mercredi, juillet 25, 2007

les Frères Chasseurs existent ils encore?

les membres les plus célèbres: Pierre-Elliot Trudeau, Jean-Louis Roux et la romancière
Andrée Maillet (dont le grand-père était membre des loges émancipation, force et courage et Papineau #34)
Source: centre de documentation Lionel-Groulx, fonds François J. Lessard (lui-même un important financier).

Voici d'ailleur un extrait révélateur de son très bon livre: Messages au "frère" Trudeau, (page 150).

"Les Loges de Chasseurs furent fondées au temps de la rébellion de 1837-38. Leur objectif ultime véritable, peu importe le vocabulaire employé à une époque ou l'autre l'indépendance du Québec. A l'origine, les Frères Chasseurs durent combattre par les armes puisque l'on était à ce moment-là en pleine pagaille. Au fil du temps et avec l'expérience, surtout avec celle de l'échec de l'insurrection des Patriotes, les Loges de Chasseurs se transformèrent en instrument socio­politique, se chargeant de véhiculer et de transmettre l'idée de l'indépendance, préconisant l'utilisation de moyens démocratiques pour y arriver et réprouvant le recours à la violence. Et l'on plaça graduellement l'emphase sur la capacité d'influence, présente ou escomptée, des adhérents plutôt que sur leur nombre. C'est pourquoi, environ un siècle après leur fondation, les Loges de Chasseurs ne comptaient qu'un peu plus d'une centaine de membres. Existent-elles encore comme entité active ? Ni les personnes que vous avez rencontrées par mon entremise, monsieur Bull, ni moi-même n'avons rien dit à ce sujet. Deux faits sont toutefois certains. Il serait parfaitement inutile à qui que ce soit de se mettre en quête d'une liste de membres, car il n'en existe pas. Par ailleurs, vous avez pu rencontrer des Individus qui ont reconnu avoir adhéré à un moment donné à la société en question, y avoir connu Pierre-Elliott Trudeau, et être encore en relations les uns avec les autres.
...à propos de l'histoire générale du mouvement indépendantiste québécois depuis quarante ans, y compris le détail historique spécifique que les Loges de Chasseurs furent à l'origine de la création de la Ligue pour la Défense du Canada, du Bloc Populaire et de son journal.
Vous pouvez également mentionner que je vous avais prévenu, une dizaine de jours à l'avance, que j'allais être l'un des dix francophones invités par la Société Radio-Canada à participer au premier grand débat sur Ia Confédération, le 20 mars dernier. Mais; si vous le faites, vous devrez mentionner, non moins clairement, que j'ai ajouté ceci : les personnes qui ont songé à m'inviter, et celles qui m'ont transmis l'invitation, ignoraient complètement l'existence passée, et peut-être actuelle (!), des Loges de Chasseurs et mon rôle là-dedans. Elles n'ont agit qu'en raison d'une certaie réputation que j'ai acquise au cours des années dans le monde financier québécois."

-----------------------------------------------------------

Exemple d'un serment des Frères Chasseurs:

"Je jure de ma propre volonté devant Dieu et sur mon honneur de garder un inviolable silence sur les secrets des LX et sur tout ce que je pourrais y voir faire et y entendre d'eux.
Je jure aussi d'assister en toutes circonstances mes frères LX et de ne jamais appartenir à aucune société qui s'oppose aux LX.
Enfin je jure fidélité à mes chefs et obéissance aux ordres qui m'en viendront.
Dans l'intérêt de la Sainte Église Catholique et de ma patrie."

10 Comments:

Anonymous big cat said...

Pr�tends-tu que les Soixante (LX) sont le m�me groupe que les Fr�res Chasseurs?

Les Fr�res Chasseurs peuvent �tre class�s ma�onniques de par la forme de leur serment.
Mais les LX furent cr�s sous l'influence des J�suites. On peut raisonnablement penser que c'est une structure locale de l'Opus Dei. N'oublions pas que Jean-Louis Roux fut remplac� par le pacha au poste de lieutenant-gouvernor par Louise Thibault

7:55 a.m.  
Blogger anti-macon said...

Selon Esther Delisle (désolé mais c'est je pense la seule personne qui a enquêté sur les LX), selon elle donc et selon le livre de François-J. Lessard: Message au "Frère" Trudeau et bien les LX et les frères chasseurs c'est la même organisation.
http://barricades.ca/current/Hidden_in_Plain_Sight.htm

"[Lessard]claimed that his former friend, now prime minister of Canada, when a student at collège Jean-de-Brébeuf, had been a member of a subversive secret society called Les Frères Chasseurs, also known as the LX. It was devoted to established an independent Laurentie..."

11:29 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Désolé Big Cat, mais pour être considéré comme maçonnique, une organisation doit baser ses rituels et sa philosophie sur les principes des anciens maçons.

Les frères chasseurs n'entrent pas dans cette catégorie...

Elim

1:25 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

From Boing Boing:

Delusional UK millionaire leaves Tories fortune to fight sexually perverted pharmaceutical execs
A delusional British millionaire died and left £10 million to the right-wing Tory party to fight "satanic monsters" and "dark forces." His son is trying to contest the will, but a psychiatrist said that while the dead man was indeed delusional, his donation to the Conservatives was not, itself, crazy.

Both sides accept that Branislav Kostic, Zoran Kostic's father, had been "delusionary insane" since 1985 when he divorced, broke off relations with his son and sister and claimed there was an international conspiracy of more than 100 people masterminded by sexually perverted pharmaceutical company executives to destroy "freedom, democracy and human purity".

1:33 p.m.  
Anonymous big cat said...

Je ne connais pas Boeing-Boeing. Une source de la presse aurait été appréciée.

Elim,
Les Frères Chasseurs ne sont pas proprement québécois. Ils tirent leur origines des Minutemen. Et les Minutemen étaient contrôlés par les francs-maçons qui firent la Rebellion de 1776.
Aux États-Unis, on les connaît sous le nom de Hunters'Brotherhood ou Hunters'Lodge. Ils ont donné naissance aux Fenians qui tenteront de saisir le Canada en 1866 (suis-je exact?). On y retrouvera les racines du Sinn Fein.
Et l'un d'eux assassinera D'Arcy-McGee d'un pistolet à bout portant. (Du moins, c'est la version officielle).

Qu'il ne partage pas la philosophie FM et les mêmes rituels, c'est une chose. Son rituel initiatique peut être considéré comme une perversion, mais le mouvement découle de la FM, et non d'une société antagoniste qui imite l'organisation et les rituels. Ma question est serait-elle reliée au Grand Orient de France?

Une extension du mouvement des Chasseurs en dehors de l'Amérique du Nord est en Italie. Le général FM Giuseppe Garibaldi, qui a déjà visité New York, a fondé un corps armé en Italie du Nord, les Chasseurs Alpins, qui s'illustrera dans l'unification italienne. Curieusement, le drapeau des Patriotes est assez semblable à celui de l'Italie (trois bandes aux mêmes couleurs), si ce n'est son retournement de 90 degrées.

7:59 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Voici l,extrait au complet du livre de M. Lessard. Notez comment les médias ont complètement étouffés l'apartenance de Trudeau aux frères chasseurs:

"Montréal, 5922, 5e avenue Rosemont, 29 mars 1977.
Monsieur Robert Bull, The Toronto Star, Montréal.
Cher monsieur,
Cette lettre a pour but de préciser officiellement les conventions intervenues entre nous au cours de nos récents entretiens.
Je vous ai confié, ainsi qu'à votre collègue Robert McKenzie, des copies d'un projet de lettre au premier ministre Pierre-Elliott Trudeau. Projet évidemment sujet à corrections de toutes sortes. Et sujet également à « embargo» absolu, auquel vous avez accepté de souscrire jusqu'à avis contraire de ma part. Avis contraire qui ne surviendra que si je décide, un beau jour, de rendre publique ladite lettre. Dans cette éventualité, il est entendu que je vous remettrai une copie du texte complet définitif expédié au destinataire, ainsi qu'un résumé de cette lettre, de même aussi qu'une photocopie d'une courte missive du premier ministre à moi en date du 24 septembre 1971, dont vous pourrez alors disposer à votre guise. Par ailleurs, en vous confiant aujourd'hui même une reproduction exacte d'une lettre adressée. à moi le 18 mars 1977 par l'écrivain québécois François Hertel, je ne veux que vous fournir le moyen de vérifier l'authenticité des citations que j'en ai tirées pour les inscrire dans le post-scriptum de ma propre lettre au premier ministre. En aucun cas, vous n'êtes autorisé à publier cette lettre d'Hertel, ni à n'en faire ni à en donner copie à qui que ce soit. A moins d'obtenir l'autorisation écrite d'Hertel ou la mienne.
Je vous ai aussi présenté quatre personnes dont vous avez pu vérifier à votre aise l'identité, la qualité et la crédibilité et qui avaient lu mon projet de lettre à Pierre Trudeau. Séparément les unes des autres, ces personnes vous ont confirmé la véracité des faits que j'y rapporte. Mais vous vous êtes engagé, sous le sceau du secret professionnel à ne jamais révéler, ni directement ou indirectement, l'identité de ces quatre personnes. Et à vous limiter à décrire leur occupation respective d'une façon suffisamment vague pour qu'elles ne puissent être reconnues. Exemples : un directeur de service d'une compagnie d'assurances; un médecin; un individu oeuvrant dans le domaine artistique; un ancien officier des forces armées.
A l'exception des faits que j'énumère dans la présente, soit ci-haut, soit plus loin, toute déclaration qui a pu vous être faite par moi ou par d'autres personnes au sujet des Loges de Chasseurs, doit être considérée comme une confidence que vous avez reçue sous le sceau du secret professionnel absolu.
il vous est cependant loisible de répéter les détails suivants, que j'admets vous avoir fournis. Les Loges de Chasseurs furent fondées au temps de la rébellion de 1837-38. Leur objectif ultime véritable, peu importe le vocabulaire employé à une époque ou l'autre l'indépendance du Québec. A l'origine, les Frères Chasseurs durent combattre par les armes puisque l'on était à ce moment-là en pleine pagaille. Au fil du temps et


avec l'expérience, surtout avec celle de l'échec de l'insurrection des Patriotes, les Loges de Chasseurs se transformèrent en instrument socio­politique, se chargeant de véhiculer et de transmettre l'idée de l'indépendance, préconisant l'utilisation de moyens démocratiques pour y arriver et réprouvant le recours à la violence. Et l'on plaça graduellement l'emphase sur la capacité d'influence, présente ou escomptée, des adhérents plutôt que sur leur nombre. C'est pourquoi, environ un siècle après leur fondation, les Loges de Chasseurs ne comptaient qu'un peu plus d'une centaine de membres. Existent-elles encore comme entité active ? Ni les personnes que vous avez rencontrées par mon entremise, monsieur Bull, ni moi-même n'avons rien dit à ce sujet. Deux faits sont toutefois certains. Il serait parfaitement inutile à qui que ce soit de se mettre en quête d'une liste de membres, car il n'en existe pas. Par ailleurs, vous avez pu rencontrer des Individus qui ont reconnu avoir adhéré à un moment donné à la société en question, y avoir connu Pierre-Elliott Trudeau, et être encore en relations les uns avec les autres,
Voici la raison pour laquelle j'ai pris la décision de soulever, à l'intention de vos lecteurs, un coin du voile de l'histoire inconnue du mouvement indépendantiste en rendant publique ma lettre à Pierre-Elliott Trudeau. Pour qu'une nouvelle entente valable interviene, pacifiquement et rapidement entre les deux Canadas, il faut, premièrement, que le Canada anglais se rende compte que le mouvement indépendantiste est séculaire et irréversible; et, deuxièmement, que le Canada anglais et tous les fédéralistes sincères, francophones comme anglophones, cessent d'être victimes de l'immense comédie que leur joue le premier ministre Trudeau, depuis des années, en leur chantant sur tous les tons qu'il est capable de sauver le fédéralisme. S'il existe un politicien canadien bien placé pour savoir que cette mission est impossible à accomplir... et qui serait fort mal placé pour l'exécuter en supposant qu'elle serait réalisable, c'est bien Pierre-Elliott Trudeau. Aussi longtemps que le Canada anglais continuera de se faire leurrer d'aussi belle manière, au lieu d'être mis franchement en face de la réalité, toute discussion entre lui et le Québec est irrémédiablement vouée à l'échec total.
Vous pouvez ausi dire, cher monsieur Bull, tout ce qui vous plaira sur ce que vous avez appris soit par moi, soit par d'autres personnes que je vous ai présentées, - mais toujours à condition de ne pas les identifier - à propos de l'histoire générale du mouvement indépendantiste québécois depuis quarante ans, y compris le détail historique spécifique que les Loges de Chasseurs furent à l'origine de la création de la Ligue pour la Défense du Canada, du Bloc Populaire et de son journal.
Vous pouvez également mentionner que je vous avais prévenu, ue dizaine de jours à l'avance, que j'allais être l'un des dix francophones invités par la Société Radio-Canada à participer au premier grand débat sur Ia Confédération, le 20 mars dernier. Mais; si vous le faites, vous devrez mentionner, non moins clairement, que j'ai ajouté ceci : les personnes qui ont songé à m'inviter, et celles qui m'ont transmis l'invitation, ignoraient complètement l'existence passée, et peut-être actuelle (!), des Loges de Chasseurs et mon rôle là-dedans. Elles n'ont agit qu'en raison d'une certaie réputation que j'ai acquise au cours des années dans le monde financier québécois.


1oo MESSAGES AU «FRÈRE» TRUDEAU
La présente lettre ne pourra être rendue publique, en tout ou en partie - à votre choix - que si je lève l'embargo concernant l'envoi de mon message au premier ministre Trudeau.
Veuillez accepter, avec mes remerciements pour votre collaboration, l'assurance de mes sentiments distingués.
Bien à vous, FRANÇOIS-J. LESSARD
, _
Devant témoins, ~~
le journaliste BulI m'avait déclaré préparer une série d'articles sur les divers sujets soulevés dans ma lettre à Trudeau du 30 mars 1977. Cette série d'articles devaient être publiée dès que je lèverais l'embargo --ce que je fis-- mais... à condition que les autorités du Toronto Star le permettent, naturellement, Monsieur BulI affirma même, devant témoins encore, qu'il démissionnerait de son poste si lesdits articles ne recevaient pas la bénédiction patronale. Ils ne parurent jamais, pas plus que ne furent retransmises au réseau de télévision de Radio-Canada et à celui de Télé-Métropole les entrevues que monsieur Matte leur avait accordées à tous deux, au sortir de son intervention du 5 avril à la Chambre des Communes. De fait, à quelque temps de là, monsieur BulI nous informa, un ami et moi, qu'il avait démissionné du Toronto Star.
Il semble bien qu'au Canada anglais, Canada français, nul n'est pressé de mettre sérieusement en doute l' image de «sauveur du pays» qu'affiche Pierre Trudeau. D'après un récent sondage, même 33% des « souverainistes» vont voter pour lui. Je crois qu'ils devraient y repenser.
Dans l'éditorial du «Devoir» du 10 avril 1979, Miohel Roy éorit (parenthèses et soulignés sont de moi) : «Si cette position politique et cette stratégie de l'affrontement (celle de Trudeau) ne présentaient pas de risques très graves de perturbations sociales au Québec, on comprendrait que plus de 33% des péquistes s'apprêtent à voter libéral. Le raisonnement .(celui des péquistes en question) est simple : appuyer Trudeau, c'est accroître les chances d'une victoire des «OUI » au référendum. Mais c'est aussi, hélas, exposer ce pays à des combats déchirants à la limite, à des actes de violence, DONC AU RECOURS À LA FORCE ET À LA
RÉPRESSION». On jurerait que Michel Roy a lu la seconde lettre ouverte que
j'adressais Trudeau tout dernièrement, et qui suit. Et, pourtant, ce n'est nullement le cas t
Moi, civile ; et je cherche à l'éviter. Je vais jusqu'à préférer jouer... inutilement (?) les oies du Capitol plutôt que de voir couler le sang... fut-il anglais!"

8:02 p.m.  
Anonymous big cat said...

Je savais que Francois-J Lessard travaillait dans le courtage de valeurs mobilières, mais j'ignore dans quelle institution. Auriez-vous l'information, par hasard?

8:19 p.m.  
Blogger anti-macon said...

Je l'ignore mais il y a un fait assez frappant dans toute cette histoire. Si monsieur Lessard n'avait pas écrit son livre, l'existence même
de cette société des frères chasseurs et de son influence serait resté complètement secrète. Ils ne sont pas au registre des entreprises.

9:40 p.m.  
Anonymous big cat said...

J'ai lu le texte d'Esther Delisle sur le site de barricades. Intéressant.

Moins intéressant est que Beryl Wasjman serait l'éditeur de la revue (Publisher).
Cet homme a des penchants fascistes, voir nazis, à l'instar de Trudeau.
Il a déjà exprimé son admiration pour les gens du Lehi, un mouvement terroriste version juive des Frères Chasseurs qui cherchait à créer un Grand État d'Erezt Israël partant de la rive du Nil (Plaine de Goshen) jusqu'à la rive de l'Euphrate (Our et Babel), englobant le Sinaï, le sud du Liban et de la Syrie, la Jordanie et une frange de l'Arabie Séoudite qui s'étendrait même jusqu'aux Émirats Arabes du Golfe Persique..

Le Sionisme Juif se vantait d'exploiter l'antisémitisme européen avant la Shoah.

Qui se ressemblent, se rassemblent...dans le Parti Libéral du Canada.


Mais ce qui me choque est que le site de Barricades soit en anglais seulement, même si publié à Montréal avec des articles dans les deux langues.

10:33 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour à tous.

Je suis la fille de François J Lessard.C'est moi qui est donné au centre de Recherche Lionel Groulx toutes les archives de mon père et les précieux serments des Frères Chasseurs les L.X.Mon père avait sa propre maison de courtage en valeurs mobilières à la fin des années 60 jusqu'en 73 environ,Lessard et associés était le nom de sa compagnie.Vous prétendez que mon père était franc-maçon,je n'en aie jamais entendue parler à la maison.Mon père n'avait qu'une seule cause,celle de l'Indépendance du Québec,il y a consacrer sa vie.Pour lui la façon d'y arriver était par la haute-finance,c'est pourquoi il a fondé plusieurs compagnies.
Je n'aie jamais trouver le serment de Pierre Éliot Trudeau,celui qu'Esther Delisle prétend avoir vu,j'aimerais bien savoir qui la en sa possession!
Si je peux répondre à certaine de vos questions sur mon père,je le ferai avec plaisir.

9:39 p.m.  

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home