avec le Russe Iouri Malentchenko et l'Américaine Peggy Whitson.

6:10 p.m.  
Anonymous U.S. Sén. MacCarthy said...

En regardant l'article sur Myriam dans Cyborg-Presse, il y a un vidéo sur Denis Coderre. Il paraît mal rasé.
Mais sa barbe n'est pas assez longue pour être respectable dans cette région du monde.

6:17 p.m.  
Anonymous US Sén. MacCarthy said...

Sarko s'en vient visiter Paul et André Desmarais, et la belle région de Rabaska.
Beau pointé de l'index à la caméra.
http://www.ledevoir.com/2007/10/09/159882.html?fe=2211&fp=234744&fr=45346

6:29 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Tiens donc, l'article sur Myriam Bédard fut modifié. Le juge aurait dit qu'elle nécessite de l'aide psychologique et il a même ajouté que «si vos proches sont convaincus qu'il y a lieu de vous protéger contre vous-même, un recours juridique est prévu à cet effet».

Bref, elle est menacé d'internalisation mentale si elle ne se calme point. C'est une pratique de l'URSS post-stalinienne, pas vrai ?

Si Myriam Bédard a des troubles psychologiques, j'investiguerais d'abord comment sa famille l'a élevé, puis comment s'y est pris son entraîneur pour la pousser à performer à tout prix.

12:13 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Mario Dumont s'oppose à la charte de la Laïcité proposée par la CSN.
Il faut dire que sa principale base électorale recouvre le vieux fond créditiste.

http://www.cyberpresse.ca/article/20071009/CPACTUALITES/71009201/1026/CPACTUALITES

(extrait)
Plus encore, le chef adéquiste Mario Dumont se méfie du courant laïque que défend la centrale syndicale, y soupçonnant l'expression d'une mouvance «intégriste» anti-religion.

«J'ai vu souvent les promoteurs de ça puis, quand ils se mettent à en parler, la laïcité est présentée comme un nouvel intégrisme religieux», a dit M. Dumont, en conférence de presse mardi à l'Assemblée nationale.

La «neutralité absolue» que suggère d'imposer la CSN dans les institutions scolaires ne plaît pas au chef de l'opposition officielle, pour qui la présence de crucifix dans les salles de classe et la récitation de la prière dans quelques conseils municipaux ne posent pas de problème.

«Autant je plaide la séparation de l'Eglise et de l'État, autant la laïcité ne doit pas non plus devenir une religion d'intégristes qui nous fasse disparaître tous les symboles de ce qu'on est, puis de notre histoire», a-t-il argué.

En ce sens, Mario Dumont s'accommode fort bien du crucifix qui surplombe l'Assemblée nationale. La présence de ce symbole du catholicisme offusque certains tenants de la laïcité intégrale, mais le chef adéquiste considère qu'il s'agit plutôt d'un témoignage de l'histoire du Québec.

12:37 a.m.  
Blogger anti-macon said...

http://www.cyberpresse.ca/article/20071010/CPACTUALITES/71009197/1019/CPACTUALITES

...mais Charest amendera la Charte.

Voici bien la preuve que la commission est bidon et que nos votes ne valent rien. Aucun débat ne sera toléré. Tout dictat du conseil du statut de la femme a immédiatement force de loi. Le vote (une formalité désuette) sera naturellement unamime à l'assemblée nationale.

11:06 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Et alors on obligera l'Église Catholique Romaine à recruter des femmes-prêtres pour remplir les cures abandonnées...

Doit-on dire des femmes-prêtres ou des prêtresses ?

5:23 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Dans les traditions paiennes, on dit prêtresses alors je crois que la terminologie s'applique aussi.

Peut-être devrez-vous regarder ce que les autres traditions chrétiennes utilisent et faire de même?

Elim

11:55 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2007/11/c2866.html

Hélène Desmarais nommée présidente du conseil de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

MONTREAL, le 11 oct. /CNW Telbec/ - A l'occasion de l'assemblée annuelle
de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, aujourd'hui, les membres
ont nommé Hélène Desmarais à la présidence du conseil pour un mandat d'un an
et élu le conseil d'administration pour l'année 2007-2008. Madame Desmarais,
présidente du conseil et chef de la direction du Centre d'entreprises et
d'innovation de Montréal (CEIM), succède à M. Elliot Lifson, vice-président du
conseil de Vêtements Peerless Clothing inc., qui devient président du conseil
sortant.
"Je suis très heureuse de la confiance que les membres me témoignent
aujourd'hui. Avec l'appui d'un conseil d'administration dont la composition
reflète la diversité et le dynamisme de l'activité montréalaise et l'assurance
que la Chambre est une organisation toujours plus influente et à
l'avant-garde, je ne peux qu'entrevoir positivement les défis qui m'attendent.
Grâce à l'expertise de l'équipe de la Chambre, sous le fort leadership de sa
présidente et chef de la direction, Isabelle Hudon, je compte me consacrer au
cours de mon mandat à certains enjeux qui me tiennent particulièrement à coeur
et pour lesquels notre organisation a un rôle important à jouer. Je pense
notamment à la valorisation de l'entrepreneuriat et au financement de nos
institutions académiques", a déclaré Hélène Desmarais, nouvelle présidente du
conseil de la Chambre.
Détentrice d'un BAA en finances de HEC Montréal, Madame Desmarais est
fondatrice et présidente du conseil d'administration et chef de la direction
du Centre d'Entreprises et d'Innovation de Montréal.
Madame Desmarais est présidente du conseil d'administration de HEC
Montréal (depuis 2003), où elle siège depuis 1999, et est coprésidente et
fondatrice du Conseil consultatif international de HEC Montréal (depuis 1990);
est présidente du Conseil consultatif de la faculté de médecine de
l'Université de Montréal (depuis 2006); est présidente du Conseil consultatif
et membre du Bureau des gouverneurs de la Conférence de Montréal (Forum
économique international des Amériques) (depuis 1995); est présidente du
conseil d'administration de l'Institut économique de Montréal (depuis 2007);
est présidente du conseil d'administration de la Société de développement
économique Ville-Marie (SDEVM) (depuis 1998); est présidente du conseil
d'administration de la Société d'Investissement Jeunesse (SIJ) (depuis 1999);
est présidente déléguée du conseil d'administration de l'Orchestre symphonique
de Montréal (depuis 2004) et est présidente du conseil d'administration du
Fonds de dotation de l'Orchestre symphonique de Montréal (depuis 2004).
Madame Desmarais est aussi membre des conseils d'administration suivants:
de Corporation de Sécurité Garda World (depuis 2006); de l'Institut C.D. Howe
(depuis 2005); de l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et
publiques (depuis 2005); de l'IRCM Institut de recherches cliniques de
Montréal (depuis 2005); de Génome Québec (depuis 2002); de VAL-CHUM (Société
de valorisation des recherches du CHUM) (depuis 2004) et de la Société de
développement Technopôle Angus (depuis 2005). Elle est membre du Conseil des
partenaires de l'innovation (CIP) présidé par le ministre du Développement
économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec (depuis 2006).
La présidente du conseil s'investit activement dans les activités de la
Chambre pendant une année, puis comme présidente du conseil sortant, l'année
suivante. Durant toute cette période, Madame Desmarais siégera au comité
exécutif. Soulignons que depuis février 2005, le poste de présidente
permanente de la Chambre est occupé par Isabelle Hudon qui, de ce fait, agit
comme chef de la direction et porte-parole officiel.
Les membres suivants composent le conseil d'administration pour l'année
2007-2008 :

Présidente du conseil
Hélène Desmarais (*)
Présidente du conseil et chef de la direction
Centre d'entreprises et d'innovation de Montréal

Président du conseil sortant
Elliot Lifson (*)
Vice-président du conseil
Vêtements Peerless Clothing inc.

Présidente et chef de la direction
Isabelle Hudon (*)
Présidente et chef de la direction
Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Premier vice-président du conseil
Rémi Racine (*)
Président et producteur exécutif
Pensée et mouvement artificiels (A2M)

Trésorier
Roger Plamondon (*)
Président
Société en commandite Stationnement de Montréal

Pierre Anctil
Vice-président directeur
Groupe SNC-Lavalin inc.

Charles-Mathieu Brunelle
Vice-président exécutif et directeur général
TOHU, la Cité des arts du cirque

Isabelle Courville
Présidente
Hydro-Québec TransEnergie

Robert Desbiens
Conseiller exécutif, Stratégie et innovation, Secteur industriel
IBM Canada

Sylvie Giguère
Vice-présidente, Ventes PME - Québec
Bell Canada

Michael Goodman
Président et fondateur
Michael Goodman Recherche de cadres

Anne-Marie Hubert, FCA
Associée
Ernst & Young s.r.l./S.E.N.C.R.L.

Joseph Iannicelli
Président et chef de la direction
Compagnie d'assurance Standard Life
du Canada

Huu Trung Nguyen
Premier vice-président
Finances, alliances stratégiques et International
Caisse centrale Desjardins

John Parisella (*)
Président
BCP ltée

Lorraine Pintal (*)
Directrice artistique et générale
Théâtre du Nouveau Monde

Jan-Fryderyk Pleszczynski
Vice-président, Affaires stratégiques
et directeur
Digital dimension

Marc Poulin
Président
Sobeys Québec

Erik Ryan (*)
Vice-président, Affaires générales et communications
Groupe Alcan Métal primaire

Jérôme Silvestre
Président-directeur général
sanofi-aventis Canada inc.

Pierre-Etienne Simard
Président
Jeune Chambre de commerce de Montréal

Martin Spalding (*)
Directeur général
Ventes nationales Toronto et ventes locales Montréal
Astral Media Radio inc.

Peter Todd
Professeur et doyen
Faculté de gestion Desautels
Université McGill

Helen Tyros
Vice-présidente
Région Montréal métropolitain
BMO Banque de Montréal
Présidente
Chambre de commerce hellénique du Montréal métropolitain

Luc Vinet
Recteur
Université de Montréal

(*) Membres du comité exécutif

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000
membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des
affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée
de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de
toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein
potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La
Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement
économique.



Renseignements: Sylvie Paquette, Coordonnatrice, Relations médias,
Chambre de commerce du Montréal métropolitain, (514) 871-4000, poste 4015,
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca

1:27 p.m.  
Blogger anti-macon said...

L'ADQ explique sa "constitution" devant des membres de la communautée Sépharade:

http://www.cjnews.com/TOPScnCJN/index.php?option=com_content&task=view&id=13283&Itemid=86

Citation:
"Dans notre programme, nous avons proposé que ce débat soit
rigoureusement encadré et situé à l'intérieur d'un projet de
Constitution québécoise. Rassurez-vous, on parle d'une Constitution du
Québec à l'intérieur du Canada. L'A.D.Q. croit au Canada", précisa-
t-il.

Cette nouvelle Constitution québécoise "défendrait et véhiculerait"
quatre valeurs cardinales, absolument nécessaires, d'après Gilles
Taillon, pour assurer la pérennité de l'identité québécoise: l'égalité
entre les hommes et les femmes; la primauté de la langue française;
affirmer que les institutions publiques québécoises -écoles,
hôpitaux...- sont laïques; et préserver l'État de droit, c'est-à-dire
une Charte des droits et libertés et un pouvoir politique
démocratique.


Finalement la "constitution" de l'ADQ, c'est exactement la même chose que la charte de la laÏcité de la CSN.
Voir.
http://www.ledevoir.com/2007/10/09/159853.html
Pourtant, pas plus tard qu'hier Dumont dénonçait cette charte
http://www.cyberpresse.ca/article/20071009/CPACTUALITES/71009201/1026/CPACTUALITES

3:57 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Wow ! Quel beau CV pour mme Desmarais.

Il manque deux choses.

Hélène Desmarais est née Hélène Blouin.
Elle est l'épouse de Paul Desmarais Jr.

D'où la taille impressionnante de son CV.

On ne dira pas que les relations d'alcôve ne servent point.

Sa propre soeur avait débuté en mariant un VP de Power, mr. Baines. Puis, elle a divorcé avec une belle pension. Elle aura connu une série de mariages et de divorces avec des richards. Sa fortune fut établie comme plus grande que celle de Paul Desmarais Sr. Mais elle a déménagé à Londres pour faire partie de la coterie royale.

4:57 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Mario va se buter sur la communauté juive :
égalité des sexes == pas de séparation dans la synagogue. Pas de rideau séparateur dans l'allée des autobus qui font la navette de Outremont à New York.
Primauté du français:
Obliger les Ashkenazim à parler le français au lieu de l'anglais en dehors de leur communauté. Les exceptions d'associtions culturelles et religieuses pour la loi 101 devraient disparaître. Donc, les enseignes dans les synagogues et centres culturels juifs devront s'adapter à la loi 101.
Laïcité des institutions québécoises:
Fini le financement des écoles juives.
L'hôpital Juif de Montréal devra laïciser ses règlements. On n'obligera plus à manger Kosher ou à suivre les prescriptions religieuse du calendrier.

Quand à la démocratie, qui vivra, verra.

5:10 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

trahison! Benoit l'usurpateur
s'excuse auprès des templiers
http://www.guardian.co.uk/g2/story/0%2C%2C2188125%2C00.html

Un document "mal classé" (traduction : un faux) prouverait l'innocence des templiers. Pourquoi un 11 octobre préçisément?
(antimacon)

7:47 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon, la vérité sort, c'est tout :) La seule raison qui validait la destruction des templiers fut l'argent qu'ils avaient et que le roi de France et le pape désiraient... Tout le monde qui a étudié le sujet le sait bien!

Ne t'en fais pas pour les délais, après tout, ca ne fait pas si longtemps que ca que le Vatican a admit que la Terre est ronde. Ils sont toujours en retard:)

Elim

8:25 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

La Bible (ancien testament) exige des serviteurs du culte d'être des hommes sains de corps (sans difformité et sans mutilation) et sain d'esprit (pas de maladie neurologique telle l'épilepsie, pas de toxicomanie telles celles qui provoquent artificiellement les états de consciences altérés).

Les femmes sont excluses du culte pour éviter la contamination avec celui d'Ishtar et les hiérodules.

Les traditions chrétiennes qui permet l'ordination des femmes (anglicane, peut-être même luthérienne) sont vraiment déjudaïsées à cet égard.

8:14 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

En quel année le Vatican admit-il la rotondité de la Terre, malgré la circumnavigation de Magellan et les différentes missions de christianisation à tous les confins de la planète à l'exception de l'Antarctique ?

La destruction des Templiers n'est pas tant la convoitise de l'argent qu'ils avaient cumulé, mais la menace intérieure que leur ordre représentait.
Leur puissance financière et le réseau d'influence, l'indépendance féodale des commanderies leur permettait une arrogance envers la Couronne de France et les autres Couronnes. La destruction du Temple pourrait se comparer à l'élimination des S.A. par Hitler et les S.S.

8:25 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je ne vois pas que Benoît XVI reconnaît les Templiers comme innocents.

De toutes façons, l'article vient du Guardian. Il peut dire n'importe quoi en autant que l'Église Catholique Romaine soit éclaboussée.

8:31 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Voulez-vous dire que les Templiers furent des Illuminati qui voulaient établir un nouvel ordre mondial centré sur Jérusalem ?

Et cela en établissant un réseau d'influences croisés avec la secte syrienne des Haschaschins ou nizarites?

Doit-on rapprocher la discrétion maçonnique avec la doctrine de la takkiyya des ismaëlites ?

4:55 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

La distribution postale de cartes du Rosh Hashanah à la communauté juive pour des fins de pub électorale doit-elle être revue par la Commission Bidon ?
http://www.cyberpresse.ca/article/20071012/CPACTUALITES/71012157/1019/CPACTUALITES

8:18 p.m.  
Anonymous Oh Flaming Bush said...

http://www.cyberpresse.ca/article/20071012/CPMONDE/71012154/1014/CPMONDE

Georges W Bush offre-t-il l'image d'un saint auréolé ou d'un Illuminati ?

9:32 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Un franc-maçon de moins à la mairie d'Outremont.
Un de moins.
Mais ô combien d'autres...

1:47 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,

la vraie raison de l'élimination du pouvoir des Templiers est l'affirmation du pouvoir royal (l'État) face au pouvoir religieux (l'emprise de l'Ordre).

C'est Philippe le Bel qui amorça la séparation entre le pouvoir séculier et celui du clergé.

La sécularisation de la société, n'est-ce pas un idéal maçonnique?

De toute façon, l'Ordre n'était qu'une secte qui excellait dans le contrôle mental de ses adeptes.

2:58 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

C'est beau l'amour ...libéral.

http://www.pressecanadienne.com/default.aspx

3:37 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le saviez-vous que Bob Rae et Michael Ignatieff ont partagé la même chambre pendant des années à l'université de Toronto ?

Des "chums" (chambermates).
Des bedfellows.

L'image référée ci-haut, si la page n'a pas changé, reflète une très forte relation de chambre.

Et vous croyiez qu'ils se détestaient mutuellement pendant la course au Leadership ?

Iggy l'a dit : Ce n'est qu'une comédie.

D'où le silence de Dan Laprès qui en fit sa bête noire. Est-ce que l'ami de Bob Rae peut être l'ami de Dan ?

3:48 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Elim, on comprend que jamais tu ne parlera contre la FM ou une de ses facades. Cependant, si les frères chasseurs ou la patente existent encore, je pense que tu aurais le droit d'en parler. D'ailleur, tu as même dis que le serment des frères chasseurs allait dans le sens opposé des idéaux de la FM. Ma question est:
existe il au Québec une organisation qui se servirait des méthodes maçonniques dans le but de former une sorte de mafia ethnique canadienne-française?

11:58 a.m.  
Blogger anti-macon said...

http://egg666.artblog.fr/images/mn/1173405455.jpg

Richard Martineau, le doigt près de l'oeil

1:03 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Anti-macon, la raison pourquoi je ne parle pas contre la FM est que lorsque je trouve quelque chose avec lequel je ne suis pas d'accord, je fais en sorte de le changer.

Il y a trois types de personnes dans le monde.

- Celui qui est actif
- Celui qui est en attente d'etre actif
- Celui qui se plaint et ne fait rien

Je suis du premier type.

Et en ce qui concerne une mafia ethnique canadienne-francaise avec les méthodes maconniques, je ne pense pas que ca existe...

Elim

2:37 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim, pour votre visionnement


Anonyme a dit...
http://www.partidcq.qc.ca/videos/33.wmv

le petit vidéo du parti démocratie chrétienne sur l'ordre de Jacques Cartier dans lequel on dit que le dernier grand maître de l'ordre était Pierre Laporte

10:20 PM

Voici ce que dit Wikipedia sur l'OJC, anc=EAtre de Power Corp.
C'est tr=E8s peu et c'est intentionnel. La fraternit=E9 invisible fut =
dissoute en 1965, mais refond=E9e gr=E2ce =E0 un monsieur ayant re=E7u =
un pactole suite =E0 la nationalisation de la Shawinigan Power pour =
d=E9velopper Hydro-Qu=E9bec. Derri=E8re la nationalisation de la =
Shawinigan Power fut Ren=E9 L=E9vesque. Il sera =E9ject=E9 par la suite =
du parti Lib=E9ral par l'influence du richissisme Paul Desmarais.
Ordre de Jacques-Cartier
Un article de Wikip=E9dia, l'encyclop=E9die libre.
Aller =E0 : Navigation, Rechercher
Pour les articles homonymes?, voir Jacques Cartier (homonymie).=20
Cet article est une =E9bauche =E0 compl=E9ter concernant le Canada, =
vous pouvez partager vos connaissances en le modifiant.=20

L'Ordre de Jacques-Cartier (OJC) =E9tait une soci=E9t=E9 dite =AB =
secr=E8te =BB qui a =E9t=E9 fond=E9e le 22 octobre 1926 =E0 Vanier, =
Ontario par quatorze fonctionnaires f=E9d=E9raux. L'Ordre =E9tait =
=E9galement connu sous le nom =AB la Patente =BB.

Son but =E9tait de faire avancer les int=E9r=EAts des francophones au =
Canada par l'entremise d'une =E9lite militante infiltrant autant =
l'administration que les entreprises priv=E9es. Mais l'un des objectifs =
des membres de l'OJC =E9tait =E9galement de lutter contre l'influence =
des loges ma=E7onniques et des orangistes.

L'Ordre =E9tait dirig=E9 par un conseil nomm=E9 =AB Chancellerie =BB qui =
regroupait des comit=E9s r=E9gionaux, eux-m=EAmes subdivis=E9s en =
comit=E9s locaux (=AB Commanderies =BB). L'organisation disposait de son =
propre journal : L'=C9merillon.

Suite =E0 des dissenssions marqu=E9es entre l'aile qu=E9b=E9coise et le =
conseil, l'Ordre est dissout le 27 f=E9vrier 1965 =E0 Ottawa (Ontario). =
Au plus fort de son activit=E9 dans les ann=E9es 1960, l'Ordre =
regroupait environ 40 000 membres.

Raymond Lalibert=E9 a effectu=E9 des recherches sur les origines de =
l'ordre.


Membres notoires [modifier]
a.. R=E9my Beauregard, administrateur=20
b.. Marcel Chaput, fonctionnaire=20
c.. Ad=E9lard Chartrand, professeur et fonctionnaire=20
d.. Jean Drapeau, maire de Montr=E9al=20
e.. Gilbert Finn, lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick=20
f.. Dominique Gauthier, m=E9decin=20
g.. Jean-Fran=E7ois S=E9guin, agronome et progagandiste=20
h.. Bernard Landry, homme politique=20
i.. Denis Lazure, homme politique=20
j.. Jacques Leduc, professeur et activiste=20
k.. Jean Caron, fonctionnaire=20
l.. Jean-Robert-Woods, fonctionnaire=20
m.. Pierre Marois, homme politique=20
n.. Georges Michaud, agronome et haut-fonctionnaire=20
o.. Jacques-Yvan Morin, homme politique=20
p.. Rosaire Morin, journaliste et nationaliste=20
q.. Jacques Parizeau, =E9conomiste et homme politique.=20
r.. Louis Robichaud, premier ministre du Nouveau-Brunswick=20
s.. Edgar Tissot, administrateur=20
t.. Gaston Vincent, pr=E9sident de l'Association =
canadienne-fran=E7aise de l'Ontario=20

Lien externe [modifier]
a.. Dossier=20
Portail du Canada=20

R=E9cup=E9r=E9e de =AB =
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Jacques-Cartier =BB
Cat=E9gories : Wikip=E9dia:=E9bauche Canada . Histoire du Canada . =
Soci=E9t=E9 secr=E8te ou fraternit=E9

------------------
La Patente fut fondée sous l'instigation d'un franc-maçon canadien-français qui y contribua son expertise.
Elle est une réaction contre le Canada First Policy qui interdisait carrément le fait français hors-Québec.

Elle fut fondée en 1926, soit l'année avant celle de l'Opus Dei.

7:08 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Oups!
L'Ordre de Jacques-Cartier (OJC) était une société dite « secrète » qui a été fondée le 22 octobre 1926 à Vanier, Ontario par quatorze fonctionnaires fédéraux. L'Ordre était également connu sous le nom « la Patente ».

Son but était de faire avancer les intérêts des francophones au Canada par l'entremise d'une élite militante infiltrant autant l'administration que les entreprises privées. Mais l'un des objectifs des membres de l'OJC était également de lutter contre l'influence des loges maçonniques et des orangistes.

L'Ordre était dirigé par un conseil nommé « Chancellerie » qui regroupait des comités régionaux, eux-mêmes subdivisés en comités locaux (« Commanderies »). L'organisation disposait de son propre journal : L'Émerillon.

Suite à des dissenssions marquées entre l'aile québécoise et le conseil, l'Ordre est dissout le 27 février 1965 à Ottawa (Ontario). Au plus fort de son activité dans les années 1960, l'Ordre regroupait environ 40 000 membres.

Raymond Laliberté a effectué des recherches sur les origines de l'ordre.


Membres notoires [modifier]
Rémy Beauregard, administrateur
Marcel Chaput, fonctionnaire
Adélard Chartrand, professeur et fonctionnaire
Jean Drapeau, maire de Montréal
Gilbert Finn, lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick
Dominique Gauthier, médecin
Jean-François Séguin, agronome et progagandiste
Bernard Landry, homme politique
Denis Lazure, homme politique
Jacques Leduc, professeur et activiste
Jean Caron, fonctionnaire
Jean-Robert-Woods, fonctionnaire
Pierre Marois, homme politique
Georges Michaud, agronome et haut-fonctionnaire
Jacques-Yvan Morin, homme politique
Rosaire Morin, journaliste et nationaliste
Jacques Parizeau, économiste et homme politique.
Louis Robichaud, premier ministre du Nouveau-Brunswick
Edgar Tissot, administrateur
Gaston Vincent, président de l'Association canadienne-française de l'Ontario

7:09 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim, pour votre visionnement


Anonyme a dit...
http://www.partidcq.qc.ca/videos/33.wmv

le petit vidéo du parti démocratie chrétienne sur l'ordre de Jacques Cartier dans lequel on dit que le dernier grand maître de l'ordre était Pierre Laporte

10:20 PM

7:26 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je ne crois pas que les Frères Chasseurs aillent traverser un siècle sans se faire parler d'eux.

Le chanoine Lionel Groulx avait fondé son groupe, les Jeunes Laurentiens. Le nom porte à croire une influence de Mazzini. C'est trompeur.

Mais je crois que les Frères Chasseurs furent refondés par les Jeunes Laurentiens en 1937 pour le centenaire des Troubles des Patriotes.

Le LX fut fondé en réaction à la conscription pendante par des carabins de l'Université de Montréal et des jésuites. On peut y voir l'influence de l'Opus Dei. Ce groupuscule terroriste, d'une idéologie corporatiste définie par l'église catholique romaine et implémentée au Portugal salazariste, était proche du fascisme (ou l'était).
Il n'a pas su aller au-delà de quelques émeutes.

Un de ses fondateurs carabins, François-J. Lessard, était un franc-maçon. De quel loge ? Je ne sais pas. Il aura initié ses camarades Trudeau et Boulanger aux techniques des réseaux franc-maçons.

Après la guerre, Pierre-Philippe Trudeau s'inscrira dans le socialisme et deviendra communiste. Dans les années 1960, un autre mouvement terroriste, le Réseau des Résistances, s'organise dans la mouvance du LX et avec des contacts de l'Union Soviétique.
Ce groupuscule n'entre pas en service, à part quelques actions sans éclats en 1963, car
Selon Gabriel Hudon, le FLQ est né d'un autre mouvement, les Réseaux de résistance[1]. Il raconte qu'il est entré en contact avec un groupe radical lors de son implication au sein du Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN). Il a rencontré d'autres membres dans l'appartement d'un individu qu'il surnomme « X ». C'est là qu'il fait la connaissance de Raymond Villeneuve et de Georges Schoeters. Suite à la réception d'une lettre destinée aux membres du Réseau qui affirme : « si vous ne cessez pas vos activités, la police s'en chargera...[2] », Hudon, Villeneuve et Schoeters se retirent du mouvement pour fonder le Front de libération du Québec.

Qui est ce "X" ? Est-ce un de ces "LX" que Jean-Louis Roux appelait les "X"?


Les LX sous la bannière socialiste infiltrèrent les mouvements syndicaux opposés à Maurice Duplessis, ce "chef" qui décevait Lionel Groulx.
Ils infiltrèrent aussi la Patente.
Pierre Trudeau a assimilé une leçon sur la façon de gagner une révolution en contrôlant les rouages d'une société. Cela le mis en bonne intelligence avec Paul Desmarais de la Shawinigan Power qui fut dépossédé des installations de production et de distribution de l'électricité en 1962. L'argent issu de la nationalisation d'Hydro-Québec servit à Paul Desmarais pour acheter la Patente comme instrument politique antisocialiste. La Patente éclata en 1965 pour chasser les nationalistes qui favorisaient l'indépendance du Québec.
Pierre Trudeau fit le saut à Ottawa avec la bénédiction de René Lévesque.
Son action permettra de reformer une Patente dévouée à la cause du français dans le gouvernement fédéral et dans les milieux corporatifs. C'est le French Power, parce que financièrement appuyé par le franco-Ontarien Paul Desmarais qui aura fait pression sur un autre franco-ontarien, Paul Martin, pour qu'il cède le pouvoir devant Trudeau. La Power Corporation s'est recentrée sur les produits financiers, les relations publiques, les média et la politique.

8:05 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

N'oublions pas que les bombes du FLQ et la bravade de Pierre Trudeau lors de la Saint-Jean-Baptiste de 1968 auront servi à affermir le French Power au Canada. Et que Trudeau déclara la fin de la récréation par sa Loi des Mesures de Guerre de 1970.

Le PQ n'a servi que de faire-valoir au French Power. Je partage assez l'avis de Nestor Turcotte à ce sujet.

Quand aux aspects mafieux du French Power, la mafia canadienne-française, on a eu un aperçu lors de l'affaire des commandites.

Et Myriam Bédard, qui a trop parlé, malgré les avertissements de son Boss (LeFrançois?), en subit les conséquences.

8:15 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Marc Lefrancois, Mark Master Mason.

Merci aux archives de Complot Québec

http://complotquebec.blogspot.com/2006_12_01_archive.html

8:36 p.m.  
Anonymous Ce que Patrick Lagacé said...

Le Vendredi 22 Décembre 2006

Le miroir déformant

Je sais que c’est un cliché. Mais ce qui m’a le plus frappé, au cours de mes recherches sur Myriam Bédard et Nima Mazhari, c’est à quel point l’image médiatique de quelqu’un peut être un sacré mirage.
Bédard avait cette image de femme de tête, de battante, de dure, de tête de cochon sympathique, de rebelle-qui-ne-suit-pas-les-conventions. Il y a du vrai là-dedans. Mais il y a plus. Il y a, selon ses proches, ce que les spécialistes en marketing qui l’ont créée, cette image, de la mesquinerie, du mépris pour tout ce qui n’est pas parfait ou excellent. Bref, du mépris pour à peu près tout. Et dans sa certitude de toujours avoir raison, Bédard a trouvé quelqu’un qui a trouvé les mots pour valider cette certitude : Nima Mazhari. Le résultat de cette chimie, on le connaît aujourd’hui.
L’autre truc qui m’a frappé, ce n’est pas le pouvoir des manipulateurs comme Mazhari : c’est que les manipulateurs manipulent, bien souvent, parce qu’il y a des manipulés consentants. Myriam Bédard, semble-t-il, est une manipulée dévouée. Aujourd’hui, en relisant ce porrtait de Bédard publié en 1994 dans L’actualité, il y a des citations qui semblaient sympathiques à l’époque qui, aujourd’hui, sachant ce que l’on sait, laissent songeur. Un exemple : Bédard avait un entraîneur secret, un Européen, qui la coachait à distance. Un passage du texte de Luc Chartrand :
« C’est un ancien champion du monde de biathlon et il a déjà formé quelques champions. Myriam lui voue une admiration proche de la dévotion. « Quand il parle, je l’écoute. Je crois ce qu’il me dit à 100 %. C’est un livre ouvert, la Bible du biathlon, et c’est pour moi un privilège de recevoir ses conseils. Si j’ai tant progressé ces dernières années, c’est grâce à lui. »
« Je crois ce qu’il me dit à 100%. » En 1994, c’était un coach anonyme. En 2006, c'est Mazhari.

8:53 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Prions avec le Seineur contre l'Avocat du Diable, le Sataniste Stéphane Gendron

http://www.cyberpresse.ca/article/20071013/CPACTUALITES/710130798/-1/CPACTUALITES

8:59 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
après tous ces commentaires, tu peux dire que la mafia canadienne-française n'existe pas.

Car, aux États-Unis, la Mafia n'existe pas. Si on l'évoque, on est susceptible de poursuites légales pour diffamations envers la communauté italo-américaine.

9:05 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Évidemment, je dédie mes écrits à la mémoire de Jean-Charles Harvey, le héros de la liberté, célébré par Daniel Laprès.

9:06 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Samedi prochain, c'est le Masonic Day à l'hôpital des Shriner's.
Je vais essayer d'être un pique-assiette.

Le lundi suivant, c'est le 81e anniversaire de l'Ordre de Jacques Cartier.

9:11 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

"Le PQ n'a servi que de faire-valoir au French Power"

Absolument d'accord. le PLC, le PLQ, le PQ et l'ADQ ne sont que des instruments entre les mains de Desmarais. Les grands syndicats aussi. Sinon comment expliquer que toutes ces engeances s'échangent si candidement leurs petits signes maçonniques dans les pages de La Presse? Ou en d'autres mots, pourquoi le grand orient de France se limiterait au seul Québec quand il peut ceuillir son acienne colonie du Canada au complet?
(antimacon)

10:39 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Mais ne réalisez-vous pas que vous vous perdez dans vos théories? Si L'Ordre de Jacques Cartier (qui a vraiment été formé pour lutter contre la FM) s'est dissout, ne se serait-elle pas transformée en une société qui lutterait pour les intérêts Québécois? Car selon vous, le Power Corp lutte contre nos intérêts...

Et en passant, il n'y a rien samedi prochain a l'hopital des Shriners, le Masonic Day est le 21 octobre qui est dimanche. Je vais d'ailleurs y être alors venez me dire bonjour!

Elim

12:02 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le Power Corp of Canada lutte pour ... ses intérêts et les intérêts corporatistes en général.
Pas ceux de la masse canadienne-française. Celle-ci étant inculte et superstitieuse.
Mais l'élite, celle qui sait prendre soin de ses intérêts, celle qui a les tripes de se battre, celle qui croit que la dépouille des vaincus doit aller au plus fort, et que crève les faibles, elle croit avoir des gènes supérieures et que la masse est débilisée.
L'élimination des plus faibles et leur exploitation doit servir les seigneurs.
Voilà que je parle comme un Nazi.
Le problème de l'élite enfoncée dans le narcissisme, c'est qu'elle est mentalement contrôlée par des psychopathes qui se définissent en hiérarchie selon la quantité de matière blanche dans ses lobes frontaux.

C'est ce qui est arrivé après la dictature de Garibaldi en Sicile. Cavour a chassé les Chemises Rouges (les miliciens franc-maçons de Garibaldi) de l'armée de "libération".
Ceux-ci ont vécu de rapines, développé la Main Noire, et la Mafia prit son essor.

Une des activités importantes de la Mafia du temps fut la contrebande et le marché noir. Et quels fut les armes de Louis-Joseph Papineau juste avant les Troubles?

---------------
Sur une note plus joyeuse, j'aimerais dire bonjour à Elim. Mais je ne sais pas si je travaille ce Dimanche.
Comment reconnaître Elim ?
Entre autres circonstances, je demandrais à Elim de faire des signaux maçonniques, mais si tout ce beau monde s'y met, je ne serai pas plus avancé.

Est-ce que Daniel Laprès y sera ?
Ou fut-il vraiment mis en terre jusqu'au cou, enrobé de sirop d'érable, pour le rendre attrayant aux fourmis du mont Owl's Head ?

8:55 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Dans le journal de Montréal, page 5.
Jean Chrétien effectuant le signal du père Sévéran (je crois, à moins que cela soit le garde-à-vous de l'apprenti-débutant). La photo est de la presse canadienne et peut venir des archives.

Puis, il y a Duceppe plusieurs pages plus loin.

Qu'en pense Antimaçon ?

9:03 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon, j'ai mentionné le garde à vous de l'apprenti (probablement mal-traduit). Je crois être en erreur, mais je m'étais fié sur l'archive parlant de myriam bédard, mentionnée ci-haut.

9:20 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
l'ordre de Jacques Cartier s'est scindé en deux (mitose idéologique).

Les Nationalistes ont pris le bord. Cela a coincidé avec l'expulsion de René Lévesque du parti Libéral et la naissance du PQ.
Les fédéralistes et corporatistes sont allés de l'autre côté.

Cela me rappelle la scission du Guomindang quand Jiang Gaishi a fait massacré les socialistes et les communistes par la triade de la Gang Verte à Shanghaï en 1927.
Sun Yatsen était proche de Lénine, mais il est mort en 1924. Jiang Gaishi fut un militaire avec un réseau de contacts dans les milieux financiers et il a choisit le corporatisme au lieu du socialisme.
Curieusement, la Chine populaire semble avoir pris le chemin de Jiang Gaishi.

9:39 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Elim,
une question qui me trotte depuis quelque temps :
Les films de James Bond contiennent-ils du code maçonnique ?
Je n'ai plus de télé pour vérifier.

Après tout, il s'est introduit ainsi :
Hi, my name is Bond. James Bond.
Cela aurait pu être
Hi, my name is Boaz. Jakin Boaz.

Sa boisson préféré :
Dry martini. Shaken, not stirred.
Shaken. Jachin.
Martini, c'est proche de Martin le destructeur de dolmens et menhirs, au point que son nom a rebaptisé les lieux des pierres levées en Gaule.
Secoué, mais jamais brassé (ou bouleversé). C'est la façon que James Bond se décrit devant l'action. N'est-ce pas la caractéristique d'une pierre de ne jamais être brassée, lorsque secouée ?

10:11 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Portrait flatteur du MLQ ici:
http://www.cyberpresse.ca/article/20071014/CPARTS02/710140609/1050/CPARTS02

je ma demande parfois si les maçons lisent les articles des journaux en commencant par la fin de l'article car les meilleurs bouts sont toujours cachés à la fin des articles.

"Certains militants voudraient en effet qu'il n'y ait aucun congé accordé pour des fêtes religieuses. Le MLQ dit plutôt préconiser la souplesse, en autant que cette souplesse ne devienne pas une obligation de considérer toutes les demandes. «C'est le bon sens dans l'application de la souplesse», dit Henri Laberge, comme si la chose allait de soi.

La question est maintenant de savoir ce qu'est au juste le «bon sens»..."

Voila donc le prochain agenda chers profanes.

11:43 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je n'ai jamais vu de contenu maçonnique dans les films de James Bond. Et en passant, Jachin et Boaz sont 2 personnages bibliques différents et non pas la même personne.

Elim

1:22 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Pour Antimaçon :
http://www.cyberpresse.ca/article/20071014/CPOPINIONS05/710140576/0/CPOPINIONS05


http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2007/10/20071013-191642.html

3:45 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je pensais que J et B furent les deux colonnes du Temple.
Inséparables, mais qui ne se touchent jamais. Both ends would never meet.

À moins que J et B représentent respectivement Jehovah et Baal.
Jehovah étant extrêment Jaloux, ne peut souffrir du contact de Baal.
(là, je suis loufoque !)

Je n'ai jamais vu de contenu maçonnique dans les films de James Bond.
Jamais vu peut-être.
Mais jamais entendu serait toute la question.

3:59 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimacon,
l'art de bien écrire impose de placer les "appetizers" au début et de garder l'important dans la conclusion pour forcer le lecteur à tout couvrir.

Dommage que je ne sois pas un bon écrivain.

4:02 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Des nouvelles de Daniel Laprès, quelqu'un ?

4:03 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Ce flibustier fut-il un franc-maçon ?
http://www.canoe.com/infos/international/archives/2007/10/20071014-161320.html

Il s'est converti à l'islam à ce qu'il paraît. Un vrai Illuminé.

4:46 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Premierement, le geste genre karaté que fait crétin en haut
http://www.youtube.com/watch?v=NHfwBLxUloU

C'est le signe de persevérance.
Frère Lagacé fait-il de la politique-fiction ou prépare t'il les esprits?

5:07 p.m.  
Anonymous V Rizzuto said...

Existe-t-il une telle chose que «l'intégrisme laïque»? «Non!» répond Henri Laberge, président du Mouvement laïque québécois, qui présentera mardi devant la Commission Bouchard-Taylor un mémoire en faveur d'une gestion laïque de la diversité culturelle. Conversation entre une partisane de la laïcité laxiste et un militant pur et dur, qui dit n'être pas si dur qu'on le croit...


La Mafia n'existe pas.

5:18 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

C'est le signe de persevérance.
Le signal du Père Sévéran.

Un peu d'argotique pour chatouiller les Frères Trois Petits Points.

5:25 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

je vais aller fouiller "bientôt" la base de donnée d'articles de journaux
eureka.cc de l'université de Montréal
pour voir sil il se trouve des articles interressants sur la maçonnerie publiés dans le passé.
Cela pourrait donner de nouvelles pistes car j'ai épuisé probablement tout ce qui peut s'obtenir directement via internet.
Les archives du "frère" Patenaude
au centre Lionel-groulx ne seront disponible que l'année prochaine.
(antimacon)

10:55 a.m.  
Anonymous BC said...

En annonçant tes intentions, Antimacon,
tu vas peut-être causer la disparition ou l'altération de documents d'archives.

Aux États-Unis, le Skull & Bones s'est arrangé pour placer leurs pions aux National Archives et dans les grandes bibliothèques du pays (souvent des anciens dirigeants du CIA) pour avoir un contrôle sur la mémoire nationale.

Un motto : "To save a book, destroy the book". Nombre de livres furent microfilmés, puis incinérés.

Qu'est il arrivé de la bibliothèque de l'Institut Canadien ?

Le temple de la rue St-Marc a sans doute une bonne bibliothèque. Il faudrait s'y infiltrer.
Deviens maçon.;)

Ce que tu peux trouver sur la Patente, fais-nous savoir.

Merci

3:05 p.m.  
Anonymous bc said...

Antimaçon,

Tes intérêts concernent-ils seulement la franc-maçonnerie québécoise ?
Ou cela pourrait être la franc-maçonnerie en général ?

Les phénomènes sociaux reliés à la FM t'intéressent-ils? Je pense notamment à la flibusterie dans les Caraïbes. Le pirate Morgan n'est-il point à l'origine de la banque Morgan ? Si Hollywood peut être fasciné par ce sujet, c'est sans doute parceque certaines puissances financières tirent leurs origines de la course en mer.

Tu avais mentionné les culturistes. Cela me fait penser à une dérive culturelle du cinéma américain. Avant, une compagnie telle que Walt Disney faisait la promotion des valeurs familiales américaines. C'était perçu comme pro-chrétien. Schwarzenegger avait longtemps essayé de percer comme acteur, mais ne décrochait que des seconds rôles. Il travaillait sous l'alias d'Arnold Strong. Son premier grand rôle fut le héros Hercule dans une production qui fut un grand flop.
C'est Conan le Barbare qui l'a propulsé.
Les thèmes du film rapproche ceux des théories conspirationnistes et des idéaux FM. Enfant-esclave, il devient fort, se révolte et devient un bandit. Il se bat contre un roi-dieu qui avait réduit l'humanité en esclavage. Ce roi-dieu avait la faculté de se transformer en reptile-serpent. Dans sa cour, était organisé des orgies où les participants copulaient dans un amas semblable à une bande de serpents, et se transformaient pendant l'acte. On pourrait penser au Bohemian Grove.
ConAn réussit à tuer le roi-dieu (thème du héros-régicide) et devient lui-même roi-dieu. Ce film fut un succès. Hollywood muta son genre et devint moins familial. Il y eût par la suite plus de films impliquant des culturistes. Même Walt Disney se lança dans le paganisme et l'occulte. Pensons à la Momie et le Roi-Scorpion.

C'est la paganisation de la culture.

SchwarzeNegger fut un poulain des Weider. Maintenant il s'est bien placé comme gouverneur. Il n'attend que les républicains lui ouvrent les portes de la présidence américaine. Et Ben Weider qui est un fan de Napoléon Bonaparte. Cela promet.

7:56 p.m.  
Anonymous BC said...

Belle photo de Saïd Jaziri
http://www.cyberpresse.ca/article/20071015/CPACTUALITES/71015099/-1/CPACTUALITES

8:01 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

« Un parlement nord-américain voit le jour »
Montréal, le 23 mai 2005 – Le premier parlement d’Amérique du Nord siégera au Sénat canadien, à l’initiative du Forum d’Intégration Nord-Américaine (FINA). Soixante-dix universitaires du Canada, des États-Unis et du Mexique prendront les devants sur la réalité politique et simuleront un Parlement nord-américain, qui à ce jour n’existe pas. À titre de législateurs d’un état fédéral ou fédéré, les participants vont recréer, du 23 au 27 mai, l’ambiance intense de négociations propre aux parlements.

« La création d’une instance parlementaire nord-américaine, tel que simulée par ces jeunes, devra être considérée »,soutient Raymond Chrétien, président d’honneur du TRIUMVIRAT.

Les participants à cet événement, appelé TRIUMVIRAT , débattront de projets de loi portant sur les corridors commerciaux, l'immigration, le chapitre 11 de l'ALÉNA et les énergies renouvelables. Un quotidien, « Le TrilatHerald », fera écho aux débats qui s’y tiendront et des lobbyistes tenteront d’influencer les opinions des parlementaires.

Dix universités participent à cette première: l'Université de Montréal, l’École nationale d’administration publique (ÉNAP), Carlton University, Simon Fraser University, Harvard University, American University, le TEC de Monterrey, le CIDE, l’Université de Monterrey et l'Institut mexicain de la Jeunesse.

Plusieurs personnalités politiques prennent part à l’événement, dont : l’ambassadrice du Mexique au Canada, Mme Maria Teresa de Madero, M. Gilles Duceppe, chef du Bloc québécois, M. James Williams, de l’ambassade des États-Unis au Canada et M. Raymond Chrétien, ancien ambassadeur au Mexique et aux États-unis. Ce dernier offrira un dîner conférence suivi d’une période de questions, le mardi 24 mai à 12h, Sénat, Central Block, Salle 214 (RSVP à Magalie Laliberté).

Affaires étrangères Canada, le Sénat canadien, l'ambassade des États-Unis d'Amérique, le gouvernement du Québec, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Exportation et Développement Canada, le Centre de Recherche en Développement International (CRDI) et le Forum des Fédérations commanditent l’événement.

« À travers le TRIUMVIRAT , nous voulons amener de jeunes nord-américains à s’investir en regard des défis que les partenaires de l’ALÉNA devront relever et favoriser la création de liens durables entre des jeunes nord-américains », souligne Christine Fréchette, Présidente du Forum sur l’Intégration Nord-Américaine.

Le FINA a été identifié comme un leader dans le développement et la consolidation d’un partenariat nord-américain dans le nouvel l’Énoncé de politique internationale du gouvernement canadien, rendu public par Paul Martin (p.10).

Pour plus de renseignements:
Magalie Laliberté
Tél : Hôtel l’Aristocrate d’Ottawa (613) 236-7500
Sénat canadien (613) 947-0961
Cel. : (514) 708-8792
Téléc. : (613) 583-2836
mlaliberte@fina-nafi.org

http://www.fina-nafi.org/fr/fina/presse23_05_05.asp?langue=fr&menu=fina

8:02 p.m.  
Anonymous BC said...

Photo intéressante d'un signal.
Mais je ne crois pas que cela soit un signal FM.
http://www.cyberpresse.ca/article/20071015/CPACTUALITES/710150665/5077/CPACTUALITES

8:22 p.m.  
Anonymous BC said...

À Vincent Marissal, je dis :

"Daniel Laprès, sors de ce corps ! "

http://www.vigile.net/Citer-Voltaire-suivre-Machiavel

8:33 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Dynastie financière
Comment les Desmarais ont conquis la France
Valérie Lion
L’Express - collaboration spéciale

N.D.L.R. La famille Desmarais a conquéri la France. Armée de son immense fortune, elle a investi les fleurons de l’économie française et les cercles du pouvoir. Le nouveau président Nicolas Sarkozy est un ami. Son élection a facilité la conclusion d’une transaction colossale, la fusion des groupes Suez et Électricité de France, dans laquelle les Desmarais ont investi des milliards. Dans ce reportage exceptionnel, publié dans l’hebdo français L’Express, la journaliste Valérie Lion lève le voile sur les activités européennes d’une des familles les plus puissantes du Canada.

PARIS - Au Québec, Paul Desmarais Jr est l’héritier de la plus puissante dynastie financière. En Europe, il prend part à tous les coups avec son associé, le milliardaire belge Albert Frère. Même s’il préfère l’ombre à la lumière pour faire prospérer son groupe et sa fortune.

Il a dévalé des pentes enneigés avec l’ex-premier ministre français Alain Juppé et refait le monde avec Bernard Kouchner, actuel ministre des affaires étrangère de France.

Les plus grands patrons de l’industrie française ont dîné à sa table: Bernard Arnault (LVMH), Thierry Desmarest (Total), Gérard Mestrallet (Suez). Le cercle très sélect des dynasties françaises - les Dassault, Peugeot, Rothschild, Wendel - lui est grand ouvert. Incontournable dans le tout-Paris des affaires et pourtant si peu connu. Et pas seulement parce qu’il ne traverse guère plus d’une fois par mois l’Atlantique pour rejoindre la capitale française.

Paul Desmarais Jr cultive la discrétion avec autant d’attention que la fortune familiale, la cinquième du Canada.

Cet homme de 53 ans, silhouette fine, élégance décontractée, laisse à son partenaire européen, l’imposant Albert Frère, le soin de paraître pour deux. Si le puissant baron peut se targuer d’être le plus français des Belges, le très discret Paul Jr est sans aucun doute le plus parisien des Canadiens, tout juste trahi par son accent québécois. Bureau au rond-point des Champs-Élysées, appartement avenue Montaigne, siège aux conseils d’administration de Total, Suez et Imerys, carte au Polo de Bagatelle et amis dans les hautes sphères du pouvoir.

«Junior», comme l’appellent ses associés belges, a de qui tenir. Le 6 mai dernier, son père, Paul Desmarais Sr, était au Fouquet’s au côté de Nicolas Sarkozy pour fêter sa victoire à l’élection présidentielle. Paul Desmarais Sr a commencé à développer des affaires en France dans les années 1970 avant de nouer, en 1990, un partenariat solide et fructueux avec Albert Frère, son alter ego européen.

Les deux patriarches se ressemblent: même génération, même flair pour les beaux coups et même soif d’influence.

Au Canada, Paul Desmarais père n’est rien de moins qu’une légende vivante. Aujourd’hui, retiré au c¦ur du Charlevoix, il laisse libre cours à sa passion pour l’architecture sur son vaste domaine, baptisé Sagard, en référence à l’un des premiers colons de la Nouvelle-France. Il y a célébré ses 80 ans, entouré, notamment, du roi d’Espagne et de George Bush père. L’Orchestre symphonique de Montréal, en partie financé par les dons de la famille, avait fait le déplacement, tout comme des artistes du Cirque du Soleil.

Pourquoi tant d’honneurs? Pour l’immensité de sa richesse - 174e fortune mondiale, en 2006, selon Forbes, alors qu’Albert Frère ne se hisse «qu’au» 224e rang - mais aussi pour son exemplarité.

Comment succéder à une légende?

Pas simple d’être le fils, et de surcroît l’aîné. «T’es gêné d’être un Desmarais», se moquait son père quand le garçonnet demandait au chauffeur maison de le déposer un bloc avant l’école.

Dans sa résidence de campagne, Paul Jr a installé une sculpture représentant des parents avec leurs trois enfants, dont l’un se détache pour s’engager sur son propre chemin. Symbole du respect, explique-t-il aux visiteurs. Allégorie de sa vie, pourrait-on remarquer. Son destin était fixé: poursuivre l’oeuvre paternelle.

Mais comment succéder à une légende? Paul Sr n’a rien laissé au hasard. Au milieu des années 1970, il cherche à investir en France. En 1979, il devient actionnaire de Paribas, entré un an plus tôt au capital de Power Corp.

«L’accord s’est conclu dans un chalet des Laurentides, à 100 kilomètres de Montréal, se souvient Pierre Haas, chargé, à l’époque, des opérations internationales de la banque. Paul Desmarais avait fait venir ses deux fils pour assister à la signature.»

Paul Jr a alors 24 ans. Déjà programmé pour la relève. Voilà dix ans qu’il a quitté le giron familial. Direction: un pensionnat anglophone chic de l’Ontario. À l’heure de l’université, il choisit McGill, le «Harvard du Nord», pour y suivre philo et sciences politiques. Mais l’atavisme est le plus fort: deux ans plus tard, il bifurque vers les études commerciales. Avec son frère cadet, André, il baigne dans la finance, l’obsession du père. À peine diplômé, il file en stage chez Paribas, à Paris, puis enchaîne, à Fontainebleau, par un MBA à l’Insead (il y finance, depuis dix ans, une chaire sur la gouvernance des entreprises). Le jeune homme est avide de théories. C’est à New York, dans l’agroalimentaire, au service de la planification de Standard Brands, qu’il prend la mesure du métier. Et c’est là qu’il devient, dixit Frère, un «manager professionnel».

Junior ne rejoint Power Corp qu’en 1981, à 27 ans. En France, c’est la grande époque des nationalisations. Les actionnaires privés de Paribas - notamment les Desmarais et les Frère - sauvent leurs actifs en les logeant dans une société domiciliée en Suisse, Pargesa.

Dix ans plus tard, ils en prennent le contrôle et scellent leur alliance, après d’intenses négociations.

Côté canadien, Paul Jr, mandaté par son père et appuyé par une armée de juristes, mène la délégation, face à Gilles Samyn pour les Belges. Les Frère découvrent Junior: un homme réfléchi, qui prend le temps d’aller au fond des dossiers, d’examiner les moindres détails. Réservé, presque distant, il n’a ni la faconde ni l’humour de son père.

Direct, bien sûr, comme tous les Canadiens, mais capable de vouvoyer ses plus proches collaborateurs, alors que son père et son frère usent sans complexe du tutoiement.

L’alliance des deux familles établie selon un principe simple - «Il faut deux oui pour faire un deal et un seul non pour y renoncer» -, Paul Sr envoie son fils en France participer à la mise en ordre du portefeuille commun. Pargesa détient alors 28 participations! Vingt-cinq seront vendues, et 6,5 milliards d’euros de liquidités dégagés pour réinvestir dans un nombre limité d’entreprises de taille mondiale. En trois ans, Paul Jr, venu avec sa femme, Hélène, et ses trois fils ‹ le quatrième est né pendant le séjour parisien ‹ imprime sa marque et tisse son réseau, «soucieux d’avoir une vraie appartenance à la société française», se souvient Ernest-Antoine Seillière. Fin et cultivé comme le veut son rang, simple et convivial comme savent l’être les Québécois, l’homme séduit son monde sans se départir d’un léger provincialisme. Très admiratif de l’élocution des Français, il travaille assidûment la langue de Molière, fasciné par des expressions qui lui semblent le comble de la francité, telle cette «écume des jours» évoquée par le baron Seillière au détour d’un discours.

On croise le couple aux soirées de RTL (dont Pargesa est alors actionnaire via la CLT). Des amitiés se nouent: avec Philippe Labro, Christine Ockrent, Claude Imbert ou encore l’éditeur Olivier Orban et son épouse, Christine. Chez Pargesa, Paul Jr s’attelle à simplifier les structures et repère une pépite, Imétal, dont Albert Frère se désintéresse. Il s’en saisit, décortique l’affaire, s’implique dans la stratégie et en fait l’un des investissements les plus réussis de l’alliance. Une façon de gagner ses galons face au vieux renard belge de la finance.

Le passage du flambeau

L’héritier veut se faire un prénom. Une prouesse eu égard à la stature du père, même si celui-ci y a préparé ses fils sans relâche. Au milieu des années 1980, ils participent à la création de Financial Power, nouvelle filiale de Power Corp, destinée à loger les participations du groupeŠ et à payer les dettes des nombreuses acquisitions passées.

En 1996, à la veille de ses 70 ans, Paul Sr transmet le flambeau à Paul Jr et André, nommés cochefs de la direction de Power Corp. En vertu du droit d’aînesse, Junior s’installe dans le fauteuil de président du conseil d’administration. À lui la haute main sur le business des assurances et les affaires en Europe; à André la responsabilité des activités dans les médias et en Chine.

Dans cette famille très soudée, mais un brin conservatrice, les soeurs sont absentes de l’entreprise. L’une d’elles, Sophie, figure plus souvent en une des magazines people que dans les journaux financiers. Face aux frasques de la benjamine comme aux difficultés de la cadette, le clan reste uni en toutes circonstances. Jacqueline, la mère, extravertie, passionnée d’art lyrique, hôtesse hors pair, en est le ciment. «Ils s’aiment, se respectent et s’admirent les uns les autres», souligne l’académicien Maurice Druon, un intime, lui aussi.

Hommage au père

Paul Jr ne manque jamais une occasion de rendre un hommage appuyé à son père, aujourd’hui encore le principal actionnaire de Power Corp.

Le patriarche a créé la surprise à l’assemblée générale de Financial Power, le 9 mai dernier, en lâchant, après la présentation des (excellents) résultats annuels de la société: «Je n’ai aujourd’hui qu’un regret: pourquoi ne me suis-je pas retiré dix ans plus tôt? Je serais encore plus riche!» Même Albert Frère en a été estomaqué, lui qui, à plus de 80 ans, garde bien en main les destinées de son groupe. Il faut dire qu’une fois aux commandes, les fils ont mis les bouchées doubles, à leur manière.

Quelques années plus tôt, fort d’une étude de Bain Consulting sur l’avenir des services financiers, Paul avait convaincu son père de vendre le Montréal Trust, malgré l’opposition de tout le conseil d’administration hormis Robert Gratton, devenu depuis son homme de confiance.

La saison des achats

À peine nommé à la tête de Power Corp, Paul Jr décide de se renforcer dans les assurances. Après des jours et des nuits de travail - «Ils ont regardé jusqu’au nombre de jardiniers employés par la compagnie», se souvient un protagoniste -, les deux frères lancent une OPA hostile sur London Life, pourtant convoitée par la Banque Royale du Canada. Une révolution chez Power Corp, où le père refusait de s’attaquer à l’establishment. Paul Jr emporte le morceau et poursuit ses emplettes avec la Corporation Financière Mackenzie en 2001 et Canada-Vie en 2003. En dix ans, il hisse le groupe au premier rang de l’assurance-vie au Canada.

Il a franchi un nouveau cap avec le rachat de Putnam, une société américaine de gestion de fonds dont les actifs approchent les 200 milliards de dollars. L’opération est finalisée et devrait faire de Power Corp un chef de file des services financiers en Amérique du Nord.

Avec une équipe restreinte mais solide, Paul Jr construit patiemment et méthodiquement. À la façon d’un gestionnaire, disent les mauvaises langues, qui regrettent les audaces du père. Un gestionnaire plutôt habile: sur dix ans, le rendement annuel moyen des titres Power Corp a atteint 20%! Les Dassault, actionnaires depuis 1997, se frottent les mains.

Au Canada, Paul Jr a prouvé qu’il était capable de créer «son milliard».

Moins facile en Europe

En Europe, prendre la suite de son père au côté d’Albert Frère n’a pas été non plus de tout repos. Mais l’homme a le sens de la continuité. Installé dans le bureau parisien de son père, il n’a guère touché à son décor minimaliste ; seule une toile où éclate le blanc de l’hiver canadien capte le regard. Il a préféré se focaliser sur la meilleure façon de perpétuer l’attelage que formait son père avec Frère. «Il a fallu un temps d’ajustement», confie Alain Minc. Doux euphémisme.

Paul Jr n’est jamais aussi à l’aise que lorsqu’il contrôle une société et peut travailler étroitement avec les dirigeants, comme il l’a fait avec Patrick Kron chez Imerys (ex-Imétal). Proche des managers - Bruno Lafont, PDG de Lafarge, a déjà été invité sur ses terres au Québec -, il s’intéresse de près à l’activité du groupe, capable de se passionner aussi bien pour les minéraux que pour le ciment.

De son côté, Frère excelle en actionnaire de référence, parfait manoeuvrier, un oeil rivé sur la Bourse et l’oreille collée au téléphone.

Les deux hommes ont dû apprendre à travailler ensemble. «Frère a un sens inné de l’échange et des marchés, Paul a un sens acquis des projets et de l’organisation, reconnaît Aimery Langlois-Meurinne, directeur général de Pargesa. Implicitement, ils se sont partagé les rôles.» Et parviennent, le plus souvent, aux mêmes conclusions par des voies différentes. «J’ai tendance à agir et ensuite réfléchir. Paul, c’est plutôt l’inverse», commente sobrement le baron.

En première ligne sur le dossier énergie, Frère mène la danse avec Suez, Total et l’électricien espagnol Iberdrola. Paul Jr se concentre sur Imerys et Lafarge, des business solides et durables qui collent bien à son tempérament.

Des ratés? Il y en a eu.

Par manque d’instinct ou d’opportunisme chez le Canadien, pas forcément prêt à ramasser des titres Suez sur le marché quand le cours faiblissait ou, au contraire, décidé à investir chez Rhodia, convaincu, dans un premier temps, par le discours du patron, Jean-Pierre Tirouflet.

L’autonomie

Soucieux de tracer son propre chemin, Paul Jr n’a pas hésité à s’émanciper de l’alliance avec Frère.

En 2000, à la surprise générale, il décide de lancer en France un fonds de private equity, baptisé Sagard, du nom du domaine familial, pour investir dans des PME. Le premier tour de table (600 millions d’euros) réunit, outre les Desmarais, les familles Dassault, Peugeot, Halley (Carrefour) et tout de même Frère. Là encore, Paul Jr travaille avec méthode. Il constitue une équipe de choc, dirigée par le très fidèle Jocelyn Lefebvre, son relais en France depuis 1991, va débaucher Didier Pineau-Valencienne (ancien patron de Schneider), s’adjoint les conseils d’Alain Mérieux et laisse à tout ce beau monde le temps de repérer les bons dossiers. Les deux premières années s’écoulent sans aucune acquisition. Puis les opérations se multiplient: 15 investissements, 4 cessions, plusieurs centaines de millions d’euros de plus-values depuis 2004. Et, déjà, un deuxième fonds mis sur pied, de 1 milliard, avec lequel Paul Jr a pu mesurer la confiance gagnée dans le monde parisien des affaires: les milliardaires Liliane Bettencourt et Bernard Arnault ont rejoint le club.

Sagard, le refuge En février dernier, tous les collaborateurs du fonds ont été invités à Sagard, le domaine.

Un sacré privilège.

«Quiconque a un nom dans ce bas monde va un jour à Sagard», disent les Québécois. Des milliers d’hectares, une trentaine de lacs, de somptueuses demeures, dont la dernière en date, Cherlieu, serait un véritable petit Versailles: Paul Desmarais Sr, amateur d’art et d’antiquités XVIIIe, ne lésine pas sur la dépense. On s’y rend en avion privé ou en hélicoptère. Chaque année, en septembre, la famille y reçoit pour la chasse au faisan. Fan de nature, Paul Jr ne manque jamais le rendez-vous, même s’il préfère sa résidence dans les Cantons-de-l’Est, à une heure et demie en voiture de Montréal, au bord du lac Memphrémagog.

L’été, il réunit ses enfants, leurs copains, issus des plus prestigieuses facultés nord-américaines, et ses amis, pour une grande fête style western. Barbecue géant, sorties à cheval, danses en ligne, on s’amuse, sans oublier l’essentiel.

Les jeunes écoutent Brian Mulroney raconter ses G-7 ou Donald Sutherland évoquer Ronald Reagan.

L’autre héritier

Les proches de Paul Jr le soupçonnent de ne pas vouloir diriger l’empire familial jusqu’à 70 ans comme son père. Paul Jr pourrait, une fois de plus, prendre un chemin légèrement différent. Sans éclat.

En attendant, il prépare son fils aîné à la relève. Paul III, analyste chez Goldman Sachs à New York, est dans les blocs de départ.

9:08 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Les Desmarais en France
L'importance de l'éducation
[Pubs bloquées]Par Valérie Lion
L’Express - collaboration spéciale

Très attentifs à l’éducation de leurs fils, Paul Jr et sa femme n’ont laissé personne d'autre s’en charger.

Elle, ancienne de HEC Montréal, impliquée dans l’économie locale, a suivi leurs résultats scolaires à la loupe. Lui, grand sportif, les emmène naviguer en canoë ou chasser l’orignal dans le Grand Nord, quand il ne les fait pas découvrir les montagnes du Bhoutan. À 40 ans, il a commencé le hockey, l’équitation et la voile. À 50 ans, il s’est tourné vers la musique et le chant. Ses proches ne lui reconnaissent qu’un caprice de riche: une immense ferme installée dans sa propriété. Sa dernière lubie: acheter des vaches laitières pour fabriquer du brie québécois, à la manière de Benjamin de Rothschild, sur le Domaine des trente arpents, en Seine-et-Marne. En revanche, l’homme garde pour lui ses séances de yoga, ses échappées dans les monastères ou le souvenir de sa rencontre avec sur Emmanuelle, organisée par Luc Ferry.

Le 4 octobre 2006, à l’Université Laval, à Québec, où il finance une chaire de philosophie, il a surpris les étudiants en s’attardant sur la dimension spirituelle de l’existence.

«Au bout du compte, votre succès se mesurera beaucoup plus à partir des vies que vous aurez touchées autour de vous que par la richesse que vous aurez accumulée ou les honneurs que vous aurez reçus.»

Ce catholique pratiquant, qui applique volontiers l’éthique protestante, n’a pas hésité à conclure en citant un pasteur anglais et son encouragement à l’«élégance de l’âme».

9:16 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

À noter que Paul Jr est décrit comme un catholique pratiquant qui fréquente les monastères. Pas très FM. Ou c'est l'Opus Dei, ou bien sûr la Patente.

Opus Dei, on ferait le lien avec Lise Thibaultm si c'est le cas.

À propos. Sarkozy, leur ami, passe pour un catho pratiquant.

11:25 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Antimaçon,

une secte dérivée du judaïsme a donné naissance à la franc-maçonnerie turque et l'état laïque de l'Ataturk Kemal.

Les sabatéens de Thessalonie.


Est-ce que tu connais?
Ils furent forcés de se convertir à l'Islam, mais pratiquaient la dissimulation de leur foi comme une doctrine secrète, tels les Ismaëlites du Liban.

Une branche s'est développé au nord de l'empire ottoman et s'est répandu en Pologne en substituant le catholicisme à l'Islam. C'est le Frankisme.
À ne pas confondre avec les juifs karaïtes et les Lipchkas.

2:27 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je n'ai pas la référence sous la main, mais j'avais entendu que Weishaupt fut un Juif converti au catholicisme.

Était-il un Sabatéen franckiste ?

Si Antimacon ne peut répondre, peut-être qu'Elim le peut?

2:42 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Désolé mais je n'ai pas d'information a ce sujet. Ma question serait: Pourquoi aurais-je de l'information a ce sujet? Ca n'a rien a faire avec la FM...

Elim

10:20 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Il suffit de demander à ceux qui connaissent les origines de la FM.

C'est grâce aux Sabatéens que la FM s'est répandue en Turquie.

Un sabatéen est discret sur sa doctrine, mais agit en caméléon en affectant de partager la religion du pays.

Ils ont un côté ésotérique, mais ils auraient forcé la laïcisation de la Turquie, alors que leurs ancêtres furent forcés de se convertir à l'Islam par l'empire ottoman.

J'aimerais connaître leur connexion avec la république syrienne arabe de régime baassite. Nombre de ces sabatéens furent des franc-maçons.

Ils se sont répandu dans l'empire polonais en affectant de se conduire en catholiques.

Ils n'ont pas été neutre avec la Révolution française

11:44 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Alors je peux te confirmer que ça n'a rien a avoir avec les origines de la FM.

Elim

2:31 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Ni avec Adam Weishaupt et les Illuminés de Bavière?

7:19 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

J'avais entendu que la franc-maconnerie pouvait être relié aux mouvements soufis du Proche-Orient. J'ignore les détails des relations. Cela semble varier selon ceux qui en parlent.

Mais après tout, la doctrine FM se transmet par le symbolisme, et non par un corpus de textes doctrinaires. Donc,
la connaissance de la doctrine est polymorphe.

7:30 a.m.  

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home